Transpacifique Seayousoon 2018

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Richard84 le Ven 11 Mai 2018, 10:45

4 jours pleins de navigation très agréables, juste quelques réglages des voiles ou du cap, les vacances. Le vent reste dans la fourchette des 15 à 20 nds avec des changements de directions fréquents de 10 à 20 º. Cette fois c’est effectif, les alizés ont pris de l’Est et nous permettent de naviguer directement vers les Gambier.
Nous profitons de ce calme pour s’essayer à la pêche. Hier après midi un poisson a trouvé notre leurre appétissant. Et il l’a croqué, gloup. Aïe ça pique a-t-il dit à ses copains ! Il a alors entrepris d’arrêter Seayousoon. La force à développer pour le ramener proche du bateau est devenue énorme. Nini l’a aperçu sauter dans le deuxième train de houle derrière nous. Trop loin pour l’identifier. Mimi a commencé  à le ramener vers le bateau, les voiles étaient choquées mais au portant la pression reste importante et le vent a pris 3 à 4 noeuds de plus. La ceinture ventrale (merci les BABEL )qui permet de bloquer le bout de la canne donne un excellent confort et une belle prise en main. Trop d’ailleurs car sous les efforts de Michel le poisson s’est décroché. Pensant d’abord à une casse de fil, la ligne à été remontée mais il s’est avéré qu’elle était intacte. Vraisemblablement pas  assez de patience , il aurait fallu attendre que la bête soit plus fatiguée. Point positif le montage de la ligne était solide ! On essaiera de faire mieux à la prochaine touche. C’est le deuxième échec, sachant que le premier Michel avait oublié d’enclencher le cliquet, tout s’est déroulé en silence avec rupture en bout et un rapala en moins. Premier essai de pêche à 68 ans ! Vieux motard que j’aimais...
Pour l’anniversaire de Michel nous avons reçu de nombreux messages sympathiques, mail et SMS. Nous voulons remercier tous les expéditeurs de cette délicate attention. Bien que nous soyons au milieu de cette immensité liquide, nous ne sommes pas seuls.
Menu amélioré pour ce jour particulier, une superbe entrecôte d’angus et un tian particulièrement goûteux !!
Le jour 19 nous avons parcouru 169 NM et 168 le jour 20.
A 14 h 30 le 9/05, toujours heure Panamá, nous étions au point S 12º04’  W 119º54’ notre cap est 231 º vrai et il nous reste 1083 NM. Une zone de vent faible est annoncée sur les Gambier pour les 3 derniers jours. Suivant ce vent nous arriverons entre le 16 et le 18/05.

Que le soleil soit avec vous.

Richard84
Admin

Messages : 1405
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par lolophilou le Ven 11 Mai 2018, 18:17

Hi S15*11 W123*54 cap 232 vent 15nd du 90 AWA120* SOG7nd mer peu agitée 2m qlq nuages Nuit derniere cool Reste 783NM
avatar
lolophilou

Messages : 205
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 61
Localisation : Tinteniac
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Richard84 le Sam 12 Mai 2018, 11:07

Les jours se suivent et se ressemblent, plus d’une semaine avec des conditions clémentes, voir un peu faibles, quelques noeuds de vent supplémentaires auraient été appréciés. Comme disait le sage, il vaut mieux regretter d’en avoir peu que regretter d’en avoir trop.
Notre moyenne reste toujours la même et nous avons d’ailleurs parcouru 169 NM chaque  2 jour.

Le jour 21 était le jour de l’anniversaire de Michel. Il aura attendu 68 ans pour pêcher son premier poisson à la traîne ! Une petite daurade coryphène de 1 kg environ, qui fera notre repas du lendemain, mais pas plus. Très joli poisson qui a une couleur irisée vert, jaune, bleu quand on la sort de l’eau et qui, petit à petit, s’éteint. Elle devient alors grise, comme tous les autres poissons. La chère est ferme, blanche et succulente.
Quelques heures après une autre touche mais d’un poisson beaucoup plus gros. Il tire fort, très fort, la canne se plie, on lui laisse du temps, pour qu’il se fatigue. Mais il se bat, ne se fatigue pas, pas comme les doigts de Mimi crispés sur la canne. Les voiles sont choquées pour diminuer la vitesse mais au portant la pression reste forte, nous perdons moins de un noeud. Et tout à coup la traction diminue. Encore une fois le poisson s’est décroché. Peut-être faudrait-il des hameçons doubles, ou plus de patience ? On suppose que c’est le métier qui rentre...
Nous avons vu un cargo sur l’AIS, passer à 20 NM de nous, le deuxième depuis notre départ. Et aujourd’hui un bateau de pêche est resté sur notre route jusqu’à ce que nous soyons à 1 mille. A ce moment Michel faisait le point météo et avec Fifi il a été décidé de prendre un cap plus Sud pour éviter la zone molle devant les Gambier. Du coup les 15º ont suffi pour éviter le bateau de pêche. Dans cette grande houle que l’on escalade, même depuis les sommets de 2 à 3 m nous n’avons pas réussi à l’apercevoir, pourtant avec les jumelles. Il ne devait pas être bien gros.
14 h 30 le 11/05, toujours heure Panamá, nous étions au point S 15º27’  W 124º06’ notre cap est 213 º vrai et il nous reste 784 NM. Le vent semble vouloir baisser...

Que le soleil soit avec vous.
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1405
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par lolophilou le Sam 12 Mai 2018, 19:18

Hi S17*17 W125*20 cap 213 vent 19nd du 90 AWA110* SOG7nd mer gde houle 2m qlq nuages Nuit de gro grains Reste 654NM
avatar
lolophilou

Messages : 205
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 61
Localisation : Tinteniac
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Nicodefreja le Sam 12 Mai 2018, 20:49

Petit message à l'attention de l'équipage de Seayousoon: pourriez vous ralentir afin de faire durer cette Transpac plus longtemps ? En effet, c'est vraiment très agréable de venir suivre régulièrement vos petits textes rafraîchissants. Alors, comme on demandait à Mr Catburry, si ça pouvait être un peu plus long ......  bounce bounce bounce

Merci à Richard et Lolophilou de relayer cette belle navigation. Que Neptune et Eole continuent de veiller sur Seayousoon :-)

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 820
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par lolophilou le Dim 13 Mai 2018, 23:43

Hi S18*37 W127*11 cap 238 vent 12nd du 100 AWA120* SOG6nd mer gde houle <2m des nuages Nuit pétrole Reste 510NM
avatar
lolophilou

Messages : 205
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 61
Localisation : Tinteniac
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Richard84 le Lun 14 Mai 2018, 16:23

Fini la tranquillité et le farniente. Le 23 ième jour nous a servi un bon plat de grains de 17 h à 23 h. Nous avons eu le temps de les voir se former sur notre tribord, tout un chapelet de nuages bien noirs sous lesquels semblent se déverser des trombes d’eau. Nous avions commencé l’après midi en envoyant le spi asymétrique pour compenser la baisse du vent et retrouver notre vitesse de croisière de 7 nds. 2 h après le vent tourne, trop serré pour le spi et bien adapté pour le gennaker. La mer ne nous bouscule pas trop et le changement est vite fait. C’est à ce moment que nous commençons à voir les grains se former. Nous avons appliqué la technique du cadrage débordement, qui fut mise au point lors de notre transat en 2014. Nous fonçons sur le grain qui semble être en route de collision. Après avoir évalué sa progression nous changeons de cap pour tenter de le contourner. Pour le premier pas de problème, nous avons même conservé le gennaker. Par contre pour le deuxième ce ne sera pas le cas. La bête semble bien costaude, vite on affale le gennaker, le remplace par le génois partiellement roulé et on prend 2 ris dans la GV. Les éléments alors s’accélèrent, le vent monte à 29 nds et des tonnes d’eau nous tombent dessus. Au moins le bateau va être rincé de tout le sel qui s’accumule depuis 3 semaines. Nous en enchaînerons de la sorte 3 de plus. La nuit est tombée et rend la chose plus impressionnante, Nini n’est pas rassurée. Puis nous distinguons un immense, énorme, colossal, astronomique nuage noir, très très noir. La lune ne s’est pas encore levée mais la masse sombre est visible dans la nuit. Nous passons dessous en pensant que le mât allait s’y accrocher. Pas de pluie, pas d’éclair, mais 26 nds de vent pendant plus de 1 h. Notre moyenne a été boostée grâce à un run de 10 nds. Le diamètre du nuage faisait environ 10 NM, soit 18 km ! Puis tout est rentré dans l’ordre pour le reste de la nuit.
Nous aurons parcouru 167 NM jour 23 et 120 le jour 24 qui a bien été faible en vent, la météo nous l’avait prédit, moteur toute la nuit et Spi asymétrique le matin.
11h 30 le 13/05, toujours heure Panamá, nous étions au point S 18º40’  W 127º15’ notre cap est 238 º vrai et il nous reste 505 NM. Nous sommes en avance de 3 h car la météo est compliquée et nous souhaitons récupérer les gribs maintenant.

Que le soleil soit avec vous.
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1405
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par lolophilou le Lun 14 Mai 2018, 18:29

Hi S19*43 W129*26 cap 237 vent 16nd AWA95* SOG7nd mer belle peu nuages Nuit 15/18nd Reste 363NM Biz
avatar
lolophilou

Messages : 205
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 61
Localisation : Tinteniac
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par lolophilou le Mar 15 Mai 2018, 19:35

Hi S21*11 W131*53 cap 238 vent 8nd AWA40* SOG7nd+moteur mer belle peu nuages Nuit 15puis 5nd Reste 218NM Biz
avatar
lolophilou

Messages : 205
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 61
Localisation : Tinteniac
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Richard84 le Mer 16 Mai 2018, 10:17

En effet la météo s’est légèrement compliquée. Il n’y a rien à faire nous allons passer dans une zone sans vent, qui va même tourner sur 360º. Puis après cette zone nous aurons droit à une zone de grains qui semblent bien active, genre ondes tropicales que nous avons connues au large du Venezuela. Puis une remontée du Sud-Est avec 20/25 nds, de la pluie et de la mer formée arrivent. Compte tenu de la distance qui reste à parcourir, des conditions annoncées, avec Fifi nous avons choisi la stratégie de foncer tout droit le plus vite possible. Le capitaine est un ancien rugbyman, toujours tout en finesse ! Cela afin de minimiser le temps sous la zone de grains et d’arriver avant le coup de vent pour entrer dans la passe des Gambier. Il faut entrer dans le lagon avec le soleil le plus haut possible pour visualiser les patates de corail.
Le jour 25 nous avons eu un vent supérieur aux prévisions et avons parcouru 169 NM, toujours dans la moyenne de 7 nds et c’est celle que l’on doit essayer de conserver jusqu’au bout pour entrer dans le lagon à temps.
Le jour 25 le vent est bien tombé et en même temps il a changé d’angle favorablement pour envoyer le gennaker à 16 h. Nous le tiendrons jusqu’à ce que le vent change de direction.
Subitement, en pleine nuit, à 3 h 45 le vent nous arrive de face. Vite Nini réveille le capitaine et on roule le gennaker pour le remplacer par le génois. Le vent a également baissé, à l’heure prévue ! Nous lançons donc le moteur pour appuyer les voiles et conserver notre vitesse de croisière de 7 nds. Heureusement que nous avions choisi des routes pour rester sous voiles dans les zones perturbées des Galapagos et économiser notre gasoil. Car nous allons devoir rester sous moteur une bonne trentaine d’heures ! Ces routes de contournement des zones sans vent, dans le premier tiers, nous ont rallongé la route de plus de 300 NM.
A 14h30 h Panama ou 10h30 h des Gambier, il nous reste 197 NM. Nous avons parcouru 166 NM le jour 26. Nous estimons entrer dans le lagon des Gambiers le 16/05, si les conditions restent celles prévues, vers 15 h locale.

Que le soleil soit avec vous.
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1405
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Nicodefreja le Mer 16 Mai 2018, 17:16

On ne les verra pas arriver, il n'y a l'air de figurer que des positions AIS reçues par satellite dans ce coin.

Mais ils commencent peut être à voir la terre ?

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 820
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par michel64 le Mer 16 Mai 2018, 18:02

Bravo pour la Trans Pacifique, bientôt les Gambiers et une bonne connexion internet pour nous faire un debriefing complet : sensation / consommation /plaisir ....

_________________
Le voilier est de loin le moyen le plus lent, le plus inconfortable, le plus coûteux, le plus dangereux et le plus humide, pour quitter un endroit où l’on se trouve particulièrement bien, et rejoindre un endroit (pas forcément prévu) où l’on n’a rien à faire ! (C'est pas de moi !)

Cool
avatar
michel64

Messages : 126
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 54
Localisation : Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 45

http://tourdumondedephileas.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par lolophilou le Jeu 17 Mai 2018, 10:13

C'est la merde 53 nm l'entrée lagon mais vent 12nd vagues fortes courant 1,5 nd tout de face et c'est à faire en 8h et vitesse 4 nd moteur a fond. Les grains arrivent. Oui Sommes sous grains à 4h des Gambiers juste 1h avant la nuit. J’ai dû apporter quelques modifs à ce message pas trop compréhensif en l’état. A l’heure actuelle ils doivent être arrivés. Enfin j’espere...
avatar
lolophilou

Messages : 205
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 61
Localisation : Tinteniac
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par lolophilou le Ven 18 Mai 2018, 08:26

Hi S23*06 W134*58 Apres nuit rouleuse nous voila devant Riketea Calme et volupté on confirme c'est vraiment un paradis Biz, Arrivés ? oui et ca vaut le voyage!
avatar
lolophilou

Messages : 205
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 61
Localisation : Tinteniac
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par lolophilou le Ven 18 Mai 2018, 18:37

je n'ai qu'un mot qui me vienne à l'esprit : Hourrrrraaaaa ! king
avatar
lolophilou

Messages : 205
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 61
Localisation : Tinteniac
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Nicodefreja le Ven 18 Mai 2018, 19:25


_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 820
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Nicodefreja le Ven 18 Mai 2018, 19:28

Bon et après ils vont nous faire bisquer avec leurs images paradisiaques ........pale pale pale 

Et autant les Antilles, ça me fait rien, autant la Polynésie .......  bounce bounce Shocked Shocked voui voui

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 820
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Seayousoon le Lun 21 Mai 2018, 22:31

Après une dernière journée de navigation bien compliquée nous sommes arrivés aux Gambier, contents de l’avoir fait et heureux d’être là.

Les 35 dernières heures nous les avons faites avec un appui du moteur, alors qu'il y avait 20 à 27 nds de vent. Mais ce vent était de face, avec des vagues de 3 à 4 m à escalader toutes les 8 s et un courant contraire de 1,5 à 2 nds. La météo prévoyait une dégradation dans la soirée et les jours à venir. Nous voulions absolument arriver le 16/05 avant la nuit. Hélas le courant n’était pas de cet avis et pour nous aider nous avons donc garder le moteur plus longtemps que nos oreilles le supportent.
Dans l’après-midi du 16/05,  entre 2 nuages du grain qui nous chahutait quelque peu, nous avons aperçu les 2 sommets des Gambier. TERRE ! TERRE !
Il y a des montagnes  sur l’île principale de Mangareva. Tout est bien vert, la végétation est luxuriante. Même les îles au ras de l’eau sont couvertes d’arbres. Le fait qu’il faudra ancrer sans visibilité, a un peu terni la joie de voir une terre après 27 jours de mer, dans une des zones les plus désertiques de notre planète.
Il y a trois passes pour entrer dans le lagon. Nous avons choisi celle du Nord-Ouest qui nous paraissait la plus appropriée compte tenu du vent et de la mer venant du Sud-Est. En effet la passe n’a pas posé de problème, nous n’étions pas loin de l’étal de la marée, donc avec un courant pas trop important. Quelques minutes après le coucher du soleil il nous restait 8 NM de chenal pour trouver un mouillage temporaire. Seules les 2 premières bouées sont éclairées, Saint Navionix aidez nous, donnez nous notre route libre de tous obstacles ! Nous avions repéré sur la carte un mouillage facile d’accès, pas trop loin du chenal pour y ancrer Seayousoon de nuit. Dans un environnement de rochers, hauts fonds et patates de corail l’exercice est toujours angoissant.  Le mouillage était rouleur mais de bonne tenue. Après un apéro pour fêter notre arrivée, un bon repas et la mise en route de l’alarme de mouillage, nous nous sommes vite endormis. Après, toute fois, l’envoi d’une bonne quinzaine de SMS pour informer de notre arrivée. Hélas, l’iridium qui est aussi pratique que les premiers GSM n’en a pas distribué la moitié. La nuit précédente avait été particulièrement courte, nous n’avons pas mis longtemps pour nous vautrer dans les bras de Morphée.  Un voilier qui est arrivé 1 h après nous et que nous avions repéré sur l’AIS nous a contacté par VHF pour savoir si nous étions ancrés correctement avec de la place pour eux. Il s’est guidé sur notre feu de mouillage pour se mettre sur notre tribord. Pour partir le lendemain il a dû plonger pour dégager son ancre ou sa chaîne. Nous apprendrons un peu plus tard que leur chaîne a cassé, laissant l’ancre au fond. Grace à une deuxième ancre, ils sont allés au village de Rikitea, en annexe, pour chercher de l’aide et récupérer leur ancre. L’activité du village est essentiellement la culture des perles, aussi les plongeurs n’y manquent pas. Petite angoisse quand, à notre tour, nous avons lever l’ancre. Tout s’est très bien passé pour nous. Après que le soleil soit suffisamment haut pour distinguer les hauts fonds ou les coraux à fleur d’eau nous avons donc rejoint Rikitea. Là le mouillage est parfaitement protégé, d’ailleurs il faut slalomer entre les obstacles pour l’atteindre. L’approche se fait en toute sécurité car elle est parfaitement balisée. Le mouillage est assez profond, 15 à 20 m. Heureusement nous avons trouvé de la place où la profondeur est de 15 m. Avec 65 m de chaîne Seayousoon tient bien.
Pendant la dernière approche nous avons entendu un appel VHF pour Seayousoon. C’était Silvio un très sympathique jeune homme rencontré au chantier de Grenade où il refaisait sa caisse de bord en travaillant sur l’électronique des bateaux. Puis c’est Gaëlle qui nous faisait des grands signes de bienvenue sur le pont de Balanec. Ça fait chaud au cœur d’être accueilli par ses amis après 27 jours d’isolement.
Le calme que dégage ce petit village, propre et coquet, vaut ce grand voyage. Les navigateurs des bateaux voisins, connus ou pas, sont venus nous souhaiter la bienvenue, en nous offrant des pamplemousses énormes, gros comme des melons, goûteux et sans amertume. Comme en Colombie ! Même Michel en mange ! Il y a beaucoup de pamplemoussiers sur les îles de l’atoll. Les gens qui en ont dans leur jardin, ou des bananiers, invitent les voyageurs à se servir ou leur en offre des sacs entiers. La gentillesse des autochtones n’est pas une légende. Le village Rikitea compte 1580 habitants.
Quand nous sommes allés à terre pour faire les formalités d’entrée nous nous demandions si nous serions capable de marcher. La réponse est oui mais pour un marathon ou même 1/4 de marathon il va falloir s’entrainer un peu !
Nous avons donc navigué 27 jours et 4 h depuis Panamà City, et parcouru une distance de 4289 NM, soit 7720 km, à la moyenne de 6,57 nds ou 11,82 km/h. C’est pas si mal et pourtant un char à bœufs va aussi vite ! La route directe est longue de 3837 NM, c’est donc 452 NM de plus que nous avons effectués pour éviter les zones sans vent ou les écarts de route obligatoires quand le vent est trop de face. Malgré cette petite rallonge de 11 % nous avons utilisé le moteur pendant 104 h et consommé 210 l de gasoil. Des amis nous ont dit être restés à la dérive, à sec de toile, pendant 72 h sans le moindre souffle d’air. Quand les réserves de gasoil sont au plus bas il n’y a pas autre chose à faire que d’attendre.
Nous n’avons pas eu de casses ou pannes importantes. L’hydrogénérateur a nécessité de raccourcir le câble abîmé et supprimer la prise corrodée. La bosse de tension de la bordure de grand voile a cassé. Le guide de sortie du tambour de la bosse de l’enrouleur de génois s’était desserré suite à  la casse du support de la première poulie guide. Nous avons vidé une bonne partie d’un réservoir d’eau dans la salle de bains avant qui a débordé dans la cabine et rempli les fonds. Le filet des masques et tubas, suspendu à un crochet, en bougeant a accroché la poignée du robinet de douche qui s’est ouvert. Le temps que l’on s’en aperçoive plusieurs dizaines de litres ont été perdus. Heureusement que nous fabriquons notre eau sans problème grâce à l’énergie que nous donne l’hydrogénérateur. Une fuite de gaz nous a vidé la bonbonne US puis une butagaz avant que l’on trouve la fuite. En fait un raccord à la vanne d’arrêt sous l’évier était complètement  desserré. Heureusement que nous avons des réserves. Pour changer les bouteilles il faut ouvrir le coffre à gaz sous la plage de bains. Quand la plage est fermée la trappe n’a pas assez d’espace pour s’ouvrir. Heureusement il est facile d’enlever les charnières et enlever la trappe.
Dans le frais il nous reste 2 tomates, des petits choux blancs, 1 kg de patates, des oignons, des poivrons et de l’aïl, du beurre, 40 œufs, 2/3 du jambon cru. A Rikitea il faut attendre le bateau de la semaine prochaine pour s’approvisionner en frais. Rassurez vous les équipets sont encore bien chargées.
Nous n’avons pas utilisé le parasailor de 140 m2 car nous n’étions pas assez au portant. Le spi asymétrique, de 162 m2 n’a été envoyé que 5 ou 6 fois et à chaque fois pour des temps assez courts. Quand il y’a 15 noeuds de vent ces voiles sont trop grandes pour être envoyées  et les vitesses atteintes  sont suffisantes, cela a été le cas 10 jours d’affilé. Par contre le gennaker de 99 m2 a souvent été envoyé et pour de longs moments, même de nuit. Avec lui nous gagnons entre 1 à 2 nds par rapport au génois. Sa surface plus petite que les spis acceptent facilement des rafales à 18/20 noeuds. Sa plage d’utilisation se situe entre 35 et 85º du vent apparent.
La météo que l’on récupère, tous les 2 jours, par l’iridium permet de choisir la route à bon escient. L’aide apportée par notre ami Fifi le P’ti Routeur et les réflexions que nous échangions sur le sujet par SMS, toujours grâce à l’iridium, est un plus indéniable. Les fichiers grib que nous récupérions ont des zones  limitées et les prévisions sont réduites à 3 jours. Cela pour minimiser les temps des communications. Fifi lui avait des vues beaucoup plus larges et plus lointaines dans le temps. Ainsi les stratégies sont plus faciles à élaborer.
Quand on ne charge pas la mule et bien elle n’est pas chargée ! Quand on ne boit pas une goute d’alcool, sauf pour le passage de l’équateur, notre anniversaire de mariage et celui de Michel, que l’on ne fait pas de repas trop riches et bien les silhouettes s’affinent. Nous avons perdu du poids, pas besoin de balance pour le constater.
Nous sommes en forme, pas de fatigue hors du manque de sommeil des dernières 48 h, à cause d’une météo difficile et le premier mouillage des Gambier où nous avons été bien chahutés.
Encore 3 ou 4 jours de rangements, de nettoyages, d’entretiens et de contrôles avant d’aller visiter et profiter des îles de lagon, plongées, baignades, farniente.... Et c’est mieux également d’attendre le passage du bateau ravitailleur.
Merci de nous avoir suivis et de vos sms d’encouragement. Le wifi, dans cet endroit magnifique mais un peu reculé du monde, n’est pas très performant et pas accessible depuis le bateau. Il va vous falloir un peu de patience, les photos arriveront bientôt....ou peut-être avant !

_________________
A trop regarder la météo, tu restes au bistrot ancien
avatar
Seayousoon

Messages : 774
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 68
Localisation : Mer des Caraïbes
Modèle de bateau : Oceanis 45

http://www.seayouaroundtheword.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par mao06 le Mar 22 Mai 2018, 07:44

quelle belle aventure je me suis surpris à regarder tous les jours votre avancée. Félicitationset bon repos. Profitez bien de ce magnifique paysage.

mao06

Messages : 93
Date d'inscription : 30/08/2015
Age : 42
Localisation : Antibes
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Drakkars le Mar 22 Mai 2018, 14:34

Toujours passionnant ! que du bonheur ! Bravo !

_________________
Quand la mer rencontre la terre, elle l'épouse ! (drakkars)
Quand la mer monte, j'ai honte, quand elle descend, je l'attends ( Raoul de Godswardeweld)
avatar
Drakkars

Messages : 1617
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 67
Localisation : Marcq en Baroeul
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Seayousoon le Mar 22 Mai 2018, 22:11

)
Merci, que cela vous ouvre la route. C’est possible, d’ailleurs nous sommes une petite trentaine au mouillage dans l’atoll, dont 1/3 de Français. Demain le vent va tomber, du coup avec des amis plongeurs nous allons bouger sur un motu (île basse avec cocotiers) pour voir ce qu’il se passe la dessous.
[url=https://servimg.com/view/18495615/234][/url]


_________________
A trop regarder la météo, tu restes au bistrot ancien
avatar
Seayousoon

Messages : 774
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 68
Localisation : Mer des Caraïbes
Modèle de bateau : Oceanis 45

http://www.seayouaroundtheword.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Seayousoon le Lun 04 Juin 2018, 23:03

Les gens de l’atoll des Gambier réservent aux voyageurs un accueil extraordinaire. Tout le monde nous salue, on nous invite à cueillir des bananes ou des pamplemousses dans leur jardin. Il y a même un couple qui organise pour les voyageurs un barbecue chaque dimanche....c’est le sujet du lien ci-dessous.
http://seayouaroundtheworld.blogspot.com/2018/06/

_________________
A trop regarder la météo, tu restes au bistrot ancien
avatar
Seayousoon

Messages : 774
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 68
Localisation : Mer des Caraïbes
Modèle de bateau : Oceanis 45

http://www.seayouaroundtheword.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par michel64 le Mar 05 Juin 2018, 09:13

Bravo Seayou pour cette traversé , par contre, regardez votre AIS, vous êtes resté a PANAMA !

_________________
Le voilier est de loin le moyen le plus lent, le plus inconfortable, le plus coûteux, le plus dangereux et le plus humide, pour quitter un endroit où l’on se trouve particulièrement bien, et rejoindre un endroit (pas forcément prévu) où l’on n’a rien à faire ! (C'est pas de moi !)

Cool
avatar
michel64

Messages : 126
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 54
Localisation : Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 45

http://tourdumondedephileas.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Seayousoon le Sam 09 Juin 2018, 21:29

Pour l’AIS il faut des relais et perdu au milieu du Pacifique l’atoll des Gambier ne doit pas en être pourvu et  ce trouve trop loin de tout....

_________________
A trop regarder la météo, tu restes au bistrot ancien
avatar
Seayousoon

Messages : 774
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 68
Localisation : Mer des Caraïbes
Modèle de bateau : Oceanis 45

http://www.seayouaroundtheword.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Drakkars le Lun 11 Juin 2018, 13:36

Les AIS de classe B, ( les nôtres) fonctionnent uniquement par ondes VHF. Donc comme le dit Seayousoon, rien d'étonnant à ce qu'on ne le voie pas au milieu du Pacifique. Seuls les Ais de classe À ( pros) utilisent en plus une liaison satellite.

_________________
Quand la mer rencontre la terre, elle l'épouse ! (drakkars)
Quand la mer monte, j'ai honte, quand elle descend, je l'attends ( Raoul de Godswardeweld)
avatar
Drakkars

Messages : 1617
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 67
Localisation : Marcq en Baroeul
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Nicodefreja le Mar 12 Juin 2018, 23:14

Moué, moué, moué, moi je pense que Seayousoon nous baratine et qu'en fait il est toujours à Panama .......  voui voui

Si on voulait être sur, pour avoir la preuve qu'il est bien aux Gambiers, il nous faudrait plus de photos ..........    pirat tongue Very Happy

Signé: Saint Thomas  dauphin

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 820
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transpacifique Seayousoon 2018

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum