Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Philippe Paris le Lun 19 Oct 2015, 15:25

Bonjour à tous
J'ai acheté au dernier salon nautique un Océanis 35, version DL weekender deux cabines.
A partir du prix de base, les options ont fait monter l'addition à presque 200k€ moins 10% d'une remise particulière.
Nous avons fait cet été environ 650 nautiques au départ de Granville. Et en particulier une grande ballade le long des cotes de Cornouailles jusqu'à Helford River.
Beaucoup de près, près bon plein et un peu de portant. Nous avons utilisé le genaker une bonne dizaine d'heures et le spi asymétrique 2 heures..
Du vent jusqu'à 25 noeuds. Nous avons pris souvent des tours dans la GV et deux ou trois fois dans le génois.
Les voiles viennent de chez Voilerie Granvillaise et sont parfaites.
Des températures estivales en juillet et août et plutôt fraiches en septembre.
Donc un bon test, en vraie grandeur avec des équipages de niveaux très divers.
Globalement, c'est un bateau qui semble bien construit même si on a eu une entrée d'eau par la base de l'arceau de cockpit.
La vie à l'intérieur est très agréable. A trois, c'est le paradis. A quatre c'est facile. A cinq, celui qui couche dans le carré est moins gâté.
Le bateau est équipé d'un four, d'un frigo, d'un micro onde, du chauffage à air pulsé, de l'eau chaude.
Il faut prendre l'option réservoir supplémentaire d'eau douce. Celui de base (120 l) est ridiculement petit dès qu'on navigue un peu.
Par contre quelques remarques: le plancher est extrêmement glissant et à la gite avec des chaussures de pont classiques et neuves, il n'est pas possible de tenir debout.
J'ai demandé au chantier de faire quelque chose.... (vernis mat chargé en silice?)
Les coussins de l'assise en face la table à carte sont fixés par de minuscules velcro qui, a la gite n'ont pas la capacité de tenir le poids d'une personnes.
Le volume de rangement est globalement un peu faible. Il faut mettre tout ce qu'on peut dans les fonds en calant bien. Dans le cabinet de toilette et dans la douche il n'y a pas beaucoup d'équipets...
Dans la cabine arrière babord, le tableau "batteries" est très exposé aux coups de pied involontaires. Si vous couper la batterie moteur alors que celui-ci est en fonctionnement, vous ne pourrez plus l'arrêter tant que vous n'aurez pas identifié l'origine de la panne: pas facile quand cela arrive de nuit à l'arrivée au port après une traversée fatigante et que le rotateur n'est tourné que d'un 1/8ème de tour. J'ai demandé au chantier de faire quelque chose.... (Plaque plexi sur tasseau de 30x30) ... ??
De même les fermetures des équipets le long des parois babord et tribord sont faibles ou mal posées. A la gite, le poids du contenu fait s'ouvrir les portes. Vous imaginez le bazar. 
De plus, l'étagère constituant la partie haute de l'équipets n'a pas de fargue. Quand on ouvre la porte de l'équipets à la gite, tout ce qui est sur l'étagère dégage..
On a eu quelques soucis avec la pompe d'évacuation de la douche. A voir si cela continue.
Globalement, un intérieur agréable à vivre où il ne faut pas trop de bagages et où ranger les vivres est un bon exercice.
La vie à l'extérieur est aussi très agréable à quelques remarques près.
La bateau mouille peu et avec l'arceau et la capote, on est bien protégé dans le cockpit. A la limite un peu trop car la visibilité en manoeuvre de port est limite.
Dans le cockpit il y a de la place. Tellement d'ailleurs qu'il est impératif d'avoir une table dans le cockpit pour se tenir à la gite.
Il y a un manque de cale-pieds à bonne distance d'utilisateurs. Aussi bien en face de la table où si vous faites moins d'1,8m vos pieds ne toucheront pas le cale pied central, qu'aux postes de barre qui sont manifestement conçus pour naviguer à plat au salon nautique. Dès qu'il y a de la gite, il n'y a quasiment rien pour se tenir. Le petit cale-pied en teck est efficace quand on barre debout. Une heure ou deux, ça va. Plus, bonjour les dégâts. En plus, les grands ont la tête qui cogne contre le pataras.
La station assise transversale ou longitudinale ne présente aucun soutien latéral à la gite. Il manque un cale pied assez haut quand on est assis derrière la barre transversalement. Il manque un support arrondi sur les bancs rabattables (en option) derrière les barres à roue. 
Les mains courantes de la table de cockpit (option) sont très pratiques. A noter que la main courante arrière a tendance à bouger (problème de serrage??? Voir l'accès aux boulons de serrage).
Les manoeuvres sont faciles (trois winches électriques) et on peut manoeuvrer seul très facilement.
Un défaut de conception des toiles de côté de la capote (sangle arrière trop courte, pas d'attache du point supérieur, rail trop long...). 
La main courante sur la face arrière de l'arceau est trop longue et trop basse: on se cogne la tête dessus quand on est assis face à l'arrière adossé à la cabine.
A noter qu'en version trois cabines, il n'y a plus le grand coffre de cockpit et je ne vois pas comment on rangerait l'annexe, le spi, le genaker, les pare-battages, etc....
Les manoeuvres de port sont difficiles dès qu'il y a un peu de vent: bi-safran avec un sail drive fixe dans l'axe, le bateau n'est pas le roi du virage serré sans vitesse. Pas de coup de fouet avec le moteur et des safrans relativement petits et peu profond (version DL....) font que l'option propulseur d'étrave est un must surtout en équipage réduit. 
Quand j'ai acheté le bateau elle n'était pas proposée. Maintenant c'est 6500€: dur dur.
Cependant, la manoeuvre en marche arrière fonctionne très bien dès que le bateau a un peu de vitesse. 
Le bateau est équipé du moteur 29cv. Là aussi c'est un must compte tenu de ce qui précède.
Les manoeuvres sous voiles. J'ai choisi l'option mat à enrouleur et je pense maintenant que c'était une erreur. La performance du bateau est très très moyenne par vent faible. Les 5m2 qui manquent à la GV dans le cas d'une voile à enrouleur dans le mat (pas de rond de chute, au contraire un rond négatif comme un foc) se font sentir. 
En plus, le mat enrouleur est plus lourd que la version classique et conjugué à la version DL, j'ai un bateau peu raide à la toile. 
Avec le génois sur enrouleur à faible recouvrement le bateau donne sa mesure au dessus de 8-10 noeuds de vent. 
On commence à réduire vers 18 nds de vent au près.
A noter que sous GV seule, le bateau est absolument non manoeuvrant. Il se met face au vent et n'en bouge plus. Ca peut être intéressant dans certaines circonstances. Je vois plutôt cela comme un danger potentiel. Cela nous est arrivé trois fois et nous avons dû démarrer le moteur pour se sortir de cette position bizarre. Je pense que la GV n'est tout simplement pas assez puissante et les safrans trop petits pour que le bateau soit manoeuvrant dans cette configuration.
Avec l'accastillage fourni, les manoeuvres de réduction ou de renvoi sont faciles et on ne quitte pas le cockpit. Un petit bémol sur la GV dont la bome passe très près au dessus de l'arceau et vient le frapper quand on roule la GV. 
Le habe-bas me semble sous-dimensionné ainsi d'ailleurs que la bome pour ce type de gréement où le réglage de la GV se fait exclusivement sur la tension du point d'écoute et sur la tension sur le hale-bas. Le chantier est prévenu: si ça casse, ce sera pour eux. Vent de travers, 20 nds réels, le cintre de la bome est significatif...
Il n'y a pas de pontets pour accrocher les poulies de renvoi des écoutes de spi / genaker. Il faut utiliser les taquets d'amarrage. Pas cool. 
De même il n'y a pas de taquet pour bloquer les écoutes de génois et libérer le winch pour le genaker ou le spi. Pas cool non plus.

Conclusions
Je vais probablement faire quelques modifications pour améliorer le bateau. Certaines liées à ce que je considère comme des faiblesses de conception du chantier Bénéteau. D'autres qui sont le fruit de notre première saison de navigation. Peut-être vais-je même changer de gréement et repasser à une GV traditionnelle avec ris automatiques et lazy bag. A voir.
Si c'était à refaire, je serai beaucoup plus précis et pointilleux lors de la réception du bateau. Ensuite je ne choisirai pas l'option GV à enrouleur. Je me demande si l'option DL est vraiment raisonnable. Pour le nombre de fois où elle est utile (je navigue en Manche pourtant)... 
Pour le reste, le bateau a de la gueule, il est sain et mouille peu, facile à équilibrer sous voiles et très agréable à vivre à l'intérieure et à l'extérieur. 
Dommage que les quelques derniers pour cents qui font un produit parfait manquent à l'appel. Je suis curieux de savoir comment Bénéteau va réagir techniquement et financièrement aux remarques faites.
A noter que mon vendeur, le chantier Chantereyne de Cherbourg, fait son job très correctement et se trouve en position difficile entre le marteau et l'enclume.
Philippe
avatar
Philippe Paris

Messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : Paris
Modèle de bateau : Oceanis 35 et Kelt 8m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Gerard56 le Lun 19 Oct 2015, 17:44

Bonjour Philippe,
Tout d'abord, bienvenue sur ce forum et merci pour ce retour d'expérience assez complet sur le O35. C'est un bateau qui à moyen terme pourrait m'intéresser. Je n'ai malheureusement pas pu me rendre au Grand Pavois pour le visiter.
J'ai acheté un O31 neuf il y a un an et demi et je voudrais lisser la perte du neuf sur qques années.
J'ai eu au préalable un First 25.7 DL, bi safrans et béquilles de mouillage. Elles n'ont pas souvent touché l'eau de mer. L'option DL m'a permis de m'approcher plus près des rivages, notamment dans le golfe du Morbihan, mais les occasions n'ont pas été nombreuses.
Du coup, pour avoir un bateau plus raide à la toile, j'ai pris le O31 en version quillard et je ne le regrette nullement.
Concernant l'accastillage, si tu as choisi le pack gréement de spi, tu aurais dû avoir les cadènes arrière pour les poulies de spi ainsi que les taquets coinceurs montés derrière les hiloires de cockpit pour libérer les winchs.
Sur mon O31, ça faisait partie du pack. C'est quelque chose sur lequel tu ne devrais pas lâcher.
Sinon, il est vrai que c'est un beau bateau avec un cockpit très spacieux.

_________________
Gérard
Le plaisir n'a rien à voir avec la taille du bateau. Ce qui le procure, ce sont les amis avec lesquels on navigue.
Que le vent vous soit favorable.
avatar
Gerard56

Messages : 318
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 67
Localisation : Port Navalo / Clermont Ferrand
Modèle de bateau : Océanis 31 GTE Limited Edition 2014

Revenir en haut Aller en bas

Océanis 35

Message par Lesigne le Lun 19 Oct 2015, 18:48

Bonjour Philippe,
Aussi une bienvenue sur notre forum, les 3 derniers bateaux que j'ai eu sont le first 31.7 pendant 8 ans Beneteau puis un océanis 31 dériveur ( 2ans ) et j'ai actuellement un océanis 34 depuis 2 ans que je compte garder car c'est la taille qui me va avec les amis naviguent autour de moi, comme l'indique gérard en foot note. 
Le 35 que j'ai visité à la Rochelle m'intriguait et j'attendais l'avis d'un membre de ce forum.  
Je trouve le coût de l'investissement élevé mais cela est semble t il normal dans la mesure où c'est une nouveauté qui devrait t'apporter beaucoup de plaisir. J'imagine que l'option dériveur doit un peu plomber le prix. Je pense si tu ne bénéficies pas de pack comme ceux qui ont acheté les 31, 34 et 37 neufs qui entraient dans des séries limitées ces derniers temps  cela vient des séries limitée liées à des modèles qui arrêtent d'être vendus. La question est : le 35 est il un point d'orgue qui remplace ces trois bateaux sur le marché. Naviguant depuis la Bretagne sud j'ai fait mes débuts et appris  à naviguer  depuis Granville et je comprends ton choix en dériveur et j'espère que le dériveur est bien solide. La GV à enrouleur du 34 est agréable surtout quand il n'y a pas trop de marins à bord et les performances ne semblent pas pour moi un problème comparé aux GV normales. Tu dois réfléchir avant de revenir avant de revenir sur ton choix de GV les ris automatiques sont pas géniaux à mon avis avec les poulies qui se bloquent sur les voiles, je préfère le précédent système que j'avais sur le first 31,7. Il faut penser que la GV sur les Océanis ne sont pas des choix décisifs pour la vitesse du bateau, ce sont les voiles AV qui font avancer,  et la GV qui apporte l'équilibre et la direction. Je préfèrerais acheter à ta place une trinquette.
 Bonne nav et je comprends que les relations entre le chantiers toi sont parfois difficiles, en effet si tu serres le cou de celui ci à l'achat le service après vente devient  un sport difficile. Par contre,  il ne faut pas hésiter à remonter tes PB au SAV Beneteau qui a de grands espoirs sur ces nouveaux modèles, 35 & 38
 Cordialement Marc


Dernière édition par Lesigne le Lun 19 Oct 2015, 21:18, édité 1 fois
avatar
Lesigne

Messages : 362
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 68
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard limited Edition 2013

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Gerard56 le Lun 19 Oct 2015, 20:38

Philippe,
Désolé, je t'ai dit une ânerie. Après vérification, les coinceurs plat pont pour les écoutes de génois venaient avec le pack "easy sail" et non le pack gréement spi. 
Ce qui n'est pas le cas pour les cadènes.
Il y a tellement de packs optionnels que l'on s'y perd ! Rolling Eyes

_________________
Gérard
Le plaisir n'a rien à voir avec la taille du bateau. Ce qui le procure, ce sont les amis avec lesquels on navigue.
Que le vent vous soit favorable.
avatar
Gerard56

Messages : 318
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 67
Localisation : Port Navalo / Clermont Ferrand
Modèle de bateau : Océanis 31 GTE Limited Edition 2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Philippe Paris le Lun 19 Oct 2015, 22:00

Merci Gérard56 pour ton retour
Confirmes-tu que les pontets de fixation des poulies de renvoi de spi étaient bien dans un pack "spi"?
Bien noté pour les coinceurs plat pont d'écoute.
Merci aussi Lesigne pour tes commentaires. En effet mon choix n'est pas arrêté quant à la GV. Difficile de faire le tri entre l'avis du marchand de bateau, l'avis du marchand de gréement et mon propre sentiment.
Philippe
avatar
Philippe Paris

Messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : Paris
Modèle de bateau : Oceanis 35 et Kelt 8m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Gerard56 le Mar 20 Oct 2015, 09:40

Dans le pack "spi", il n'est pas explicitement dit que les cadènes arrière sont incluses dans le pack. Mais cela est tellement évident. Les deux bateaux achetés chez Bénéteau avec option spi ont été livrés avec ces cadènes articulées.
J'ose croire que c'est un oubli.
Car tourner une amarre à un taquet déjà occupé par une poulie ne me semble pas une logique fonctionnelle. Je suppose que tu utilises une boucle textile pour la fixation de la poulie ?
Je t'encouragerais à leur demander d'ajouter ces cadènes.
Peut-être que d'autres membres du forum, ayant cette nouvelle génération d'Océanis, pourraient nous éclairer sur leur configuration de gréement de spi ou gennak. Jusqu'à présent les Océanis avaient plutôt la réputation d'être décemment accastillé !!!!

_________________
Gérard
Le plaisir n'a rien à voir avec la taille du bateau. Ce qui le procure, ce sont les amis avec lesquels on navigue.
Que le vent vous soit favorable.
avatar
Gerard56

Messages : 318
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 67
Localisation : Port Navalo / Clermont Ferrand
Modèle de bateau : Océanis 31 GTE Limited Edition 2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Drakkars le Mar 20 Oct 2015, 10:30

Je confirme la présence des cadènes articulées devant les taquets d'amarres sur mon OC 41. De même, sur le 37 je les avais aussi (option gréement de spi) .

_________________
Quand la mer rencontre la terre, elle l'épouse ! (drakkars)
Quand la mer monte, j'ai honte, quand elle descend, je l'attends ( Raoul de Godswardeweld)
avatar
Drakkars

Messages : 1457
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 66
Localisation : Marcq en Baroeul
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Gerard56 le Mar 20 Oct 2015, 10:56

Philippe,
Après avoir scruté le diaporama de L'O35 sur le site Bénéteau, il apparaîtrait que les poulies de spi sont bien installées au taquet d'amarrage au moyen de longues boucles dyneema. D'ailleurs sur une des photos on voit la poulie qui pend sur le flanc du bateau. Mention "Peut mieux faire". scratch
Philippe, si tu avais deux minutes, pourrais-tu compléter ton profil afin de mieux te faire connaitre des membres du forum et d'enrichir nos échanges. Merci

_________________
Gérard
Le plaisir n'a rien à voir avec la taille du bateau. Ce qui le procure, ce sont les amis avec lesquels on navigue.
Que le vent vous soit favorable.
avatar
Gerard56

Messages : 318
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 67
Localisation : Port Navalo / Clermont Ferrand
Modèle de bateau : Océanis 31 GTE Limited Edition 2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Nicodefreja le Mar 20 Oct 2015, 11:47

Bonjour Philippe et bravo pour ce retour très complet :-)

Je voulais juste préciser que mat à enrouleur ne signifie pas forcément mauvaise voile peu performante si le voilier se donne la peine: dans mon cas, la GV a été refaite avec un lattage partiel autorisant un rond de chute bien plus intéressant, et apportant plus de vivacité dans le petit temps et plus de plaisir de réglage. Du coup, la différence avec un GV classique est devenue infime, tout en gardant la facilité d'usage de l'enrouleur.






_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Lesigne le Mar 20 Oct 2015, 11:53

Tout à fait d'accord.
avatar
Lesigne

Messages : 362
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 68
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard limited Edition 2013

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Philippe Paris le Mar 20 Oct 2015, 15:09

merci à tous pour vos retours.
Je vois Nicodefreja que vous avez une GV Elvstrom. Est-ce aussi un Oceanis 35 avec un mat Sparcraft?
Pas de problème d'enroulement? d'usure sur la bordure? 
Philippe
avatar
Philippe Paris

Messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : Paris
Modèle de bateau : Oceanis 35 et Kelt 8m

Revenir en haut Aller en bas

enrouleur

Message par Lesigne le Mar 20 Oct 2015, 15:37

j'ai la bagette plastique du haut en bas du mât qui s'est cassée après une saison de navigation. Le concessionnaire ne me l'a pas changé. Elle est supposée protéger la voile de l'usure lors des enroulements déroulements mais le clip ne me semble pas solide. Le concessionnaire semble me dire que cela est inutile et je me pose des questions. A voir
avatar
Lesigne

Messages : 362
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 68
Localisation : Vannes 56
Modèle de bateau : Océanis 34 quillard limited Edition 2013

http://apm.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Drakkars le Mar 20 Oct 2015, 17:15

@nicodefreja : elle est très belle cette voile ! Où l'as tu faite faire ? As tu eu à modifier quelque-chose sur le mat à enrouleur ? Je pense que lorsque la mienne sera fatiguée, ne ferai bien un truc comme toi ...
@ Philippe : j'étais moi aussi contre la GV sur enrouleur, mais depuis que j'en ai une, je ne regrette pas mon ancienne classique !

_________________
Quand la mer rencontre la terre, elle l'épouse ! (drakkars)
Quand la mer monte, j'ai honte, quand elle descend, je l'attends ( Raoul de Godswardeweld)
avatar
Drakkars

Messages : 1457
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 66
Localisation : Marcq en Baroeul
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Nicodefreja le Mar 20 Oct 2015, 18:47

Merci Guy ! :-)

Elle vient de chez Elvstrom, hydranet tri radial. Comme j'étais en Tunisie, et que l'usine est sur place, ça donne des prix sur lesquels tu ne te poses même pas de question. Et les gens de Elvstrom sur place sont des gens très ouverts (valait mieux, vu ce que je leur ai pris la tête les pauvres avec mon rond de chute ....)

Aucune modification, tout est d'origine. J'ai juste modifié les lattes, car celles livrées étaient de profil rectangulaire, ça me faisait un peu peur pour les goussets. Un coup de dremel et elles sont devenues ovoïdes.

Ca marche impeccable en sortie/rentrée même par vent de travers  OK

J'avais envisagé un lattage intégral (du haut à la bordure, système EMS), mais d'une part Zspar l'interdit, et d'autre part, des copains qui en ont (EMS) s'embêtent beaucoup plus avec que moi avec mes petites lattes.

En place depuis 3 saisons, rien à redire. Je m'amuse tellement avec que l'année dernière, j'ai fait mettre des penons partout, ils m'ont pris pour un fou à la voilerie de Brindisi, 12 penons de chaque coté ... Et j'ai fait pareil pour le génois et le code 0 ....

J'ai retrouvé une voile à la fois très simple d'utilisation, mais bien plus nerveuse que celle que j'avais avant, que du bon !!!!

Ah si, il faut bien trouver un problème: j'ai fait mettre tellement de penons qu'en fin de saison j'en retrouve un collé au mat ......  Cool

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Nicodefreja le Mar 20 Oct 2015, 19:00

J'ai oublié de préciser un truc: généralement (en tout cas c'est le cas pour le 430), les versions mat à enrouleur sont livrées avec des bômes plus longues que les versions mat classique, ceci pour compenser la perte de surface due à la forme de la voile sur enrouleur.

En rajoutant du rond de chute à une voile enrouleur, on peut se retrouver alors avec une surface de GV équivalente voire chouaia plus grande que la version mat GV classique.

Le tout avec une hauteur de mat équivalente bien sur. Avec les gréements fractionnés maintenant, je ne sais pas ce qu'il en est en fonction des versions. Par exemple, le 430 a été livré avec 2 versions de mat: petit mat pour la version PTE, mat plus grand pour la version TE 1,80, mat à hauteur identique que ce soit version classique ou enrouleur, par contre bôme plus longue de 40 cm pour la version enrouleur.

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Nicodefreja le Mar 20 Oct 2015, 19:11

@ Philippe et Lesigne: c'est un mat Zspar ( Sad). Aucun problème d'usure, ni sur la bordure, ni sur les goussets (mais modification du profil des lattes indispensable, du moins c'est ce que j'ai pensé). Mais comme j'ai maintenant un beau jeu de voile (en tout cas pas trop mal disons), j'y fait très attention. Les lèvres de la gorge sont très arrondies et très lisses. Je ne pense pas qu'une protection plastique soit nécessaire.

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par farfa III le Jeu 19 Nov 2015, 13:06

Message quasiment privé à Philippe Paris sur le 35  Laughing
Basé à Saint-Malo, l'idée du DL permettant de beacher tranquillement à Chaussey aux Anglos, voir aux Scilly me tente terriblement; mais je suis frappé pas ton commentaire Je me demande si l'option DL est vraiment raisonnable. Pour le nombre de fois où elle est utile (je navigue en Manche pourtant).
Alors, pourquoi ? Est-ce difficile, complexe, risqué, peu pratique, ou alors simplement inhabituel  ? Et quid du coté "safe"; dans nos coins on fait de nombreux calculs avant de poser la pioche, mais je garde le souvenir d'avoir, au mouillage dans le sound sur les bouées "devant-derrière" avec un coeff de 110, touché le fond avec mon 31 GTE de 1.8; en pleine nuit, j'ai passé 2 à 3 heures "gîté" assez inconfortable.
Alors, l'expérience d'un Granvillais sur le "35 DL en Manche" m’intéresse au plus au point; enfin le concessionnaire Bénéteau du bassin Dugay-Trouin est prêt à me faire un devis pour le prochain salon..........

_________________
farfa III
avatar
farfa III

Messages : 88
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 62
Localisation : Paris IV
Modèle de bateau : OC31 GTE

http://thbchatillonfarfatrois.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par jeanpaul le Jeu 19 Nov 2015, 19:31

Pour ma part sur des  voilier de moins de 10 metres je trouve que le mat enrouleur ne se justifie pas vu lla taille de la GV des gréement actuel c est quand meme un truc a emmerd. Supplémentaires je crois meme qu il y a file sur le forum de chrym 
En mer plus c est sim9le mieux ca vaut  J ai aussi remarqué que des que la GV  est déformée la ca coince systématiquement  ca oblige donc a changer la voile avant son usure complète si on a le budget ca va  
J avais aussi une opinion negative sur les ris auto et s il n y avait eu le coup de transformation de la GV et la mise en place d un winch supplémentaire sur la bome je l aurais fait finalement j ai gardé les ris auto en mettant des bosses de plus faible diamètre comme recommandé par chrism ca a ameliore les choses  je m y suis fait a ce système mais malgré tout je suis pas enthousiasme

_________________
Nous sommes des voyageurs de ce monde non pas les habitants
avatar
jeanpaul

Messages : 1049
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 67
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par jeanpaul le Jeu 19 Nov 2015, 20:29

Pour farfa  encore plus fou moi je navigue avec un DL  en méditerranée et c est un choix j ai achete mon bateau neuf  le deriveur ou on adore et on ne veux plus que ca comme moi ou on déteste  le moins c est un peu comme le mat a enrouleur un truc en plus pour t emmerd. Mais apparemment beneteau maîtrise et monte le meme systeme a vis sans fin depuis des dizaine d années ca s  entretien et se demonte sans trop de problème  au pres ca doit moins remonter au portant ca doit mieux aller et  lorsque on met la risée yanmar en méditerranée ca arrive la ca marche mieux 
Question manoeuvre au port ca permet toujours en méditerranée de moins crocher dans les pendilles  apres les bi safrans ca manoeuvrera toujours moins bien  pas d effet coup de fouet mais en mer et au portant le bi safrans c est super
La vraie raison du deriveur pour moi en méditerranée c est d aller mouiller dans 1, 30 metre d eau ou je suis souvent mieux protege  et aller dans des ports abris ou il y a maxi 1, 50 d eau c est petits abris sont nombreux en méditerranée et sont souvent gratuits  je trouve sympa d aller a terre sans prendre l annexe en plus je suis un anxieux et laisser mon bateau seul au mouillage me gache la ballade a terre  et laisser mon epouse a bord ne m amuse pas non plus je n ai plus l age de draguer

_________________
Nous sommes des voyageurs de ce monde non pas les habitants
avatar
jeanpaul

Messages : 1049
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 67
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Philippe Paris le Ven 20 Nov 2015, 16:30

Une réponse pour Farfa III en particulier et pour les autres aussi

En effet pour un habitué de Chausey ma remarque sur DL ou pas DL pourrait paraître étonnante. 
Faut-il pour deux ou trois fois maximum par saison (où on pourra poser sans béquille sur un sol assez plat et dur) accepter une performance globale au près un peu inférieure à celle de la version quillard?
J'ai pris l'option DL et j'en prends mon parti.
J'aimerais un jour tirer des bords contre un quillard au même poids pour évaluer la perte en cap / vitesse. 
D'ici là, ce qui est fait est fait.

Et pour ceux qui ont suivi mes précédentes réflexions et analyse du bateau j'ai craqué et j'ai lancé les travaux suivants: Changement du mât et de la GV pour un mat conventionnel avec rail à billes Harken, GV avec rond de chute maxi, lazy bag et lazy jack, prise de ris "automatique" (2) plus un réservoir d'eau douce supplémentaire de 120l, un propulseur d'étrave électrique, des cale-pieds aux postes de barre, un cale pied sur la table du cockpit, un revêtement antidérapant sur le sol de la cabine (vernis mat chargé en silice), des taquets coinceurs pour les écoutes de génois, changement des mains courantes de l'arceau de cockpit (plus hautes et plus courtes), changement / réglages des compas de route, une protection du tableau batteries, et qques autres bricoles mineures. Donc un gros chantier pour mettre le bateau au standard de confort et de performance que j'attendais. 
J'ai lu des commentaires sur l'esthétique du bateau quelque part: c'est vrai qu'il a une étrave haute et quelque peu massive. L'avantage est qu'il mouille très peu.
Quant à sa manoeuvrabilité au port, au moteur: voir la décision sur le propulseur d'étrave. Tout le monde n'a pas la dextérité des concurrents de la Figaro en solo....
Pour le reste, le confort de la cabine, du cockpit et du comportement à la mer l'emportent sur le reste.

Philippe Paris 

Accessoirement j'ai à vendre un profil nu et deux GV pour enrouleur (celle livrée par le chantier et celle que j'avais faite faire par Voilerie Granvillaise).
avatar
Philippe Paris

Messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 65
Localisation : Paris
Modèle de bateau : Oceanis 35 et Kelt 8m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par farfa III le Ven 20 Nov 2015, 20:02

le débat est sans doute futile (vs l'actualité en cours) mais passionnant pour les manchards :
* un essai de voile magazine sur le SO 349 a montré que le quille relevable (ok c'est pas une solution finot-conq, mais lombard) et le quillard correspondant a montré des performances au près équivalentes.
* grand-voile : je me pose la question ................. inverse ayant un GV neuve avec un rail facslide (effectivement cela descend tout seul dans le lazy bag dès que l'on relâche le taquet de la drisse),; mais je me dis qu'aller sur l'avant (en solo) pour la hisser et suer comme un bourricot pour embraquer les ris dits automatiques, cela devient épuisant.
zut j'ai un 31 (et lorgne vers le 35), sans cela on aurait pas eu besoin du "bon coin" pour faire des affaires ensemble.
Ah oui, profiter au max des merveilleuses Anglos est devenu pire qu'un passe temps, quasiment une obsession 
OK

_________________
farfa III
avatar
farfa III

Messages : 88
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 62
Localisation : Paris IV
Modèle de bateau : OC31 GTE

http://thbchatillonfarfatrois.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par jeanpaul le Ven 20 Nov 2015, 21:01

Farfa je comprends pas bien si tu as des ris automatique ca se prends du cocpick   pouur quelle manoeuvre vas tu a l avant du bateau  
Je suis pas un fana de ce systeme de ris je m y suis fait  un peu grâce a chrym qui ma conseillé de mettre des drosses en dyneea dd un diametre de 2 mm plus faible
J aurais préféré pour mon petit 31 pieds un système classique de ris avec un crochet au niveau du vis de mulet et un petit winch sur la bome pour etarquer la bosse de ris 
Pas besoin d aller a l avant juste au pied de mat ca je sais encore faire 
Par contre vu mon age certain j apprecie bien que ca donne pas une belle voile le genois a enrouleur car endrailler un foc quand il y a de la mer ca s est qq fois hard
Je pense que c est pour ca que ce système s est généralisé alors que pour la GV  ce n est pas le cas

_________________
Nous sommes des voyageurs de ce monde non pas les habitants
avatar
jeanpaul

Messages : 1049
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 67
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par farfa III le Ven 20 Nov 2015, 21:49

Aller à l'avant ? Ben pour la hisser !!
C'est trop bête de tourner le winch pendant un quart d'heure alors qu'il suffit de la hisser à la volée en 30 secondes !!!
Mais cela veut aussi dire aller faire le singe sur l'avant...
Au final, naviguer (à nos ages) c'est gérer nos contradictions.
Ainsi va la vie

_________________
farfa III
avatar
farfa III

Messages : 88
Date d'inscription : 23/12/2013
Age : 62
Localisation : Paris IV
Modèle de bateau : OC31 GTE

http://thbchatillonfarfatrois.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par jeanpaul le Sam 21 Nov 2015, 09:27

Oui je fais comme toi j ai pas la chance d avoir des coulisseaux a bille mais ceux d origines avec de la graisse teflon ca va aussi  miais ce que tu appelle avant c est le pieds de mat non?  A cet endroit c est pas trop acrobatique j ai juste fait faire une pièce inox comme lesigne je crois pour protéger mes passes cables électriques car quand ca bouge je marchait dessus  manque de précision de mon entrée dans ke troisième age

_________________
Nous sommes des voyageurs de ce monde non pas les habitants
avatar
jeanpaul

Messages : 1049
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 67
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Gerard56 le Sam 21 Nov 2015, 14:45

Personnellememt je vais au mat pour affaler pour m'assurer que la GV est bien ferlee.
Mais lors du hissage, il est pratiquement aussi rapide d'endrailler au winch, dans la mesure ou tout est clair, que de hisser au pied de mat et ensuite reprendre la drisse au cockpit. Il y a certes deux renvois supplementaires mais ca ne force pas trop.
Pour la protection des cables j'avais effectivement poste une photo avec dimensions. Elle m'est souvent utile.

_________________
Gérard
Le plaisir n'a rien à voir avec la taille du bateau. Ce qui le procure, ce sont les amis avec lesquels on navigue.
Que le vent vous soit favorable.
avatar
Gerard56

Messages : 318
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 67
Localisation : Port Navalo / Clermont Ferrand
Modèle de bateau : Océanis 31 GTE Limited Edition 2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur l'Océanis 35

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum