Qui est en ligne ?
Il y a en tout 50 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 45 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Filanciu, JMV34, Jonathan « mea », nautile, Philippe-ch

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 268 le Lun 03 Juin 2019, 22:34
Pour soutenir le forum
Informations
les documents -> DRIVE
Derniers sujets
» Question technique électricité (pontage)
par Jonathan « mea » Aujourd'hui à 12:13

» Fabrication de p'tit siege sur balcon arriere
par nautile Aujourd'hui à 09:38

» Préfiltre circuit eau douce qui se brise
par jeanpaul Hier à 23:22

» Vanne "vidange cale, Bilge Drain" sur Oc 37
par Balaou Hier à 19:06

» Panneaux solaires sur oceanis 36 cc
par chcaraibe Hier à 17:50

» chaine sur oceanis 430
par didier Hier à 10:25

» Problème pilote B&G erreur RUD DRV
par nautile Hier à 07:07

» Lazy bag Oceanis 43
par chrysm Dim 20 Oct 2019, 18:05

» Palan d'écoute de grand voile
par jeanpaul Dim 20 Oct 2019, 17:17

» Panneaux solaire
par chrysm Dim 20 Oct 2019, 13:21

» Bug NSS8
par renaux Dim 20 Oct 2019, 09:50

» Foc autovireur sur Oceanis 323 Clipper PTE de 2007
par jeanpaul Dim 20 Oct 2019, 09:14

» OCEANIS 38
par chrysm Sam 19 Oct 2019, 20:07

» VENDS Easy lift support fixation annexe neuf
par ed60 Sam 19 Oct 2019, 19:24

» vends oceanis 350 et rachete un 430
par chrysm Sam 19 Oct 2019, 18:46

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


propulseur d'étrave

Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty propulseur d'étrave

Message par Lesigne le Mer 15 Oct 2014, 15:26

Jusqu'ici je me débrouillais bien dans mes manoeuvres de port et l'achat du 31 bi safran peu manoeuvrant dans les ports où les travées sont de plus en plus étroites avec le risque d'une fausse manoeuvre, j'ai étudié dans mon achat la mise en place d'un propulseur d'étrave, qui certes semble du luxe pour celui qui maitrise pas son bateau , mais finalement  à bien regarder je me suis décidé à en faire poser un lors de l'achat de mon O 34.
motif : l'étroitesse des zones de manoeuvres faisant qu'à la moindre erreur il faudra déborder de l'autre côté, mais en équipage réduit 1 ou 2 c'est difficile,  et encore plus difficile si vous atterrissez  sur l'AR d'un gros bateau moteur 2x150ch avec l'hélice relevée qui devient un véritable pieu qui peut fait de gros dégât sur votre bateau.

situation : je n'avais pas ressenti  ce besoin d'aide lors de mes nombreuses années de navigation, mais tout le monde de plus reconnait que les zones de manoeuvre sont de plus en plus restreinte. De plus le vent contraire sur certaines zones avec des catways de plus en plus ridicules les manoeuvres deviennent souvent horribles pour sortir. Pas spécialement dans mon port mais dans tous les ports que j'ai visité ces 3 dernières années. C'est peut être une particularité bretonne puisque le catway est la règle au regard avec les marées. 
En Méditerranée le problème ne s'est jamais posé, puisque sans marée ou presque une partie des bateau s'accroche à 2 piquets et l'autre sur le ponton. (C'est le cas de port Camargue où j'ai pas mal navigué sans avoir besoin de propulseur d'étraves.)
De plus les capitaineries devraient réunir les voiliers ensemble, et mettre les hors bord dans une même zone,  le mélange fait que les bateaux se positionnent  moins bien au risque avec des risque de dégâts matériel.


Toutes ces réflexions m'ont fait me décider de mettre un propulseur que je n'utilise pas toujours ( comparer à ceux qui n'utilisent plus leur barre pour manoeuvrer mai leur propulseur avec le moteur.) j'utilise ma barre au maxi, mais le propulseur cette année m'a permis d'éviter des situation impossibles.
voila l'animal,  je ne le conseil pas systématiquement mais c'est à vous en fonction des lieux où vous naviguez que cela peut s'avérer nécessaire. ( exemple le port qui sont sur des rivières subissent du courant comme à saint Gilles voix de vie et quand le tout s'associe avec un vent contraire il est parfois difficile d'entrer dans sa place sans aide extérieure si vous n'avez pas de propulseur. )

propulseur - propulseur d'étrave Img_1412propulseur - propulseur d'étrave Img_1414


Dernière édition par Lesigne le Ven 01 Mai 2015, 00:41, édité 1 fois
Lesigne
Lesigne

Messages : 404
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 70
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard GTE Limited Edition 2014

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par christian50840 le Mer 15 Oct 2014, 16:44

bonjour, pour moi c est bien la manoeuvre la plus difficile en voilier que de prendre ou quitter une place, mais pour l instant je n ai toujours pas de propulseur, mais c est vrai que dès que l on arrive a un ponton dans une riviere (st marine, la trinité) c est chaud, a part si on arrive a l étale, mais quand est il au niveau des différences de  performances sous voiles.
christian50840
christian50840

Messages : 421
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 62

http://celiaude.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Richard84 le Mer 15 Oct 2014, 17:08

De toute façon, même si on ne s'en sert pas tout le temps, cela reste un outil formidable qui peut éviter parfois des catastrophes.
Richard84
Richard84
Admin

Messages : 1411
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 61
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Lesigne le Mer 15 Oct 2014, 17:33

Bon résumé, il ne faut pas en abuser comme je le vois parfois sur certains bateaux, continuer à maitriser son bateau avec le pas de l'hélice, bien connaitre son bateau passe par une volonté de ne pas utiliser le propulseur.
Cela reste un atout pour éviter certes les catastrophes matérielles, mais aussi pour accéder  dans le courant de vive eaux dans des ports comme st marine en bretagne. 
Il n'est pas tjrs facile d'attendre l'étale et parfois impossible à 115 de coef à mi-marée où les courants sont violents.

Autre point technique : ne jamais utiliser votre propulseur en mer, surtout quand il y a de la houle. L'hélice s'affole et la sécurité coupe tout fonctionnement.
Lesigne
Lesigne

Messages : 404
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 70
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard GTE Limited Edition 2014

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par chrysm le Mar 21 Oct 2014, 22:03

1 fois sur 4 je me fais surprendre à ma place habituelle à Port Camargue. Je manoeuvre seul et l'accostage n'est pas simple car je n'ai aucun point fixe sur lequel m'appuyer (ni pont , ni catway, ni bateau adjacent) et que la place est large ... Je suis un manche en manoeuvre, je n'ai pour le moment jamais rien cassé. J'ai garnis mes 2 duc d'albe de quelques tours de moquette. Je vais changer de technique d'accostage pour voir ... le soucis est que pour moi le vent est de travers et le courant opposé (au vent). Heureusement il y a le propulseur et maintenant j'arrive à gérer seul sans avoir peur alors qu'avant ce n'était pas la meme histoire.

Le pas c'est bien beau mais avec la repliable le pas... on l'a dans l'os parfois...

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
chrysm
chrysm
Admin

Messages : 3505
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 48
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Lesigne le Mer 22 Oct 2014, 11:52

et tu penses qu'avec le propulseur tu arrives vraiment mieux mieux ?
Avec le vent c'est certain et surtout un pas non favorable c'est évident.
Mais avec un grand lasso pour 2 les piquets posés à très petite allure cela doit le faire, lorsque tu parts vers le quai tes amarrage bloquent ton bateau pour ne pas taper. Il suffit ensuite de mettre les 2 pointes.
Beaucoup de bateaux se mettent l'arrière vers le quai. l'accès est plus agréable. Les deux pointes AV peuvent se poser dans l'entrée et en reculant le bateau reprend sa route et tu peux sauter pour mettre les pointes AR.
Il n'en reste pas moins que le propulseur est une sécurité même si tu l'utilises peu. Il faut pas perdre la main en manoeuvre sans propulseur, il suffit d'une fois que le propulseur ne se déclenche pas .....
Lesigne
Lesigne

Messages : 404
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 70
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard GTE Limited Edition 2014

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par chrysm le Mer 22 Oct 2014, 13:50

La manoeuvre n'est pas simple a expliquer. J'ai déjà essayé ailleurs. Essayons.
En marche arrière (j'ai un plan d'eau en face donc c'est tranquille même si beaucoup de passage et donc dangereux en saison). J'ai l'amarre avant au vent rapportée à l'arrière (où je me trouve puisque seul à manoeuvrer donc à la commande gaz/ barre). Se mettre en angle à env 45° pour aborder le duc d'albe (plus ou moins d'angle selon la force du vent). A très faible vitesse. Lacher la barre et les gaz. Aller poser le "lasso"  qui maintenant "pend" entre le duc d'albe et le taquet avant. Reprendre barre / gaz pour ne pas me laisser embarquer en travers (ça m'est arrivé 1 fois et quasi impossible de se dégager de la place car l'étrave passe derrière le poteau et se retrouve coincée en angle entre le quai le poteau et le petit canot voisin).
Et là vient le problème : si je suis à l'arrière, je ne suis pas à l'avant qui s'écarte donc du poteau au vent pour aller taper le poteau opposé... Sans propulseur je faisais des AR poupe / proue assez dangereux pour récupérer à l'avant et manoeuvrer à l'arrière.
Continuons  à l'arrière toujours libre et sans appui si l'avant est repris trop tot, se met toujours en travers (logique). Sans propulseur c'était l'erre qui me faisait réussir ou non (si erre < fardage alors galère ) .  Avec je peux gaffer la ligne d'eau au vent et donner un coup de prop pour maintenir l'étrave. J'ai laissé un bout pré - amarré qui fait la longeur et qui me permet de gaffer sans descendre à quai (attention il y a presque 1,8 entre le bateau et la ligne d'eau (sans compter la hauteur du franc bord). L'inconvénient d'avoir une place large c'est que je n'ai aucun appui. Les ligne d'eau sont au ras de l'eau donc impossible de s'appuyer dessus pour glisser.

Prochaine technique envisagée est inversée . Je "fonce" en MA vers le quai (me moque des duc d'albe) je m'appuie sur le quai en MAR, amarre les 2 bords puis passe en AV pour aller amarrer les deux pointes. Mais ça ne marchera pas je pense lorsque le vent est > 15nds. Ce qui le soir avec la brise est fréquent.

Donc oui pour manoeuvrer totalement seul c'est le pied. Je le dis après avoir utilisé ce même bateau 1 an sans le prop. Je me demande comment je faisais avant ;-)

Autre situation (à plusieurs) amarrage à PDB chez Fredeau avec un du mistral (30nds) et même pas la longueur du bateau pour pivoter. Je me suis dégagé grace au prop, lorsqu'une rafale m'a embarqué. Et heureusement j'avais l'aide de tous les voisins de quai (le prop n'aurait pas suffit) !

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
chrysm
chrysm
Admin

Messages : 3505
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 48
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Lesigne le Mer 22 Oct 2014, 14:26

oui le propulseur est indispensable, d'autant que le système d'amarrage que l'on trouve en méditerranée avec les 2 piquets, n'est pas génial quand je compare aux catways doubles d'atlantique.
Chance rare à port Camargue ponton G ( côté restaurent  spi ) j'avais un catway individuel qui a été retiré et remplacé par le système de piquets.  j'ai donc pas trop vécu ce problème car dans beaucoup de port c'est la pendille qui s'impose.
Je comprends tout à fait tes difficultés seul, et il est certain qu'à plusieurs tu peux déborder avec des gaffes pour redresser le bateau. D'autant que j'ai pu constater que les places sont étroites.
Lesigne
Lesigne

Messages : 404
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 70
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard GTE Limited Edition 2014

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par SQN 85 le Dim 26 Oct 2014, 19:47

Pour moi le propulseur, c'est pas du gadget ! Quasi indispensable en Croatie où on rentre parfois carrément en marche arrière dans des ports minuscules. Je suis bien content d'en avoir un sur le 393.

Et effectivement, j'étais bien content d'en avoir un également sur le 36 CC dont je m'occupais à St Gilles. C'était quasi impossible de rentrer dans la place par fort coefficient de marée et vent de travers ... affraid

propulseur - propulseur d'étrave 36cc10

_________________
propulseur - propulseur d'étrave 00010 PATRICK sur SINE QUA NON propulseur - propulseur d'étrave Drapea12
SQN 85
SQN 85
Admin

Messages : 717
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 61
Localisation : Vendée et Croatie
Modèle de bateau : Océanis 393 Clipper

http://www.marina-punat.hr/index.php?lang=en

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Lesigne le Dim 26 Oct 2014, 20:26

Tout à fait d'accord avec toi. 

Pour nos amis à partir de quel longueur ou type de bateau il te sembles nécessaire d'avoir un propulseur.

Pour mon exemple perso j'en avais pas sur mon 31.7 et je me faufilais facilement avec mon moteur dail drive.
Lesigne
Lesigne

Messages : 404
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 70
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard GTE Limited Edition 2014

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par SQN 85 le Dim 26 Oct 2014, 23:30

J'en avais pas besoin non plus sur mon Gib Sea 302 avec lequel je faisais demi-tour sur sa longueur avec la barre franche sans butée ... Tu dois connaître le ponton visiteur de Pornichet ? Et bien avec ce bateau ça ne me gênait pas d'aller dans le fond de la darse et faire demi tour sur place parce qu'il tournait sur place... idem à La Turballe ou St Martin de Ré ! Avec le 393 et son pas d'hélice + sa prise au vent c'est UN PEU différent !

_________________
propulseur - propulseur d'étrave 00010 PATRICK sur SINE QUA NON propulseur - propulseur d'étrave Drapea12
SQN 85
SQN 85
Admin

Messages : 717
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 61
Localisation : Vendée et Croatie
Modèle de bateau : Océanis 393 Clipper

http://www.marina-punat.hr/index.php?lang=en

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par jeanpaul le Jeu 30 Avr 2015, 20:24


Tout à fait d'accord avec toi. 

Pour nos amis à partir de quel longueur ou type de bateau il te sembles nécessaire d'avoir un propulseur.

Pour mon exemple perso j'en avais pas sur mon 31.7 et je me faufilais facilement avec mon moteur dail drive.
Vraiment inutile pour un oceanis 31  34 ou 35 a mon avis  d ailleurs beneteau n en propose meme pas en option pourtant ce sont des sacres champion de l option puique qu O 35 vaut pris de base moins de 100000 euros mais que pour naviguer avec c est en gros 180000
jeanpaul
jeanpaul

Messages : 2031
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 69
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Nicodefreja le Jeu 30 Avr 2015, 21:15

J'aurais bien du mal à dire qu'un propulseur est indispensable, vu que je n'en ai jamais eu sur les bateaux sur lesquels j'ai navigué.Sur les catas, j'ai pu par contre admirer la facilité de manoeuvre avec les deux moteurs, mais c'est un autre sujet.

Sur notre 43 pieds, ça fait 11 ans qu'on s'en passe. Pourtant, il a la pire des configurations, moteur ligne d'arbre et 3pale fixe (va faire un MAR en ligne avec ça !). Ca s'est un peu arrangé depuis que j'ai monté une Maxprop 4 pales, mais c'est encore loin d'être l'idéal.

Ben pourtant, depuis 11 ans, on s'en passe. Et portant on en a fait des ports qu'on ne connait pas, où on ne sait pas où on va atterrir. Des marinas où tu n'as même pas la longueur d'un bateau pour te caler. Les marineros croient tous que tous les bateaux ont un propulseur maintenant. Ben non, pas nous. Désolé les gars, pas la peine de nous regarder comme si on était des dinosaures, notre bateau est vieux, c'est tout.

Le maitre mot c'est l'an-ti-ci-pa-tion. Dans une marina, bien repérer où le gars veut te placer avant de s'engager. Toujours entrer entre les pannes en MAR, pour pouvoir ressortir en MAV si ça part en vrille. Utiliser le vent et le flanc des autres bateaux. Préférer rester dehors si jamais un orage s'annonce le temps de le laisser passer. Etc, etc .....

Ne pas oublier également qu'à l'étranger (curieusement ça ne se fait pas en France), au prix où est une marina, il n'y a pas de honte à demander l'assistance d'un Zodiac. En fait je le fais même systématiquement même s'il n'y a pas un poil de vent et qu'il y a la place de rentrer 3 porte avions. Désolé, je paye (souvent cher), je veux le service.
Y'a des marinas comme à Riposto, le temps que tu recules, il y a déjà deux Zodiac qui t'ont accroché une pendille de chaque coté !

Il n'y a qu'une situation où un jour on s'est fait coincé sans propulseur. Le long d'un quai avec 25 nds de vent qui nous poussait contre le quai, et deux énormes bateaux à moteur qui sont venus se coller devant et derrière. Le temps de réflechir à une manœuvre avec des gardes, un petit bateau à moteur est passé, on lui a fait signe, il nous a gentiment tiré de la place.

Alors je ne pourrais pas dire qu'un propulseur est indispensable. Mais purée qu'est ce que ça doit être confortable !!!!! Donc je réfléchis (ça fait des années que j'y réfléchis !!!) à en installer un .......  voui voui voui

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
Nicodefreja
Nicodefreja

Messages : 1074
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 52
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par jeanpaul le Jeu 30 Avr 2015, 21:36

Nico je disais inutile pou nous les petits bateaux de 31 a 35 pieds   au dessus j encomprends parfaitement l uutilité
De plus effectivement les marinas sont faites pour des bateaux a propuldeur mais AUSSI pour des gros bateaux  ce qui fait que les petits bateaux 31  35 pieds ont dans l ensemble assez de place pour manoeuvrer   sur mon ponton a toulon et le ponton est tres long je suis le plus petit bateau  et je pense qu un jour beneteau abandonnera meme la construction de si petit bateau  
La plaisance a vraiment changée dommage car d apres ce qu on lit elle est entrain de mourir

_________________
Nous sommes des voyageurs de ce monde non pas les habitants  Erasme
jeanpaul
jeanpaul

Messages : 2031
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 69
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Lesigne le Ven 01 Mai 2015, 00:39

Pour le 31 bi safran le propulseur n'est pas un luxe dans les marinas.
Anticiper est fondamental mais parfois tout va contre toi, le sens de l'hélice qui fait tourner le bateau à gauche plus un vent latéral pas favorable lorsque tu entres dans un appontement + un courant en atlantique pas favorable dans un port aux places étroit, tout peu partir en couille et devenir inattaquable en te vautrant sur les hélices pointées en l'air des bateaux hors bords : cela peu faire des dégâts. Du coup j'ai mis un propulseur pour la première fois je l'utilise peu mais quand je l'utilise c'est un grand plaisir surtout en solo. J'ai plus de 30 ans de nav sur de nombreux bateaux sans propulseur mais je trouve que c'est une avancée pour se faufiler dans les ports de plus en plus étroits.
Lesigne
Lesigne

Messages : 404
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 70
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard GTE Limited Edition 2014

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par guenioc le Ven 01 Mai 2015, 19:20

Pour Lesigne
que recommandes tu comme propulseur ? coût ? Il en existe des rétractables
Est ce pénalisant pour la vitesse ?
guenioc
guenioc

Messages : 200
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 66
Localisation : La Baule
Modèle de bateau : OC31DL Limited Edition 2011

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par chrysm le Sam 02 Mai 2015, 08:52

Sur mon 37 je l'ai eu sans propulseur au départ (je l'ai installé 1 an après ) . C'est sans soucis sans propulseur mais avec c'est nettement plus tranquille surtout si on manœuvre seul dans de mauvaises conditions. L'anticipation est toujours de mise, un prop d'étrave n'empeche pas de foirer une manœuvre. Perso il m'evite de me ruiner le dos bien souvent et ça n'a pas de prix.

Pour le choix du prop guenioc j'ai mis un ensemble d'informations sur le forum (fait une petite recherche).
Un rétractable c'est bien mais c'est plus cher , il faut la place au dessus. Et sur mon 37 il n'y a pas cette place dans la cab avant .
Aucune perte de vitesse si le tube est posé dans les règles de l'art (formes à l'avant et a l'arriere du tube notamment pour la dépression )
Le plus chiant c'est le poid a l'avant : prop 18kg batterie 20kg (avec les paires cuivre) l'equivalent de ma prise de poids quand je ronque a l'avant Smile

Pour faire mon choix à l'epoque j'avais fait un tableau avec l'ensemble des prop que j'avais repéré (une douzaine), les caractéristiques (nombre de KgF a 12V , nombre de KgF à 10V, poids, prix et ratio pour chacun des trois, prix tout compris avec batteries et connectique car passer de 3kW à 6kW en 12V n'est pas neutre du tout). Sidepower etant la marque de référence (pas Maxpower ) que j'aurai prise si plus de sous. Attention les caractéristiques techniques ne sont pas si explicites, certaines marques (Vetus ) ne les donnent carrément pas.
Le nombre d'helices joue, le nombre de pales aussi. Pour un 37 il faut prévoir entre 80 et 100kgF , Beneteau monte du ct80 qui fait... 70kgf a 12v et moins de 60 à 10... C'est trop faible , s'il y a un pet de vent le prop ne servira a rien.

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
chrysm
chrysm
Admin

Messages : 3505
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 48
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Lesigne le Sam 02 Mai 2015, 12:22

Chrysm a dégainé avant moi,et a dit le principal, j'ai moins d'expérience que lui puisque j'ai eu mon O34 l'année dernière. Le modèle est celui que béneteau proposait dans la série limitée. Le mien a une anode qui je crains devra être changée j'espère qu'une fois par an. mais ils viennent sortir un modèle sans anode qui semble mieux. 
La marque je ne l'ai pas en tête et je suis loin de mon bateau en ce moment. Pour les performances aucun problème, j'ai des amis qui ont le même bateau que moi avec le même gréement et je peux affirmer que sur ce type de bateau l'installation d'une hélice d'étrave ne le ralentit pas.
Manœuvres, cela n'empêche pas un mauvaise manœuvre mais facilite certaines dans des situations difficiles. J'évite trés souvent de l'utiliser, il et allumé  en manœuvre au cas ou, mais je ne m'appuie pas dessus pour manœuvrer.
Je préfère utiliser naturellement mon bateau doucement en jouant sur ses caractéristiques de manœuvrabilité. L'hélice est utilisée pour rattraper des situations diffficiles lorsque le vent et le courant déroute mon anticipation qui a été mal faite. 
Il existe un modèle hélices arrière suspendues ( double hélice ) qui permet une aide à la manœuvre ( soit en plus de celle d'étrave ou comme unique montage. Les manœuvres en arrière sont facilitées, et je recommande cette installations sur les O31 bi safran dériveurs  qui sont difficiles à manœuvrer avec avec l'hélice de propulsion fait tourner le bateau bâbord en avant ou bâbord en arrière.
Lesigne
Lesigne

Messages : 404
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 70
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard GTE Limited Edition 2014

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par jeanpaul le Sam 02 Mai 2015, 18:02

Franchement et pour rassurer les propriétaires ou futurs propriétaire s dO 31  pas de panique le bi safran c est super en mer ca demande juste un peu d aapprentissage  mais 9.30 m dans des ports fait pour des bateaux de 12 mètres on y arrive et je pense pas être un surdoué de la manoeuvre 
Donc je maintient sauf si on a beaucoup d argent c est pas vraiment utile sur un bateau de 9 metres  il y a plein de trucs plus utile a se payer le portique les panneaux solaires de bonnes voiles ca sert vraiment sur un voilier
peyite erreur lesigne les O 31 deriveur ou pas tire a gauche en marche arriere mais plutôt a droite en marche avant mais a peine sensible  et un bi safran n a pas d effet coup de fouet en marche avant
quand on a bien intégré ca tout va bien je dirais meme que l effet couple en marche arrière est plus tôt un avantage
dans aucu port nous n avons ete en difficulté poutant avec des etapes de 30 a 50 on en fait des ports un jours je pourrais ecrire un guide concurent d imray car ma retraite na pas été revalorisee depuis 2 ans

_________________
Nous sommes des voyageurs de ce monde non pas les habitants  Erasme
jeanpaul
jeanpaul

Messages : 2031
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 69
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Lesigne le Sam 02 Mai 2015, 21:27

Ce n'était qu'un conseil basé sur un vécu différent qui m'a fait préférer le quillard plutôt que le dériveur O31 avec lequel je n'ai pas eu que peu de plaisir. Ce n'est pas une question de budget, en effet le quillard O31 est beaucoup moins cher. 
En tous les cas, revenir au quillard a été plus salutaire pour moi qui navigue toute l'année en sur des zones de toutes sortes sur l'Atlantique et la Méditerranée depuis Marseille.
Lesigne
Lesigne

Messages : 404
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 70
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard GTE Limited Edition 2014

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par jeanpaul le Sam 02 Mai 2015, 23:19

Pour moi le budget c est le ppremier parametre pris en compte et pourtant j ai pris un O 31 a dérive
Je pense que comparer un quillard a un deriveur est une discussion stérile 
J admet parfaitement qu on prefere un quillard le dériveur est et restera un type de bateau qui ne peut convenir qu a des amateurs un peu marginaux  Ce type de bateau  n etait pas fait pour toi mais pour moi malgré un budget serré j ai préféré avoir ce type de bateau   ne voulant rien d autre qu dériveur  j avais assez peu de choix et j ai donc acheté un Bénéteau   dont la realisation ne me satisfait pas pleinement 
Pour en revenir au file  je constate que les 34 pieds mono safran et quillard ne doivent pas mieux manoeuvre r que les bi safran a dérive puisqu ils leur foaut un propulseur d étrave
Bravo a toi pour naviguer sans problème avec L  O 34 de marseille a l atlantique  moi j en suis pas la

_________________
Nous sommes des voyageurs de ce monde non pas les habitants  Erasme
jeanpaul
jeanpaul

Messages : 2031
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 69
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Lesigne le Dim 03 Mai 2015, 08:42

Jean paul je suis content que tu soit satisfait, c'est l'essentiel. 
Mais je t'en prie ne fais pas une affaire personnelle chaque fois que je note les points que j'ai trouvé négatifs sur mon ex O31, cela ne peut que permettre aux membres du forum de voir plusieurs avis et de tester en connaissance de cause. 
Contrairement à ce que tu crois j'ai souvent navigué sur des dériveurs avec plaisir, mais ils n'avaient pas à mes yeux les défauts que j''ai pu relever sur l'O31 décrits dans divers fils. Après chacun prévenu fait son choix et je conseille vivement d'essayer et même de louer un O31 dériveur longuement avant de s'engager dans un achat. La chose est certes valables sur tous les bateaux pour ceux qui ont des 
caractéristiques et réactions particulière il faut vraiment approfondir son choix.
Ceci étant pour revenir au sujet, les propulseurs avant sont sécurisant pour la manœuvre et quand on navigue souvent seul c'est une chose importante à ne pas négliger.
Lesigne
Lesigne

Messages : 404
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 70
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard GTE Limited Edition 2014

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

propulseur - propulseur d'étrave Empty Re: propulseur d'étrave

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum