L'epineuse question du pavillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'epineuse question du pavillon

Message par chrysm le Sam 18 Avr 2015, 17:23

La fin de la LoA approche pour moi et j'envisage d'en profiter (on peut le faire à n'importe quel moment) pour changer de pavillon . Avez vous de recommandations, des éléments a apporter sur le sujet.

Comme dans cette société il est à la mode de se justifier : j'envisage une évasion fiscale massive de tout mon patrimoine et comme je suis un rapace je n'envisage même pas de prendre un conseiller fiscal ça coûte trop cher.

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2885
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'epineuse question du pavillon

Message par Désiré56 le Sam 18 Avr 2015, 17:42

t'as ben raison grimace
avatar
Désiré56

Messages : 122
Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 64
Localisation : 44
Modèle de bateau : océanis 393 clipper performance de 2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'epineuse question du pavillon

Message par Nicodefreja le Sam 18 Avr 2015, 20:33

Conseil gratos: si tu fais une évasion fiscale, pour qu'elle soit réussie, il faut que tout parte à l'étranger: le pognon, le bateau .... et le bonhomme aussi !  voui

Plus sérieusement, cela dépend de tes motivations: si tu es résident français, financièrement ça n'a pas d'intérêt par exemple.

On est passé sous pavillon néerlandais en 2005: la motivation première, c'était en réaction à la réforme du DAN, où l'on a vu notre DAN augmenter de 350 % (alors que des copains avec un bateau égal à 4 fois la valeur du notre ont vu le leur baisser de moitié !). C'est la seule façon légale qu'on a trouvé pour afficher notre indignation. Mais les 350 %, on les a payé encore un moment sous forme du droit de passeport, jusqu'à ce que nous ne soyons plus résidents français (et ça a été dur pour que la douane nous lâche !).

Et finalement, je me suis très bien fait au pavillon néerlandais: d'abord nous sommes responsables de notre propre sécurité, (puisque le pavillon néerlandais n'impose même pas une bouée canard !), mais surtout parce que dans beaucoup de pays nous sommes devenus "neutres". C'est vrai, qui a déjà eu des histoires avec des hollandais ? 

Et surtout, un truc où l'on se dit que l'humanité est parfois bizarre: nos rapports avec les autres plaisanciers ont radicalement changé: avant, quand on arrivait quelque part, les français nous saluaient, mais les anglais, allemands, et autres nationalités étaient beaucoup plus réservés. Maintenant, c'est l'inverse ! Bizarre quand même, je crois que c'est une question de langue.

La petite anecdote cocasse: un jour à Lampedusa, on se met à coté d'un bateau français avec un couple bien sympa. Le gars me dit qu'il est dans une grosse m... scotché à Lampedusa, à cause de son inverseur qui dégueule de l'huile et que du coup il a peur de l'exploser. Comme on a le même inverseur, je lui propose de jeter un coup d'œil: le gars avait tout simplement mis beaucoup trop d'huile, donc c'était normal que ça vomissait l'huile. Je lui explique en lui faisant voir le manuel qui indique la quantité d'huile à mettre, vous pensez bien qu'il était super heureux de ne plus être en panne d'inverseur, alors le couple nous invite à manger avec le soir.

Bon déjà dans sa joie, dans l'après midi, il a voulu dégivrer son frigo. J'ai bien entendu le "tac tac tac" caractéristique, mais le temps que je réalise, je n'ai pas eu le temps de lui dire "fais pas ça malheureux !", que j'ai entendu un gros "pchiiiii", et un gros "Ehhh meeeeeerde !" qui venait de son bateau. Bon il n'était plus en panne d'inverseur, mais en panne de frigo .....

Mais surtout, comme il a bien fallu qu'on picole pour le consoler de la connerie qu'il venait de faire, on était en fin de soirée disons .... de fort bonne humeur ..... 

A un moment, il me prend dans ses bras et me chuchote à l'oreille: "Ah toi t'es vraiment sympa, mais surtout je suis vraiment épaté comme tu parles si bien français !"

Tu parles Charles !!!  lol! lol! lol! lol!

J'avais juste envie de la raconter celle là !

Pour revenir à nos moutons, je ne conseille quand même pas le pavillon batave: s'il n'est pas cher (20 euros tous les deux ans et très ouvert sur la sécurité, il est extrêmement difficile d'obtenir un N° MMSI pour un non hollandais. J'ai galéré un peu avec ça, ils ne voulaient pas reconnaitre mon CRR, ça a finit par s'arranger, mais je sais que la plupart des français qui sont passés sous pavillon néerlandais ont eu ce gros problème.

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 745
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 51
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'epineuse question du pavillon

Message par gallia6 le Mer 15 Fév 2017, 12:33

bonjour qui a des infos sur la possibilité de pavillon grec ?

merci

gallia6

Messages : 110
Date d'inscription : 14/02/2017
Localisation : saint cyprien
Modèle de bateau : 361 clipper

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'epineuse question du pavillon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum