Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Lun 03 Juin 2013, 19:16

Bonjour,
Je propose de partager mon expérience (débutante) de pose d'un propulseur d'étrave sur mon bateau (Océanis 37). J'ai mis le sujet ici car il peut concerner d'autres modèles de bateaux.
Première chose : pour _ce_ propuleur là et pas un autre ? En fait j'ai beaucoup hésité (voir échanges sur Héo). Au départ, j'étais parti sur le modèle retenu par Bénéteau, à savoir le MaxPower CT80, mais MaxPower ayant de gros soucis suite à la faillite de Navimo (MaxPower en est une filiale), je me suis tourné vers d'autres fournisseurs.
Mes critères :
- tube de 185 mm de diamètre (que j'avais déjà fait poser, voir plus loin)
- double hélice (si possible)
- minimum 70 KgF de poussée
- si possible en 12V pour éviter de combiner 24 et 12V à bord
- un tarif cohérent (ratio KgF/euros)
J'ai retenu le Quick BTQ - 85 DP (double hélice à rotation opposée, voir site Quick ici), fabrication italienne et marque retenue par Beneteau pour remplacer MaxPower. Le second sur la liste (légèrement plus cher) était le SidePower 85.
Les tarifs oscillaient entre 1000 € (MaxPower si si) et plus de 2500 € (Vetus) selon marques et modèles avec ces contraintes, uniquement pour le propulseur (ne comprend ni batterie, ni cables, ni...).


Dernière édition par chrysm le Mar 18 Juin 2013, 11:54, édité 4 fois
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par SQN 85 le Lun 03 Juin 2013, 21:28

Super, Chrys ! Ça va être très intéressant à suivre ! cheers

_________________
PATRICK sur SINE QUA NON
avatar
SQN 85
Admin

Messages : 714
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 59
Localisation : Vendée et Croatie
Modèle de bateau : Océanis 393 Clipper

http://www.marina-punat.hr/index.php?lang=en

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Lun 03 Juin 2013, 23:55

Je peux faire pire et parler un peu de technique.
Ce propulseur consomme 4300W, modèle 12V soit 360 A. C'est beaucoup. La documentation de Quick (très brève) recommande un cablage en 2x70 mm2 et un fusible ANL de 500 A. Une consommation de 0,1Ah / seconde. Soit théoriquement 1 Ah pour 10 secondes, 3 Ah pour 30 secondes, 6 Ah pour 1 minute, 12 Ah pour 2 minutes (temps maximum d'utilisation avant activation de la sécurité thermique). Finalement sur un temps réel d'utilisation (dépassant rarement 10 secondes cumulées), la consommation d'à peine 1 Ah reste très acceptable et rapidement couverte par l'alternateur. Sachant que j'ai prévu d'asservir le fonctionnement du propulseur à celui du moteur diesel.

Première chose : vérifier la section annoncée par le constructeur grâce à http://www.plaisance-pratique.com/calcul-de-la-section-des-cables
4300w - 12V - 5 m - 1.8% donne env 138 mm2 donc bien 2x70mm2 comme recommande (si les câbles vont jusqu'à l'arrière ça donnera approximativement la même section par contre une longueur inférieure à 5m nécessitera une section plus importante ! En théorie du moins).


Dernière édition par chrysm le Ven 07 Juin 2013, 16:53, édité 1 fois
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Ven 07 Juin 2013, 16:07

Je continue ma saga.

Dans la commande il y aura donc :
- un prop QUICK BTQ 85 DP
- 6m de 70 mm2 rouge (préférer du cable Hiflex car beaucoup plus souple)
- 6m de 70 mm2 noir
- un fusible 500A ANL + porte fusible
- un coupe circuit de puissance 500A (Kent par exemple)
- un câble électrique RO2V 2 paires 1,5 mm2 (pour l'alimentation électrique du joystick) ou du câble simple mais attention, il devra aller jusque dans la partie où sera posé le joystick or celui ci est à l'extérieur en général...)
- un joystick (ou panneau de contrôle)
- un câble de commande
- un fusible 4 A + porte fusible
- des forêts et des scies cloches en 60 et 80 mm notamment
- du Sika 291
- un jeu de clés 6 pans (Allen)
- des cosses 70mm2 M12 (coupe circuit et fusible) et 70mm2 M8 (connexion du propulseur et batterie)
- une pince à sertir (pour le 70 mm2)
- une batterie à fort CCA type Optima Blue Top SLI
- de la gaine thermorétractable (j'ai pris de la gaine épaisse, avec colle rétreint 4:1, ca se pose sans soucis au décapeur thermique mais avec cette épaissseur le cable Hiflex n'est pas du tout flexible !!!)
- de la graisse marine (et de quoi l'appliquer genre un pinceau)
- une grosse (voire deux) journée de travail
- loctite marine

MAIS (car il y a un mais), il faudra aussi penser à la partie circuit de charge de la batterie. Là c'est spécifique au bateau. Sur l'OC37, j'ai piqué les 2x50mm2 qui vont de la poupe à la proue pour alimenter le guindeau. Du coup j'ai déplacé le thermocontact du guindeau, relié le guindeau à la batterie du prop (donc du 50 mm2 à prévoir avec les cosses qui vont bien sachant que le 50mm2 M13 est quasi introuvable, j'ai utilisé une cosse 70mm2 dans laquelle j'ai serti mon cable 50 mm2 en deux fois : premier coup avec la douille 70 puis après avec la douille 50).


Dernière édition par chrysm le Ven 07 Juin 2013, 16:52, édité 1 fois
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Ven 07 Juin 2013, 16:11

Concernant le tunnel, bien que je me sois sérieusement documenté, mon bateau étant neuf, pour des raisons de garantie, j'ai finalement préféré faire réaliser la pose du tube par le revendeur Beneteau. Cout approx 1200 € (tube et fournitures comprises). Sachant que tube+ fournitures env =  500 €. Il y a un gros travail de repérage, de meulage, puis mat+roving et compagnie. Sans compter le nettoyage (énormément de poussières).

Il y a une bonne description du processus sur le site http://le.talou.free.fr/


J'ai du coup navigué quelques mois avec le tube "vide" le temps de ... naviguer

Localisation sur l'OC37


Démontage complet des cloisons et du réservoir avant, avant la pose du tube


Etape intermédiaire de la pose :


Dernière édition par chrysm le Mer 19 Juin 2013, 14:00, édité 3 fois
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Ven 07 Juin 2013, 16:25

Pose partie 1 : préparation de la partie "immergée"

Il faut séparer (à la main) l'embase qui supportera les hélices dans le "paquet" (colis). En profiter pour lui faire une primaire + sous marine en Velox plus (en protégeant les parties mobiles avec du ruban de masquage)
Pendant que l'embase sèche :
tracer un axe parallèle à l'axe du tube sur la paroi extérieure. pour cela :
préalablement dégager l'espace autour du tube (démonter meubles/couchette etc selon le bateau). Si on a posé le tube soi même c'est déjà fait.
La partie sur laquelle va venir le socle du propulseur doit être exempte de mat+roving (surface semi circulaire d'environ 30 cm de diamètre).

Etape 2 : Comment tracer un axe parallèle à celui du cylindre du tube ?
2 solutions (il y en a d'autres) :
- avec une cornière métallique (solide et régulière) qui fasse au moins 40 cm de long : si on la pose sur la surface du tube, le faire de sorte à ce qu'elle soit stable. Automatiquement elle sera dans l'axe. Inconvénient : elle doit être assez longue et les deux rebords pas trop fins, et du coup va être sensible aux irrégularités de la surface. Tracer le long d'un des côtés avec un crayon papier.

- avec 3 feuilles A4 et du scotch. Les superposer et les décaler de sorte à former une bande parfaitement rectangulaire (en alignant les bords l'un sur l'autre) et en les scotchant. On fini par obtenir un rectangle qui fait 21 x ~60 cm (environ). on va entourer le tube avec ce rectangle de sorte à ce que les bords se recouvrent de façon alignée. On peut alors se servir de la largeur (formé par la feuille du dessus) pour tracer des points repères de chaque côté la droite les reliant étant parallèle à l'axe du cylindre (voir photos).

Tube une fois posé, stratifié :


On superpose bien la bande de papier rectangulaire :


Et on fait se points repères de part et d'autre :


Il ne reste plus qu'à tracer l'axe avec une règle métallique (non photographié).


Etape 3 : repérer le centre ?

Deux méthodes :
- soit on a des repères sur les varangues (comme moi), si on n'en a qu'un seul, avec un compas (ou une ficelle) on fait l'intersection du cercle avec l'axe tracé sur le tube. Le milieu étant... au milieu du segment
- soit on n'a pas de repères sur les varangues et dans ce cas on se sert d'un mètre, et on essaie de déterminer le milieu du tube (en partant de ses extrémités) pas facile puisque la coque est en V dans cette partie... Dans ce cas, lors du perçage il faudra faire un tout petit trou et de l'extérieur on mesurera si celui ci est centré ou non et ajustera le perçage final en fonction.

Marque centrale sur varangue de l'OC37 :


Une fois la marque centrale identifiée, report sur l'axe :



Dernière édition par chrysm le Mar 11 Juin 2013, 16:39, édité 2 fois
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Ven 07 Juin 2013, 16:39

Etape 4 : embase (rappel)
entre les étapes penser à faire les différentes couches sur l'embase (intervalle de 4h pour le Vélox ça laisse le temps de tracer)

Etape 5 : tracé du gabarit de percage
Dans sa grande bonté, Quick fourni le gabarit papier à l'échelle 1:1 . Manque de chance en le superposant au socle je me suis rendu compte qu'il n'était pas correct... Du coup j'ai positionné le socle sur le tube (sans le moteur dessus bien sûr). en alignant les trous sur l'axe préalablement tracé. Avant de tracer les repères de percage j'ai vérifié que le moteur pouvait être posé dessus sans toucher une cloison ou autre partie gênante et pouvait être installé une fois le socle fixe (il ne peut être déplacé après car collé).
Je trace donc mes repères de perçage au crayon papier (3 trous : 1 gros et 2 petits de part et d'autre). pour les boulons il est préconiser de percer en 8,5mm je perce en 8 (7,5 aurait fonctionné aussi) pour avoir un peu plus de jeu de rattrapage (ce qui va être nécessaire). Idem avec la cloche pour le trou d'axe du moteur.

Etape 6 : perçage des repères
- premier percage (centre) au foret de 2mm et vérification du centrage
- idem pour les 2 trous de boulon de part et d'autre : repérage de l'axe et vérification de l'alignement (en effet il y a moins de 1mm entre les hélices et le bord du tube donc le moindre jeu va se payer cher)

Etape 7 : Perçage des trous
Doucement à la perceuse on perce la lumière d'axe moteur . Attention à la rotation et la chaleur dégagée (j'ai eu un début de fusion... gloups) risque d'incendie. Port du masque obligatoire (poussières toxiques).
Idem pour les lumières des boulons. On replace le socle et on vérifie que c'est bon.
Puis à sec (sans joints ni collage) on vérifie avec l'embase (ça ne peut se faire qu'à deux personnes) on peut boulonner complètement le socle de part et d'autre. Il faut y aller doucement car l'axe moteur doit passer en premier puis régler les deux autres trous pour qu'il soit totalement dans l'alignement sans augmenter les perçages de plus de 1 mm ! sinon risque de fuite ou de faiblesse structurelle du tube... Donc DOUCEMENT !
Attention le perçage se fait toujours avec un masque et corps couvert cause poussière toxique et fibre de verre.

Une fois perçage terminé on balaie puis aspire les poussières et débris. On ébavure au papier de verre.

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Ven 07 Juin 2013, 16:45

Etape 8 : Présentation avant collage
Cette fois on prépare les 2 joints toriques, le joint plaque d'embase et le socle. On les pose comme si on allait coller. Ce qui permet de vérifier que tout passe et de s'assurer qu'on sera en mesure de "faire passer" l'axe du moteur à travers les 2 joints torique. Pour ma part le premier joint est passé à la main le second en serrant les boulons doucement à la clé Allen.
On pose les 2 hélices à fond sans boulonner et on vérifie que la rotation se fait de façon libre. Si ça touche un petit peu pas de panique. On ne modifie surtout pas le perçage : on va raboter légèrement l'extrémité des pales de sorte à ce qu'il n'y ait plus de risque de frottement (1mm de jeu).

Etape 9 : collage
On prépare le Sika 291 , le rouleau d'essuie tout pour ne pas en mettre partout. Sur la partie supérieure et extérieure du tube, comme sur le schéma fourni par Quick on encolle en "rectangle" . J'ai décidé de faire 3 rectangles de ruban de colle par sécurité... mais pas nécessaire je pense, l'étanchéité étant assurée surtout par les 2 joints toriques et le joint plaque. Sauf qu'autour des boulons c'est un peu limite...

On fait passer l'embase on superpose le socle en enfonçant doucement jusqu'à le poser avec la colle sur le tube. Puis on serre les 2 boulons à la clé. Si tout va bien ça s’emboîte parfaitement. On n'oublie pas les joints (3) !!!! Sinon on dépose immédiatement !!!

Etape 10 : On laisse durcir la colle

Socle moteur une fois assemblé et collé :


Dernière édition par chrysm le Mar 11 Juin 2013, 17:17, édité 1 fois
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Ven 07 Juin 2013, 16:51

Etape 11 : hélices
On prépare les 2 clavettes, hélices, boulons, anodes + vis + loctite (tiens oublié dans la liste initiale)
On couvre les hélices de graisse insoluble à l'eau de mer : ça ne fait pas de mal et ça les protégera un peu du fouling.
On enfile la clavette, on enchâsse l'hélice dessus, on serre le boulon. Mais là attention il faudra bloquer à la main car l'autre hélice tournant en contre rotation on ne pourra pas s'en servir pour bloquer (on dévisse d'un coté si on serre de l'autre en procédant comme cela). Le boulon étant autobloquant pas de loctite dessus.
Puis anode, sa vis qu'on enrobe de loctite.
Et on recommence de l'autre côté avec la seconde hélice.
Un coup de graisse marine sur la face visible (mais pas sur l'anode). Et zou



Etape 12 : pose moteur
On pose le moteur à sec (sans les 2 clavettes) pour vérifier que tout s’emboîte bien et qu'on pourra serrer les 4 boulons.
Graissage et pose de la clavette. Puis le joint caoutchouc . Re clavette on enfile le moteur (on peut faire tourner l'axe manuellement pour bien s'aligner) on se sert de la graisse pour que les clavette ne se taillent pas la route...

RDV plus tard pour la partie électrique (là on va rigoler)...


Dernière édition par chrysm le Mar 11 Juin 2013, 16:40, édité 1 fois
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Ven 07 Juin 2013, 17:28

Etape A : commande
Pendant que le Velox sèche on peut commencer aussi la pose du cablage. Le cable de commande est du RO2V avec détrompeur. Il vaut mieux prendre le cable Quick pour éviter les inversions de polarité.
Pour la pose de la commande, ayant un joystick je l'ai posé sur le babord de ma console de barre (de l'autre côté il y a la commande du guindeau).
Perçage à la cloche pas possible pour cause de place disponible donc j'ai percé au forêt de 5 mm et dégagé à la rappe (à bois) pour arrondir le tout de sorte à ce que le jour réalisé soit quasi touchant du socle du joystick pour l'étanchéité.
Pose du câble de commande dans la colonne de barre puis passage par les tubes jusqu'à l'avant.
Pose du câble d'alimentation électrique idem. On n'oublie pas les cosses de jonction (étanches si possible).
Le cable électrique je l'ai connecté au bornes des coupes batteries (+ et -) moteur. Avec en intermédiaire : le fusible 4 A et un interrupteur qui a remplacé le trou de façade vide laissé par mon inter de guindeau. J'ai pris un inter 12V 10A marine de chez Conrad, avec voyant led (en fonctionnement), ce qui rajoute un cable de masse (à relier avec celui en provenance du joystick). Et quelques cosses plates type voiture.
Pour les coupe batteries 2 cosses rondes diam 10 ont suffit. Je les ai serties et étamé les rondes (je trouvais le sertissage trop léger).
Serflex partout où c'est nécessaire pour ne pas avoir de bruit de câble qui tape...

Il faut vérifier la continuité du câble de commande (avec un multimètre) avant de le poser (et après idéalement aussi).

Extrémité du cable de commande Quick du côté propulseur.


Etape B : Batterie
On installe la batterie (protégée) à sa place dans le bac à batterie de sorte à pouvoir couper les 70 exactement à la bonne longueur.



Etape C : Coupe batterie
Idem on installe le coupe batterie. J'ai posé le mien en saillie, facade en haut de la petite cloison qui donne sous la coiffeuse de la cabine AV donc pas visible.




Etape D : Support de fusible
Sans le fusible pour ne pas le casser on essaie de lui trouver une place dans un coin mais pas inaccessible. On ne le fixe pas de suite car on pourrait avoir des surprises.

Etape E : Cable
On coupe les cables par paires de longueurs exactement identiques (même si les passages ne sont pas les mêmes pour les 2 câbles d'une même paire). C'est crucial. Sinon le câble le plus court portera l'essentiel du courant et chauffera !
On n'est pas à 0,5 mm près non plus !

Etape F : Sertissage et gainage
On pose les cosses (attention au diamètre du trou) et on serti. Une fois serti : pose de la gaine thermo. Vu la qualité de mes gaines la longueur est assez courte (environ 5 à 6 cm). Si on a pris de la gaine fine sans colle ne pas hésiter à aller jusqu'à 10 cm
J'ai utilisé 16 cosses de 70 uniquement pour l'alimentation (2x8).

Câble HiFlex de 70 mm2 dont la gaine a été otée sur 2cm pour préparer la pose de la cosse (avec un cutter). La cosse a été posée à côté et tous les deux sont sur le dessus du moteur du propulseur (ce qui donne une idée de la taille du câble et de la cosse) :


Avec la pince à sertir (capacité jusqu'à 150 mm2, soit 16T de pression hydraulique) :


On serti, puis on coupe un morceau de gaine thermo (avec le retreint 4:1 pas besoin de l'enfiler à l'avance) :



Puis avec un décapeur thermique (pas fait pour) ou une autre source (sèche cheveux : pas assez chaud) on colle la gaine thermo :


Etape G : Cablage
Une fois que tout est refroidit (gaines) serti. On pose les cables et on les serre (boulonnage) . Sauf sur la batterie (on ne le fera qu'à la fin) et sans fusible pour le moment.

Et là si on n'a pas prévu le coup on est mal : la taille des cosses et du cable fait que parfois il est impossible d'en superposer 2 sur les borniers soit ca bloque au niveau du bornier, soit du cable, soit d'un cache, d'une cloison etc. Pour bien faire il faut faire la pose au fur et à mesure paire de cables+borne sinon grosse déconvenue garantie. 2 ou 3 astuces : retourner la cosse, les opposer tete beche, 90°... Sinon sniff...
Sinon il se pourrait qu'on puisse faire rentrer 2x90 dans une cosse de 120... mais là bonne chance !

Etape H : Connexion au moteur
Idem le passage de cable sur le Quick n'est pas du tout prévu pour 2x70mm2 !!! Merci les ingénieurs de Quick high quality tu parles. Pas de panique une rondelle A4 (ou laiton), une rape à bois et ça passe !





Attention le propulseur, sur cette image n'est pas encore fixé sur le socle donc pas dans sa position finale :





Etape I : Connexion alimentation
On vérifie avant de se lancer que le coupe batterie est bien OFF.
On pose le fusible ANL sert le bornier (après l'avoir fixé à sa cloison)
Puis on pose les cosses sur la batterie (sans se tromper de bornes)
ATTENTION : les cables étant pour du fort ampérage en cas d'étincelle (ripage sur un pas de vis par exemple) risque majeur d'incendie ou de brulure sur la peau.
Si tout va bien on peut mettre sous tension : ni le fusible, ni les cables ne doivent avoir de réaction ni de chauffe. Sinon problème et donc vérification.



Etape J : Connexion fil télécommande
Il suffit d’enchâsser les 2 cosses auto

Etape K : Test du propulseur
Mettre sous tension la commande , le propulseur aussi.
Vérifier les tensions aux bornes avec un voltmètre.
Si tout est OK. Test gauche droite (1 seconde /1 seconde /1 seconde). Tout doit fonctionner impeccable à ce stade. Sinon...

Et en ce qui me concerne à cette étape : la commande fait bien claquer le relais à gauche et à droite. Par contre propulsion que vers la droite. Vers la gauche pas la moindre réaction en dehors du claquement du relais de puissance.

Le propulseur fixé, boulonné, relié électriquement (sans le capot de protection du relais) :




Dernière édition par chrysm le Mar 11 Juin 2013, 17:20, édité 5 fois
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Mar 11 Juin 2013, 17:27

Analyse intermédiaire (avoir un petit soucis à cette étape est classique) :
- le propulseur est connecté aux bonnes bornes de puissances (vérifié)
- le joystick de commande s'active correctement et signale bien des deux bords (côtés)
- la commande fait bien "claquer" le relais qu'on entend très distinctement si on coupe l'alimentation de puissance
- lorsqu'on met l'alimentation à la borne A1 12V lorsque le relais est enclenché à babord (le moteur démarre), A2 0V lorsque le relais est enclenché à tribord (le moteur ne bouge pas).

Après démontage et transport puis multiples tests chez le ship :
- lorsqu'on relie l'alimentation le moteur démarre et tourne dans les deux sens.

Conclusion : Shocked reste à savoir si du polystyrène de l'emballage de protection ne s'était pas retrouvé au mauvais endroit dans le relais et si les différents tests n'ont pas suffit à roder les ressorts du relais (retour à la position repos de la lame devant l'electro aimant).

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par SQN 85 le Mar 11 Juin 2013, 20:02

Superbe CR ! Merci Chrys ! cheers Vraiment impressionnant !

Il ressemble à quoi ton Joystick ?

_________________
PATRICK sur SINE QUA NON
avatar
SQN 85
Admin

Messages : 714
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 59
Localisation : Vendée et Croatie
Modèle de bateau : Océanis 393 Clipper

http://www.marina-punat.hr/index.php?lang=en

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par Squiz le Mar 11 Juin 2013, 20:06

Comme SQN 85, je dis bravo pour cet article sur la pose d'un propulseur !!!
Bravo et super boulot !

Cordialement, JP
avatar
Squiz

Messages : 199
Date d'inscription : 19/03/2013
Age : 44
Localisation : Monaco
Modèle de bateau : Océanis 45

http://www.squizoceanis45.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par Richard84 le Mer 12 Juin 2013, 08:39

Un boulot de titan, et avec de belles photos... Chapeau bas..!!!
Et un grand merci pour le forum qui s'enrichit petit à petit avec des dossiers très intéressants. Merci beaucoup Chrysm....
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1342
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 59
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Mer 12 Juin 2013, 14:40

Merci messieurs,
encore quelques photos à venir, liens vers différentes docs aussi.

Concernant mon prop, après l'avoir démonté lundi pour le déposer au ship pour retour garantie. Il l'a testé lui-même avec un tech de Beneteau et conclusion il fonctionne ! Du coup je l'ai re-posé ce matin et ... il fonctionne ! Ca semble confirmer l'hypothèse soit d'un peu de plastique isolant qui traine soit de ressorts à "entrainer" (faire une dizaine de contacts sur l'electro-aimant par impulsions successives).

Le joystick : je m'aperçois ô malheur que je n'ai pris aucune photo. Je vais faire ça le week-end prochain. Comme je l'ai déjà posé, je démonterai la console par en dessous pour montrer l'envers du décors. Je ne suis pas fan des joysticks, je pensais avoir commandé le panneau avec boutons poussoirs. C'est la TCD1042 de Quick (voir lien : http://www.quicknauticalequipment.com/) alors que je voulais le TCD1022 à boutons poussoirs (erreur de ma part lors de la commande).
Pour la petite histoire ce "panneau de commande" c'est en fait une simple paire d'interrupteurs (avec quelques leds et biper divers en plus mais) un interrupteur à bascule classique pourrait suffire puisqu'il s'agit d'alimenter le + d'une borne (G ou D), côté basse puissance du relais. Borne qui alimente l'electro aimant qui lui même fait basculer la partie haute puissance (lame avec ressort) au dessus. D'ailleurs pour tester on court-circuite la commande en alimentant directement avec un fil volant la borne + basse puissance du côté à tester (facile puisque le + est au dessus du relais aussi) !

Schéma électrique pour l'OC37 :


Quelques remarques à propos de ce schéma (qui n'est pas dans les normes j'en conviens) :
- la borne - de la batterie Optima n'est pas reliée au bon plot pour le coupe batterie - général (c'est représentatif de la réalité actuelle sur mon bateau, un oubli de déplacer une cosse)
- j'ai préféré investir dans un Sterling AB12130 (300 €) plutôt que dans un répartiteur Cristec 150A (~ 150€) du même type que celui installé car je bénéficie du booster d'alternateur en plus pour une centaine d'euros supplémentaires et le sterling joue le role d'un répartiteur avec en particulier la batterie moteur qui est en "quasi" direct pour la charge. Le montage retenu privilégie dans l'ordre la batterie moteur, le parc propulseur, le parc servitudes.
- plutôt que faire comme Beneteau et "tirer" une ligne de cables supplémentaires de l'avant à l'arrière pour alimenter la batterie prop, j'ai utilisé le 50mm2 déjà posé qui servait à alimenter le guindeau. Je l'ai débranché du relais guindeau et déporté l'inter magnéto hydraulique à l'avant comme ca le guindeau est sur la batterie propulseur (et ne puise pas dans servitudes). De l'autre côté je l'ai débranché de servitudes (+) et rebranché à la place du + moteur sur le répartiteur Cristec qui lui a été branché sur le + sortie moteur du Sterling AB12130.
- il y a eu un échange à propos de l'utilité éventuelle d'un coupe batterie - pour la batterie prop. La conclusion c'est que ce coupe batterie ne m'a pas semblé utile, mais.... Le second est un problème de places, un coupe batterie 500A c'est "énorme" surtout avec 2 ou 3 x 70mm2 sur chaque borne.
- j'en ai profité pour ajouter une 3ème batterie servitude Exide. Rétrospectivement ce n'était pas un bon choix, j'aurai dû opter pour une batterie de type 100Ah LiFeYPo et virer les 2 batteries servitude existantes. Ca m'aurait procuré à peu près la même disponibilité (env 90Ah), pour un poids divisé par 3 et une place divisée par 3. Moins de câblés. 350€ pour la batterie LiFeYPo, contre 200 € pour l'ajout d'une troisième avec cables, bac, cosses. Mais au moment de faire le choix, encore trop d'incertitudes sur la viabilité en marine des LiFeYPo (chacun son avis sur la question).


avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Mer 12 Juin 2013, 15:46

Vue générale de l'installation après pose :


Vue du dessus de la partie alimentation et câblage (on ne peut pas tout voir d'un seul coup) :


_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Lun 17 Juin 2013, 18:53

Pose du joystick

Précisions concernant le joystick (panneau) de commande du propulseur. J'ai choisi de l'installer sur la console de barre sur une zone non occupée. A tribord j'ai déjà la commande de guindeau donc... ne reste que bâbord... Si c'était à refaire je ferai le choix opposé car le joystick se trouve sur le bord opposé à la commande de gaz moteur... mais pas grave ça n'est pas du tout insurmontable.

En pratique :
découpe aux limites des deux bords. N'ayant pas trouvé de cloche du bon diamètre, j'ai utilisé le gabarit fourni par Quick pour positionner le centre et tracer le cercle. Puis à la perceuse une quinzaine de trous de foret le reste à la découpe et à la râpe à bois pour faire un véritable arrondi juste (je n'ai que 0,5 mm de jeu sur la console maxi) de sorte à tangenter le bloc isolant du joystick afin que le joint soit le plus étanche possible. 4 trous de perçage pour les 4 vis d'angle. Et c'est tout côté pose pure.

Connectique côté joystick :
- 1 câble de contrôle Quick avec prise détrompeur. Rien à faire de particulier si ce n'est faire passer cette prise dans la colonne de barre. Pas facile de passer les colliers donc j'ai protégé avec un peu d'essuie tout et scotch orange dessus afin que la prise ne se bloque pas dans les angles.
- 1 paire de câbles d'alimentation. Du 4A maxi en 12V sur environ 2x6 m. Normalement du 1,5mm2 devrait suffire. J'ai utilisé du RO2V (dédié au 220V normalement) pour sa double gaine et son imperméabilité. 2 fiches étanches enrobées et roule...

Connectique côté alimentation :
Après discussion avec les techs , le joystick est directement alimenté par la batterie moteur. J'ai ajouté :
- 1 interrupteur 12V 16A étanche à led (3 bornes donc : 2 bornes + et 1 borne -), origine Conrad. Avantage complémentaire il a pris place sur la platine qui hébergeait l'inter magnéto-hydraulique du guindeau. La LED (verte) permet en un coup d’œil de savoir si le panneau de commande est sous tension et permet de couper son alimentation le reste du temps.
- 1 fusible 4 A (pas facile à trouver) et son porte fusible étanche.




avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par Richard84 le Mar 18 Juin 2013, 11:12

Bravo Chrysm pour ce beau tutoriel.... Gros boulot.....Wink
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1342
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 59
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Mar 18 Juin 2013, 11:24

Merci,
ne manquent plus que les essais avec du vent. Pour le moment avec 15 nds il pivote sans aucun problème. Je trouve que par défaut les constructeurs posent des propulseurs un peu faibles pour la taille (et le fardage) de bateaux qu'ils vendent.
Exemple : avec l'Océanis 37 était jusqu'à présent installé le MaxPower CT80 qui comme son nom l'indique a 60KgF de poussée (2 hélices 4 pales à rotation synchrone). J'ai fait le choix d'un propulseur ayant au moins 80 KgF (85 KgF pour le Quick, avec 2 hélice 5 pales à rotation opposée ce qui d'après les recommandations Vetus serait le seul cas d'intérêt réel des doubles hélices). Mais méfiance sur les poussées annoncées dans les catalogues. Le simple fait que Quick n'annonce pas la poussée en tension basse (11,5V) amène à douter (la plupart des constructeurs ne communiquent pas là dessus). La crainte que j'avais était que la poussée soit trop forte (quand peu/pas de vent) mais ce n'est pas le cas.
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par Richard84 le Mar 18 Juin 2013, 11:37

Je te rejoins sur le sujet.
Pour exemple Dimanche soir, entrée dans le port en grande pompe.... Il a fallu que je m'y reprenne 4 fois.... Heureusement Fredeau13 qui avait vu le manège est venu à mon secours avec ses fils...
Vent d'une petite vingtaine de nds légèrement de travers, et impossible de ramener le nez du bateau. Il faut beaucoup anticiper et ne pas le laisser partir... 
Mais bon, c'est encore une expérience de plus... et la moralité: il faut quelques amarres de prêtes en plus de celles à poste sur le ponton et une deuxième gaffe.
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1342
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 59
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Mar 18 Juin 2013, 11:49

Je n'ai fait qu'un seul essai de manœuvre avec le prop d'étrave pour le moment donc ne compte pas sur moi pour te dire comment faire avec ton 45 !
Cela dit, s'y reprendre à 4 fois et ne rien abimer ne me choque absolument pas. J'ai fait de même samedi avec mon premier essai de prop en manoeuvre.
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par Richard84 le Mar 18 Juin 2013, 13:24

Si, si... j'ai fait un petit éclat de gelcoat sur l'angle arrière, mais c'est déjà rebouché... Bouuuhh...!! J'ai honte....
avatar
Richard84
Admin

Messages : 1342
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 59
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Où se place le tunnel de 180 sur l'Océanis 37 ?

Message par Francis Foxonet le Dim 29 Jan 2017, 09:39

Bonjour,
Je compte poser très rapidement un propulseur sur l'Océanis 37 que je suis en train d'acheter, certainement un SIDE POWER SE 80.
La première photo de Chrysm (Localisation sur l'OC 37), montre le réservoir avant.
Question : Par rapport à ce réservoir :
- le tunnel est-il placé en amont, entre le réservoir et le brion, vers l'étrave ?
- où vers l'aval, c'est à dire vers le carré dans l'espace visible au premier plan ?

Merci par avance pour votre réponse.
avatar
Francis Foxonet

Messages : 2
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 74
Localisation : Montpellier
Modèle de bateau : Océanis 37 2011 - limited edition

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par chrysm le Lun 30 Jan 2017, 07:46

Bonjour Francis
Le tube se pose sous le tiroir de la couchette de la cabine avant. Soit environ 5 cm en arrière du réservoir, 20 cm en amont de la cloison verticale. Il n'y a pas d'autre emplacement possible, c'est entre les 2 renforts de coque transversaux (le nom de ces machins m'échappe au moment où je te réponds ).
Conseils pour la poussière :
Vider entièrement la cabine avant , enlever les matelas. Démonter le réservoir en le basculant cf première photo. Il faut bien sûr la.avoir vidé avant. Si les tuyaux sont déconnectés prendre bien soin d'obstruer les ouvertures de façon étanche.
Faire les repères de centre à l'intérieur , percer de l'intérieur avec une forêt très fin le centre .
Bâcher , je répète bâcher et scotcher la bâche sur cette partie de sorte à ce que les poussières restent concentrées à cet endroit (je ne l'ai pas fait et 4 ans après j'en ai encore !)
Percer la découpe  de l'extérieur et meuler les bords de l'extérieur (ne pas oublier l'emprise des lèvres à lavant ).

Si tu es à port Camargue je ne suis pas loin et tu peux venir voir sur place dans le mien.

Ps le propulseur se80 est 30% moins puissant que le Quick .

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2753
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 45
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par Francis Foxonet le Lun 30 Jan 2017, 09:44

Chrism,

Merci pour ta réponse qui répond à toutes les questions que je me posais.
Il s'agit du 3ème propulseur que je fais monter (je suis bien incapable de le faire moi-même) et je suis pour l'instant à la recherche d'un bon prestataire ...
Les deux premiers propulseurs (sur un Sun Odyssey 36i et un Dufour 375GL), étaient des BTQ 180-85 et ont donné toute satisfaction. C'est un prestataire qui m'avait conseillé Side Power SE 80. Je vais donc m'en tenir au BTQ qui est par ailleurs moins cher.
Ta proposition de voir sur place est donc la bienvenue pour faire ta connaissance et la synthèse de toutes les informations que j'ai pu recueillir.
Je te transmets mon adresse e-mail pour que nous puissions convenir d'un RdV : hyperionh@free.fr

Encore une fois merci et à très bientôt j'espère.
FF.
avatar
Francis Foxonet

Messages : 2
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 74
Localisation : Montpellier
Modèle de bateau : Océanis 37 2011 - limited edition

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose et installation d'un propulseur d'étrave (Quick BTQ85DP)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum