Sécurité en mer : le gilet . Entretien modèle etc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sécurité en mer : le gilet . Entretien modèle etc

Message par chrysm le Dim 07 Mai 2017, 09:20

La sécurité c'est celle que le chef de bord souhaite. Chacun a sa stratégie et en ce qui me concerne , les choix des autres me conviennent très bien.
Sur mon bateau on porte un gilet en navigation, moi compris (surtout moi). L'été en Méditerranée c'est parfois penible du coup le choix du modèle est important. Il doit être le plus léger possible, adapté à sa morphologie (frottement dans le cou) en particulier . 
Outre ces aspects j'ai noté quelques recommandations techniques que j'actualise au gré de l'expérience et des lectures :
- 150N mini en Méditerranée (en océanique je passerai à 250N) actuellement un Pilot 150N (mais pas super confortable)
- harnais intégré 
- poignée de halage 
- sous cutale (si possible double)
- déclenchement auto et manuel
- lampe auto 24h
- cyalume verte avec son bout (30 à 50cm)

À la lecture d'un article sur YM , le sifflet est très utile mais ceux d'origine sont nuls (inaudibles à distance). Je regarde en ce moment les modèles qu'on peut trouver en France qui feraient l'affaire .

J'ai récemment investi dans une balise PLB Ais (Ocean signal Mob1 qui est auto avec GPS intégré ) suite aux essais effectués cet été sur différentes balises. En océanique , j'aurai peut être opté pour un modèle 409Mhz (meilleure portée). Un test (malgré moi) lors de son 1er montage sur le gilet me la bien affiché sur le MFD simrad  nss avec une précision de 6m , le signal asn a bien été reçu aussi par la vhf fixe qui sonne de suite (je sais c'est pas encore autorisé en France mais pour la sécurité je m'en moque totalement). Objectif être visible de son équipage et ou des bateaux les plus proches équipes d'un récepteur Ais , ça facilite la récupération. 

Le contrôle : 1 fois par an il faut gonfler le gilet totalement et le laisser 24h sous pression pour vérifier son bon état. Tout dégonflage entraîné la mise au rebut. C'est arrivé avec le gilet que je portais tout le temps, au dernier contrôle il s'est dégonflé en 5 min! Gonflage au compresseur à air avec une soufflette sur l'embout buccal de gonflage pour ne pas introduire trop d'humidité dedans (poumons ...). Filmer le gonflage pour pouvoir le replier correctement (usure aux points de pliage). Vérifier sangles boucle et aussi lampe, cyalume, date de péremption du dispositif auto, idem pour la bouteille de CO2.

Quand j'embarque sur un autre bateau c'est avec mon gilet pour ces mêmes raisons.

Et vous ?

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2817
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité en mer : le gilet . Entretien modèle etc

Message par GRAC le Dim 07 Mai 2017, 16:41

Le thème de ce fil est super important et comme tu demandes ce que les autres font, je te réponds au moins pour moi.
Je suppose que les débats vont être riches.
Nous avons à bord 8 gilets gonflables 150 N avec harnais et sous cutales, pour la nuit des lampes flashs"brassards"donc non intégrées au gilet, une balise EPIRB avec gps intégré. Une  Vhf fixe avec Ais et 2 vhf portables ( dont une asservie à la vhf fixe intégrant la position)
Le Simrad Nss8 permet ( par appui simultané sur deux boutons) d'afficher le point de chute .
Cela étant dit, force est de constater que l'époque ou je naviguais avec des vrais voileux est complétement révolue et mes "équipiers" actuels ( famille et amis) sont tous ( et toujours) novices même si je leur indique chaque année les manœuvres ( au plus simple) d'homme à la mer, mise en route moteur, arrêt du boat et bout au vent, etc...
Ta décision de porter ( en tout temps) et toujours le gilet est une bonne chose que je vais adopter.
Pourquoi !!! mais parce que si JE tombe à l'eau ,je suis à peu près certains qu'aucun des passagers ne sera en mesure dans un temps acceptable d'effectuer les manœuvres de récupération pourtant répétées ensembles ( sauf si mer d'huile...).
Il y a au moins 20 ans, entre Elbe et Capraia nous avons mis 25 minutes pour récupérer ( nuit tombée ,nav grand largue ,15 nds de vent) un équipier tombé alors qu'il remontait son fil de pêche à la traine.
Une seule solution, entrainer sans arrêt son équipage aux manœuvres adéquates au risque de passer pour un chef de bord...pénible et autoritaire ( je sais ,j'ai tenté avec les ados !!!)
avatar
GRAC

Messages : 88
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 72
Localisation : NEUVILLE SUR SAONE
Modèle de bateau : Océanis 37 modèle 2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité en mer : le gilet . Entretien modèle etc

Message par chrysm le Dim 07 Mai 2017, 18:06

On est d'accord que l'epirb n'a pas d'utilité pour l'homme à la mer (mob) ? Les vhf non plus (sauf si elles servent de récepteur de quelque chose et toujours allumées dans ce cas), récepteur Ais en soit inutile sauf si recepteur de quelque chose en particulier.

Concernant la manœuvre , les tests effectués régulièrement par nos amis d'outre manche montrent que même pour un équipage entraîné , si le temps n'est pas au calme plat, elle reste complexe et nécessite plusieurs tentatives. Alors avec un équipage réduit à sa propre moitié , ou à des débutants qu'on forme ... quelque soit les entraînements plus ou moins adaptés qu'on fait... c'est une chose de récupérer un seau au bout d'un parebat, ce n'est une autre de récupérer quelqu'un qu'on aime qu'on a peut être même pas vu tomber à l'eau !

Édit : ce qui m'a poussé à m'équiper en PLB c'est le fait que je navigue aussi en dehors de l'été . En ce moment l'eau est aux alentours de 15º donc hypothermie fatale en 15/20 min. On ne peut pas compter sur un hélitreuillage dans un délai aussi court. Le salut ne peut venir que de navires assez proches. D'où la PLB Ais (portée 2 à 3 mn)
Pour la fonction mob du nss8. Si tu tombes à l'eau , que ta moitié s'en rend compte immédiatement (cas idéal) , que fait elle en premier ? Elle appuie dessus ? Auquel cas elle perd le contact visuel avec toi... si pas en premier le point mob affiche n'est pas le point de chute ... mais un repère d'alignement ...

Je navigue systématiquement avec l'échelle de remontée (plage arrière) libre (donc l'attacha est ouverte) c'est pas une fois derrière qu'il faut se rendre compte qu'on ne peut pas la descendre. Pour ceux qui ont une échelle filet en tube (pas de plage arrière ) l'avez vous testée habillé pour sortir de l'eau ?

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2817
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité en mer : le gilet . Entretien modèle etc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum