Matelotage moderne, qui pratique ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Sam 13 Déc 2014, 20:24

Un petit sujet pour échanger s'il y a des participants intéressés .....

L'année dernière, à l'occasion de l'installation du code 0, je suis passé en drisse Dyneema, obligatoire pour ce type de voile (mouflée en plus !).

Très très bien (mais cher). Sauf que grosse déconvenue, noeud trop dangereux à utiliser, et glissement important dans les bloqueurs.

Donc il a bien fallu que je me mette au matelotage, moi qui était trop fainéant auparavant pour considérer la chose, à part pour épisser mes aussières et ma liaison chaine/cablot (le plus facile, en fait).

Donc là, pas le choix, il a bien fallu s'y mettre. Et, chose amusante ...... j'en suis tombé raide dingue ! A tel point que je ne supporte plus un noeud, il faut une épissure. Je ne supporte plus les manilles inox, je les remplace par des manilles textiles (hyper facile à faire en plus). Je ne supporte plus les poulies, je les remplace par des anneaux de friction dès que c'est possible.

C'est vraiment très amusant, et ça donne un bateau plus classe, parce que donnant une image d'un bateau préparé soigneusement.

Par contre, avec le recul, il m'a fallu adapter pas de techniques d'épissures. Par exemple, sur un cordage kevlar de 10, que celui qui a réussi à faire re rentrer la gaine et l'âme sans dégraisser .... pour moi impossible ! Pareil pour les outils, il m'a fallu en adapter, parce que les aiguilles à épisser c'est impossible à utiliser pour cheminer dans certains cordages, ça marche beaucoup mieux avec .... un porte manteau ! L'idéal étant de la corde à piano.

En plus, c'est du boulot très gratifiant l'hiver, qui permet de patienter en attendant la prochaine saison .

Qui a envie d'échanger là dessus ? S'il y en a qui pratiquent, je serais très curieux de connaitre leurs impressions Smile

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par chrysm le Dim 14 Déc 2014, 07:31

Justement je suis en plein de dans pour faire un surgainage technora sur une drisse dyneema. Le soucis que je rencontre est de faire rentrer la surgaine dans le dyneema (aux extrémités) pour éviter une surliure (j'avais fait ça au départ mais ça n'a pas tenu dans les taquets).
Avec les aiguilles que j'ai (trousse de matelotage classique) ça ne rentre pas , pire je pense que si j'insiste j’abîme les fibres dyneema.

Bon bref tu fais comment ?

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2885
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Richard84 le Dim 14 Déc 2014, 10:13

Je vais suivre ce post avec intérêt, car j'adore cela, dans la limite de mes possibilités, (comme toi au début, epissures aussières et liaison chaine/cablot). Mais j'ai très envi d'en apprendre plus.
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1389
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par chrysm le Dim 14 Déc 2014, 11:12

Concernant les manilles textile ainsi que les anneaux à friction je suis curieux de savoir où tu les as utilisé.
En effet, par exemple je suis en train de remplacer mes poulies pied de mât (du Lewmar premier prix de pacotille fourni par Beneteau) pour en profiter pour réduire les frictions au maximum (pour user moins l'équipage). Même chose pour le palan d'écoute de GV. Etc etc.
Actuellement j'utilise des anneaux pour la drosse d'emmagasineur (ce qui en outre me permet de la désarmer facilement), j'envisage aussi pour mon palan de pataras plutôt qu'un système a quadruple poulies.

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2885
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Dim 14 Déc 2014, 17:47

Richard, ce post est fait pour ça, et plus de gens participeront (en donnant leurs avis conseils ou interrogations), plus ce sera intéressant. En conseil préambule, je dirais, vu ce que j'ai pu constater par moi même, qu'il vaut mieux s'acheter 3 ou 4 m de fistouille pour se faire la main pour les premières épissures afin .... d'éviter de raccourcir son cordage ! :-D Egalement les épissures sur du vieux cordage double tresse bien étiré sont très difficiles, et parfois impossible. Le dyneema gainé est beaucoup facile à épisser, et le dyneema pur d'une simplicité telle, que je me demande comment les fournisseurs arrivent à vendre des manilles toutes faites alors que c'est si simple et bien moins cher de les faire soi même (et bien plus gratifiant !). Ensuite, il faut un peu de matériel, dont par exemple un couteau chauffant à 100 euros environ (quand je pense que j'ai mis des années à m'emm...er avec un fer à souder, tout ça pour économiser 100 euros !). Enfin, pour faire des épissures, malgré tout ce qu'on voit sur internet, il faut un "banc de traction". Appellation bien pompeuse, mon banc de traction c'est ..... un taquet du ponton et le winch de bateau !

Chrys, question double donc réponse en deux.

Ta première question illustre très bien ce que je disais au début: on trouve des conseils sur internet, mais drame de drame, on se retrouve à pester comme un fou parce que ça marche pas, et le gars sur la vidéo il te fait ça les doigts dans le nez alors que nous on force comme des malades !

Donc pour du gainage technora ou d'ailleurs aussi les épissures sur double tresse, après avoir galéré comme un malade avec les aiguilles, j'utilise .... le porte manteau en ferraille ! Soyons modeste, je ne l'ai pas inventé, je l'ai trouvé sur un site (mais je ne sais plus où).

Comme j'en ai fait un peu cet après midi, des photos sont plus parlantes que de grands discours. J'ai fait ça avec de la gaine polyester, et les proportions de gaine à rentrer ne sont pas respectées bien sur, mais c'est juste pour l'exemple et si tu as déjà essayé du gainage je pense que tu comprendras.

Photo 1: le principe et le matos:



Il s'agit donc d'un porte manteau plié en deux. L'autre partie est recourbée parce que pour tirer, je l'accroche à la barre de maintien en inox devant la gazinière (très costaud la barre !)


2: le principe

On fait rentrer le porte manteau plus en avant que la longueur de gaine que l'on souhaite insérer (pas trop quand même, juste de quoi retrousser un peu de gaine du cordage que l'on doit gainer, on ressort juste au point d'introduction de la gaine technora dans la gaine polyester (le porte manteau glisse comme dans du beurre sous la gaine polyester), on introduite la moitié de la gaine technora que l'on aura effiloché sur une 20aine de cm, on bloque avec le pouce la gaine technora dans le porte manteau en tirant doucement, puis quand le technora est prêt à rentrer dans la gaine, on tire un bon coup, voir on s'accroche à la barre de la gazinière pour tirer plus fort. Très simple non ?

2 photos vues de chaque coté pour montrer le principe. Je n'ai pas fait la manip complète car ces chutes de gaine peuvent me servir pour d'autres chose, je ne voulais pas les abimer.










Jusqu'à présent, j'ai fait les gainages en faisant un passage au dessus, et un passage au dessous pour que ce soit plus harmonieux + un surliure (faut que je m'améliore sur les surliures, elles pourraient être plus jolies en faisant un passage double de fil, je viens de découvrir ça aujourd'hui !). Vu qu'il m'en reste à faire, j'ai bien envie pour les prochaines de faire 4 entrées au lieu de deux pour que ce soit encore plus harmonieux, bien qu'en fait tout à fait inutile !

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Dim 14 Déc 2014, 18:32

Pour les manilles textiles et les anneaux de friction, je n'ai pas fini et je suis en pleine démarche actuellement.

Par exemple, vu que sur Freja la GV et le génois sont à enrouleur, les poulies sont utilisées en dynamique un fois par saison pour hisser les voiles, mais après c'est juste du statique pour les réglage. J'ai bien envie d'y coller des anneaux de friction, mais je n'ai pas (encore) osé, j'y réflechis (c'est souvent mieux avant de faire une conn..ie) ....

Là où c'est validé:
- palan d'écoute de GV: bout kevlar épissé, fixation sur poulie violon par manille textile. Là, un bout de dynalight de 6 soit environ 2 euros m'a fait économiser .... pas loin de 200 euros ! En effet d'origine sur le 430, le départ du palan était fixé sur le pont sur une cadène sur le pont. Je n'ai jamais aimé ce montage débile. Mais étant probablement aussi débile que celui qui a eu cette idée, quand j'ai changé mes poulies, je n'ai pas pris une poulie violon à pontet (crétin je suis !). Cette année, bien décidé à remettre tout ça au propre, j'allais me résigner à acheter une violon à pontet (c'est du Lewmar Racing à billes en dia 80, c'est pour cela que c'est cher) en espérant sans trop de conviction revendre la violon sans pontet. Mais Eurêka, une manille textile et c'est réglé, garde tes sous Nico ! Le lewmar Racing est vraiment top, je règle la GV à la main jusqu'au médium, avec 3 poulies à billes sur la bôme
- bastaques: pour l'instant, j'ai encore gardé la poulie sur la bastaque, mais je sens que ces jours sont comptés. Epissure pour le départ de palan avec fixation au pont manille textile (un noeud ou une manille en moins, et la poulie de retour du palan, fixée au pont, remplacée par un anneau, c'est du statique tout ça. Et paf, encore des poulies de virées. J'ai également un système pour ramener les bastaques vers les haubans, en manoeuvrant un bout du cockpit, utilisant une poulie violon pour chaque bastaque. Paf, à dégager aussi, remplacé par un double anneau (à faire, je suis en panne d'anneau !)
- Bout de manœuvre du frein de bôme: départ épissé + manille textile (un mousqueton, dont en plus le ressort me collait plein de rouille sur le pont, en moins !) et retour du bout vers le bloqueur sur anneau (une poulie en moins)
- fixation du génois l'enrouleur: j'avais un lashing + manille inox. Supprimé au profit d'une manille textile (là je reconnais que c'est excessif, mais c'est plus pratique pour dégréer, et c'est plus joli)
- écoutes de génois: épissure + manille textile. Fini le vilain noeud de chaise qui se coince toujours dans les haubans .....
- point d'amure du spi: -> manille textile, un mousqueton en moins.
- drisse de trinquette: idem, un mousqueton en moins.

Tous ces mousquetons avaient la fâcheuse habitude d'avoir le ressort qui se coinçait toujours au mauvais moment, en plus de devoir les nettoyer chaque année.

Il y a des chances pour que les manilles textiles viennent s'inviter à d'autres endroits, je n'ai pas encore fini de faire le tour.

Pour un palan de pataras, à mon avis les anneaux sont tout à fait indiqués.

Enfin pour ceux qui voudraient se lancer dans les manilles textiles, une vidéo qui montre la simplicité déconcertante de la chose. Personnellement, j'ai ramé pour la première pour le noeud (je n'avais pas laissé assez de dormant voulant économiser, erreur !), mais les suivantes: 3 mn chrono ! J'utilise aussi le couteau chauffant pour la finition, pour faire une belle boule bien ronde.

https://www.youtube.com/watch?v=P2sqgtNOuGU

PS: je savais bien que j'allais en oublier:
- Inhauler d'écoutes de trinquette: anneau de friction à la place des poulies. Deux (grosses !) poulies en moins
- écoutes de trinquette: idem génois
- drisse de spi: épissure + manille textile, un mousqueton en moins

- ..... je suis sur que j'en oublie !

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Mar 16 Déc 2014, 19:44

Paf, aujourd'hui alors que je réfléchissais à ces histoires de poulies de pieds de mat remplacées par des anneaux, je suis tombé sur cette photo (voir au milieu de la page) à propos du gainage:

http://www.matelotages.fr/evenement/evenement.html

La même méthode et c'est un pro :-)

Je ne suis pas surpris, le matelotage c'est une affaire de réflexion pour faire les choses solides et propres. Solide, quand on a compris les histoires de contrition, c'est simple. Propre, c'est une affaire de réflexion. Et ensuite on cherche à ce que ce soit encore plus beau :-)

Mais donc pour ces histoire de poulies en pieds de mat remplacées par des anneaux, pour moi ça pose encore un problème: soit on le fait classique comme cela doit être fait, et c'est un loop bloqué sur anneau. Le problème, c'est que dans ce cas, vu la règle de contrition de 25 fois le diamètre du cordage, on se retrouve avec une hanse de 15 cm de haut pour du 6mm en dyneema, ce qui ne sera pas compatible avec les boites à réas. Soit on bloque l'anneau avec une manille textile, mais humff, je n'ai pas trouvé un bateau qui le faisait, alors je ne le sens pas bien ...... Deux cordages dans le même anneau, ça ne me plait pas ......

Je ne sais pas si je suis assez clair ...... voui

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Richard84 le Mar 16 Déc 2014, 21:29

Et le frottement ne risque t'il pas d'être très important?
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1389
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Richard84 le Mar 16 Déc 2014, 22:01

Je vais tenter la fabrication de manilles textile, et apprendre à faire des épissures sur des drisses.
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1389
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par chrysm le Mer 17 Déc 2014, 10:22

Richard : pour les manilles textile sur du dyneema pur (gaine) c'est hyper simple et facile dès que tu as le nécessaire de matelotage. Pour les épissures, ça dépend du type de cordage. Ex : J'en ai fait sur de la flatline de 20... la technique est assez simple par contre la manipulation du cordage est galère voire physique parfois. Par contre sur de la drisse gainée, c'est très simple, si on prend son temps et qu'on respecte les conseils en termes de ratio diamètre/longueur.
Par contre ce qui es difficile c'est de trouver du bon matériel : exemple les cosses continues (dans mon coin je ne trouve que des cosses coeur donc séparées à la partie pointue et qui donc coupent le cordage au fur et à mesure).
Idem pour le matériel de matelotage. Exemple : aiguille tire gaine/fil ... J'envisage d'en fabriquer moi-même mais l'exemple donné par Nico je bute : il est inenvisageable d'enfoncer un fil (cintre) de ce diametre dans du dynapro de 8mm. C'est dur comme tout, et au mieux tu vas casser la fibre. Il faut quelque chose de plus fin. Je pensais à de la corde à piano mais je ne sais pas si elle va supporter le pliage au bout. On m'a parlé d'aiguille de tapissier mais l'inconvénient est que le corps n'est pas souple or il faut un peu de courbure pour ne pas rentrer dans l'âme.
Pareil pour le crochet qu'on voit dans la video ci-dessus et qui sert à serrer le prussik ... bah faut se le fabriquer parce que introuvable.

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2885
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Mer 17 Déc 2014, 11:36

Si, si, ça passe, j'ai utilisé le porte manteau sur du 8 double tresse, ça glisse sans abimer l'âme.
Heuh, par contre, pour faire ressortir, c'est physique. Sur du dyneema gainé, c'est encore plus facile.

J'ai mesuré, la ferraille du porte manteau fait 2 mm de diamètre. Avec du fil de fer de 1mm, ça doit être assez rigide tout en étant plus simple. Prendre un bout de manche à balais pour faire le manche de l'outil.

Sinon, ça existe tout fait, ce sont les aiguilles D splicer:

http://www.premiumropes.com/splicing-rope/splicing-tools/d-splicer

Mais bon, d'une part je trouve plus amusant de faire ses outils, mais surtout, avec le fil de fer, il suffit d'écarter les brins de fer avec l'épissoire pour faire passer ce qu'on veut faire passer (gaine ou âme) alors qu'avec les D splicer, le chas est petit, ça doit être un peu plus galère.

Taper "splicing tools" sur Google, les américains proposent beaucoup plus d'outils que ce qu'on trouve en France

Pour commencer, effectivement, un kit d'aiguilles à épisser (le moins cher, c'est chez direct cordage), un épissoire, du fil de fer, un kit d'aiguilles inox et du fil à surlier, une pince plate, un couteau qui coupe et une lame de cutter.

Pour les manilles, c'est très facile (à part le nœud où on s'énerve dessus la première fois), mais il y a des "petits trucs" qui, dans la vidéo, ne sont pas dit: pour que la manille sert bien, il faut d'une part introduire très près de la pliure au début, mais surtout, en ressortant, pour faire le passage de blocage, il faut retrousser d'un cm pour en fait introduire plus en amont.

Là encore, je ne suis pas sur d'avoir été clair, mais bon, en le faisant, on comprend vite.

Pour les épissures, prévoir des gants, car au début, les "mimines" dérouillent (après ça va mieux) ......

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Richard84 le Mer 17 Déc 2014, 11:38

Pour la corde à piano, pas de soucis pour la plier à 180°. On l'utilise beaucoup dans le modélisme.
Pour les cosses cœur, j'utilise maintenant les "plastique".
Je veux bien croire que sur des aussières de 20mm la manipulation doit être physique.
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1389
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par chrysm le Mer 17 Déc 2014, 16:37

Reste à en trouver à des prix raisonnable ! (la corde à piano)

Une question concernant le matoletage moderne. J'envisage de remplacer mes poulies de ris (sur la voile) par des anneaux à faible friction (avec manille textile) . Vous voyez un inconvénient ?

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2885
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Richard84 le Mer 17 Déc 2014, 17:01

L'angle de travail sera plus important (180°) sauf si anneau assez grand... A la livraison du bateau ils avaient oublié de mettre des poulies et les écoutes passaient à travers des petites manilles. Les efforts pour étarquer les bosses de ris étaient très importants.
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1389
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par chrysm le Mer 17 Déc 2014, 17:17

Pour le moment j'ai des poulies Rutgerson mais les manilles sont spécifiques (et ont tendance à partir sur une route différente de la notre). C'est pas mal mais friction bof, et poids bof bof... Sans compter que celle près de la bordure usine le mât

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2885
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Richard84 le Mer 17 Déc 2014, 17:24

D'autant qu'une poulie peut exploser, alors qu'une manille textile avec un anneau a moins de chance...

Au fait, une corde à piano de 1mm / 1m coûte moins d'un euro...
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1389
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Richard84 le Mer 17 Déc 2014, 17:31

Je vais y penser aussi, car mettre une manille textile directement sur la sangle avec un sur-gainage...
Par contre comment être sûr à 100% que la manille reste bien en place à chaque envoie de la GV?
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1389
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Mer 17 Déc 2014, 19:40

Pour les anneaux de friction à la place des poulies de ris, je dis joker ! Je ne suis pas familier des systèmes de ris automatique.

Ce n'est quand pas facile de faire des "petites" manilles textiles. Les faire, encore à la limite, mais passer ça dans les sangles .... enfin bon, à voir.

Si on a peur que cela s'ouvre tout seul, on peut faire une petite surliure, qu'on coupera l'hiver quand on désarme.

On peut faire aussi un lashing bloqué avec une surliure, je me demande si dans ce cas ce ne serait pas plus efficace.

Le surgainage des manilles textiles, j'y avais pensé, j'ai essayé: super galère, et résultat peu probant avec du technora, si on veut le faire avec la technique classique (rentrer les fibres dans l'âme). En plus au niveau de l'anse, on ne peut pas surlier (ou alors difficilement). Et on ne peut pas bruler le technora pour bloquer les fibres .... il ne fond pas, il brule, c'est tout ! J'en suis arrivé à la conclusion qu'il vaut mieux utiliser une gaine polyester, par exemple des chutes de gaine de cordage dyneema quand on fait les épissures (c'est pour cela que je ne voulais pas abimer mes chutes de gaines sur les photos plus haut, ça peut servir). On fait fondre chaque extrémité et on laisse la manille libre dans la gaine. Ca devrait tenir une saison ....

Cela dit, c'est pousser le vice un peu loin, j'ai un lashing en dyneema pur sur la sangle basse du génois, entre la sangle et la manille, de mémoire ça fait depuis avril 2010 qu'il fait chaque saison et il est encore en très bon état, donc je ne suis pas sur qu'il soit vraiment nécessaire de surgainer ......

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Désiré56 le Jeu 18 Déc 2014, 04:20

les manilles textiles sont d'une facilité déconcertante à réaliser (aiguilles creuses obligatoires). Plutôt que le cintre plié, j'utilise du fil inox beaucoup plus fin trouvé chez un ship aux Canaries pour 2 € les trois mètres....
avatar
Désiré56

Messages : 122
Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 64
Localisation : 44
Modèle de bateau : océanis 393 clipper performance de 2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par chrysm le Dim 04 Jan 2015, 11:12


_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2885
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Dim 04 Jan 2015, 12:05

Mouais, Cousin, j'ai un peu une dent contre eux, et leur guide est bien la preuve de ce que j'essayais d'expliquer plus haut, à savoir qu'il ne faut pas forcément faire ... comme les guides vous disent de faire !

Je m'explique:

Dernièrement c'est à dire il n'y a même pas une semaine, j'ai commandé et reçu une drisse en Dyneestar, le "produit phare" soit disant de Cousin. A peine reçu, direct la table pour épissure.
Première bonne surprise, l'âme est très facile à sortir de la gaine sans l'abimer. C'est sur, la gaine est du vrai chewing-gum, et il y a intéret à faire fondre l'extrémité de la gaine pendant qu'on travaille sinon la gaine se détricote toute seule.

Mais très mauvaise surprise en extrayant l'âme, pour moi il y a autant de Dyneema là dedans que de lingots d'or dans votre prochaine galette des rois !
Là, les boules ....

Bon, allez on va dire que c'est une fibre Dyneema que je connais pas, et puis on va faire un peu confiance aux propriétés d'allongement annoncées par le fabricant, et puis après tout ce n'est que la drisse de trinquette, donc je tire moins dessus. Mais ça m'apprendra à avoir fait confiance aveuglément, et de ne pas avoir commandé un échantillon avant comme je fais normalement.

Bon, on épisse, avec la méthode proposée par Cousin, histoire de ne pas être plus royaliste que le roi. Au début, ça va, la méthode proposée me semble cohérente, réintroduction de l'âme dans l'âme, avec un dégraissage que j'ai jugé trop important, donc je l'ai diminué.

Là où ça devient n'importe quoi, c'est à la fin leur méthode de réintroduction de la gaine à l'inter phase de l'épissure. Avec une couture en plus ! Je m'en doutais, première traction au winch, on voyait déjà un peu d'âme ressortir de la gaine. 2 ou 3 grosses tractions plus tard, paf, la gaine réintroduite s'est détricotée dans la gaine extérieure, et paf ça a pété mettant l'âme à nu.

On comprend très bien ce problème de gaine quand on regarde la vidéo, déjà tout au long quand on voit la gaine se détricoter toute seule pendant le boulot, mais surtout juste avant 7 mn, quand il détricote la gaine .... juste avec le doigt !! Normalement il faut une aiguille pour faire ça. !!

https://www.youtube.com/watch?v=GKKncd0EmSs

Donc j'ai coupé, refait l'épissure, en faisant au préalable une jonction gaine/âme à réintroduire sur les 15 derniers cm de gaine à réintroduire, avec dégraissage progressif de la gaine. C'est plus dur à faire rentrer (un bon coup de winch encore) mais là c'est du costaud ! Juste du coup un rayon de courbure un peu moins important sur les 5/10 cm suivant l'épissure, ce qui pourrait être gênant avec une drisse de trinquette et son petit réa dans le mat (mais pas pour une drisse de Génois ou de GV, qui travaillent sur de plus gros réas, donc avec un rayon de courbure plus grand), mais heureusement notre trinquette s'arrête bien avant la fin de l'étai.

Donc Cousin, je les retiens !! Et je retiens encore une fois qu'il ne faut pas suivre aveuglément les guides, et qu'il vaut mieux commander 1 m de cordage en échantillon avant, pour savoir ce que l'on va avoir et comment on va épisser ça .......

Il y a des guides d'épissure qui sont pas mal faits, mais les meilleurs sont en anglais, il faudrait que je retrouve les liens ......

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par chrysm le Dim 04 Jan 2015, 13:13

Bonjour Nico,
Première chose je n'ai mis le lien que parce que je suis retombé dessus ce matin. Je n'ai pas d'actions et les videos/photos de Cousin je n'ai jamais réussi à les suivre moi non plus mais les informations sont quand meme intéressantes. J'ai utilisé d'autres tuto pour le moment !

Concernant le Dyneestar j'ai remplacé toutes mes drisses de 12mm par du Dyneestar de 8mm et celles que j'ai sont vraiment du dyneema. D'ailleurs c'est avec elle que j'ai des problèmes la gaine étant très dure (24 fuseaux). Si tu as un autre produit , à mon avis c'est que ton revendeur s'est "trompé"... Contacte le pour lui poser la question ! Personnellement j'ai acheté le tout à la corderie Gautier qui m'a fait les meilleurs prix.

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2885
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Dim 04 Jan 2015, 14:05

Hey Chrysm, je me doute bien que tu as mis ce lien le jugeant intéressant ;-)
Et il l'est quand même !

C'est juste que l'aventure vient juste de m'arriver, je n'avais pas eu le temps d'en parler sur ce fil, mais justement tu confirmes aussi que les guides sont des bases intéressantes pour comprendre le principe .... mais dont il vaut mieux s'écarter une fois qu'on a compris le principe ! Cela dit ce n'est pas systématique, c'est à chacun de se faire son expérience :-)

Mais par contre, ce que tu rapportes est intéressant. D'abord 2ème mauvaise expérience pour moi, je suis allé voir le site Gautier, et si effectivement ils proposent de la drisse Dyneema, leurs prix sont très intéressants, donc merci pour l'info.

Par contre, pour le Dyneestar et son histoire de gaine, là je suis très dubitatif. De mon coté c'est du Dyneestar sur à 100% puisque cela vient de Cousin Direct, qui ne vend que du Cousin, et la description technique dans la vidéo (3 tresses, gaine + interface+ âme) correspond à ce que j'ai reçu, en plus de la couleur bien sur.
Et sur ce cordage, la gaine est hyper molle justement. Elle s'écarte très facilement et glisse très facilement sur l'âme et l'interface, donc je la classerais plutôt dans les plus faciles à surgainer. Cousin d'ailleurs indique qu'il n'est pas nécessaire de les surgainer, grace à l'interface entre âme et gaine.

Je ne sais pas si tu as accès facilement à tes drisses pour qu'on compare, mais comme cette drisse de trinquette n'est pas encore montée, je vais essayer de faire une petite video pour montrer la structure du cordage.
Ca peut être intéressant ?
C'est bête, j'ai balancé les chutes, et je ne veux pas trop dépiauter ma drisse, mais je vais essayer quand même

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Dim 04 Jan 2015, 19:39

Avant de dépiauter mes drisses, j'ai un peu creusé l'histoire, et là j'avoue que je suis en totale confusion !

D'un coté chez Cousin, oui, c'est bien du Dyneestar que j'ai entre les mains, mais d'âme Dyneema, point ! J'ai assez tripatouillé de morceaux de Dyneema d'autres marques (Marlow, Alpharopes, ...) ou de Dynalight, pour reconnaitre le Dyneema au toucher. Alors c'est quoi, du spectra ? 
Bon je vais passer un mail chez Cousin pour en avoir le cœur net.

De l'autre coté, chez Gautier. Du 10 mm de dia, âme Dyneema, avec 5100T de charge de rupture, le tout à 4,70 le m à la coupe, c'est très très alléchant !

Sauf que .... ça ne correspond à aucun produit chez Cousin ! Et ce ne sont pas des charges de rupture de Dyneestar ! Ni de rien du tout en 10 mm, je viens de refaire le tour des fiches produits
Bon je vais passer un mail aussi chez Gautier pour savoir ce qu'ils proposent sur leur 10 mm .....

Mais là je plane totalement !

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Nicodefreja le Mar 06 Jan 2015, 11:47

Et bien, il y a des jours, je ne suis vraiment pas fâché d'échanger, ce petit point a vraiment donné des résultats très positifs et très intéressant (en tout cas pour moi, et j'espère pour d'autres). J'ai donc envoyé une série de mails.

A ce jour, seule Anna de la corderie Gautier a répondu, mais en plus avec des mails très instructifs et d'une courtoisie remarquable ! Il en ressort:

- que la Dyneestar est bien du Dyneema, mais non ensimé, ce qui lui donne son aspect soyeux ressemblant au polyester. Mes doutes sont complètement levés maintenant, d'autant qu'hier, je me suis amusé à faire un test de traction en comparant la Dyneestar avec une drisse polyester. Y'a pas photo, l'allongement est bien différent, sur 3 m cela se voit à l'oeil nu !
Donc la Dyneestar est bien un cordage présentant un rapport qualité/prix intéressant
- que le site de la corderie Gautier n'est pas à jour: ce qu'il proposent en diamètre 10 à 4,70 € le m, c'est du Aramstar (donc une fibre Aramide) donné pour 5,3 T de rupture
- qu'à 4,70 € le m pour du Dyneema ou de l'Aramide, c'est un prix super canon (surtout pour l'Aramide) !! J'ai fait le tour de pas mal de fournisseurs de cordage en Europe et aux US, le prix le plus bas que j'avais trouvé c'est 5,5 € le m en Dyneema, et encore avec une qualité qui reste à prouver
- que la corderie Gautier est vraiment de bon conseil: j'ai soumis mes besoins à Anna, avec des questions, pas vraiment piège mais plutôt sur des points sur lesquels j'avais déjà ma petite idée: réponse impeccable !

Donc voilà, pas déçu du voyage comme on dit ! En conclusion, avec l'association Cousin/corderie Gautier, on peut se constituer un gréement courant de qualité au meilleur budget. Ils proposent aussi du Marlow, mais je n'en suis pas fan (peut être à tord, aussi)

Par contre, je le redis, si quelqu'un veut se lancer dans de l'épissure de Dyneema ou Aramide, ne suivez pas les vidéos de Cousin pour la finition de la gaine, cette vidéo par exemple donne des instructions qui donneront de meilleurs résultats:

https://www.youtube.com/watch?v=pGbCr7hnGX8

:-) :-)

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matelotage moderne, qui pratique ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum