revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par CLAUDE FRATTINA le Mar 07 Avr 2015, 17:57

Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Bonjour après 4 jours de labeur a trois Voilà c’est fait …………….avec des bonnes nouvelles mais aussi des mauvaises

1 - Les bonnes nouvelles :
PRISE D’EAU DE MER POUR LA REFRIGERATION DE MOTEUR
Mes inquiétudes concernant la dégradation métallurgique de la prise d’eau en laiton n’étaient pas fondées, en effet si la connexion au tuyau souple après et vissée sur le coude en dessus du robinet d’isolement s’était cassée en petits morceaux lors de son démontage.
J’ai donc tout démonté et tout remplacé, mais la prise d’eau, le robinet et le coude étaient en bon état donc pas besoin de vous inquiéter de ce côté-là , changer seulement la partie entre le coude et le tuyau souple allant au filtre.
ARBRE HELICE & JOINT D’ARBRE VOLVO PENDA DIA 25 MM
Je l’ai changé mais après démontage ce joint ainsi que la portée sur l’arbre étaient en parfait état après 7 ans d’utilisation.
Je confirme que l’axe moteur est décalé de 20 mm par rapport à l’axe du bateau et du safran, (coté tribord) ce qui permet de changer ou sortir l’arbre de l’hélice nu par le dehors sans démontage du moteur !!! Ou du safran.
HELICE JPROD ECO POWER
Hélice montée sans problème
Bilan : même vitesse en marche avant que celle d’origine, mise en drapeau en un quart de tour, marche arrière efficace et sans dérapage ni à bâbord, ni à tribord, pas de vibration ( j'ai aussi changé la bague autolub)

2- Les mauvaises nouvelles ………...Ou du moins les surprises et galères

PRISE D’EAU DE MER POUR LA REFRIGERATION DE MOTEUR
Je l’avais prévu, mais il faut une clé a pipe creuse pour pouvoir dévisser la prise d’eau il y a 80 mm de filetage et ce n’est pas possible avec une clé a pipe standard, encore moins avec une clé plate ou a œil
ARBRE HELICE & JOINT D’ARBRE VOLVO PENDA DIA 25 MM
Si il n’est pas très difficile de démonter l’hélice d’origine, il vous faudra quand même un extracteur PRO a trois branches a 120 º pour pouvoir le passer entre les 3 pales. Un classique à deux branches ne pourra pas être au centre à cause des trois pales de l’hélice.
Côté moteur c’est une autre histoire : Le démontage des 4 boulons de 17 mm de liaison entre l’inverseur et le tourteau de l’arbre ne pose pas de problème ni d’ailleurs l’écrou de 24 mm sur l’arbre et immobilisant de tourteau sur celui-ci ensuite la liaison entre le tourteau et l’arbre de l’hélice est assurée par une clavette et sur une partie conique (comme côté hélice). Et là impossible de mettre un extracteur classique pourtant j’en avais un petit de bonne qualité (FACOM) mais de par l’espace restreint et le manque de place entre le tourteau de l’inverseur et celui de l’arbre reculé a font contre le joint d’arbre IMPOSSIBLE A FAIRE DECOLLER la partie conique.
Voulant changer mon joint d’arbre à tout prix, j’ai donc coupé à la disqueuse l’arbre juste derrière le tourteau d’accouplement !!!!
Pour info : par curiosité une fois le tourteau disponible en dehors du bateau il m’a fallu mettre un tube de un mètre sur mon extracteur à trois branches FACOM, forcé comme une brute pour voir enfin le cône de l’arbre lâcher prise.( chose impossible à faire a l’intérieur de bateau)
Si d’aventure vous voulez changer votre joint d’arbre il vous faudra fabriquer un extracteur spécial pour cela (je tiens à disposition les dimensions de celui-ci si vous voulez en fabriquer un sinon c’est mission impossible). Autrement c’est comme moi : disqueuse et un arbre neuf à chaque fois !
Pour info : j’ai mis du dégrippant avant pendant ……….rien, autre possibilité chauffer le tourteau : impossible sans foutre le feu au bateau !
QUILLE
Dégradation en deux ans il n’y avait rien en mai 2013 : 30% du mastic de ragréage avait disparu sans que le métal soit oxydé, disparition surtout sur l’arrière du voile dans sa partie haute et sur l’avant beaucoup de décollage par des cloques pleine d’eau d’environ 1 cm de diamètre.
Travaux fait : Ponçage de la quille, primaire METALPRYMER, masticage époxy, primaire PRIMOCON, 3 couches d’antifouling MICRON EXTRA
ANTIFOULING
Produits consommés
6 litres de primaire PRIMOCON
20 litres d’antifouling MICRON EXTRA NAVI (deux couches partout) + 1 couche supplémentaire sur la quille, safran, ligne de flottaison et pointe avant.
COUPE ORIN
Il existe un coupe orin qui fait aussi office d’anode , c’est pas cher 58 euros , j’en ai monté un pour voir , ça semble bien compte tenu que mon anode de bout d’arbre se faisant mangé en moins d’un an

j'ai des photos mais je n'arrive toujours pas a les joindre
avatar
CLAUDE FRATTINA

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2013
Age : 65
Localisation : BADALONA ( BARCELONE)
Modèle de bateau : OCEANIS 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par chrysm le Mar 07 Avr 2015, 21:13

Bonjour,

Fin de week end carénage pour moi aussi (le 3ème si je compte bien). A la sortie de l'eau, bonne surprise le Velox Plus est efficace sur l'hélice, je n'ai plus l'amas immonde que j'ai eu auparavant. Sur le propulseur j'ai mis du nautix A4 (il m'en restait un fond) et là aussi les pales sont quasi nickel par contre le pied support est gavé de faune aquatique.
Mauvaise nouvelle le Nautix A3 semi-erodable s'en va par grosses plaques sur certaines zones à tribord. En insistant un peu je vois qu'il semble qu'une réaction se soit produite sur l'une des premières couches d'anti-fouling : pas le choix il faut tout enlever ! Donc c'est parti pour un samedi complet de Karcher à fond et surtout de Sandvik pour peler entièrement la coque. 10h non stop plus tard (à deux) c'est fini la coque est quasi nue (j'ai laissé bien entendu la couche de primaire et quelques traces de restes de Nautix A4 rouge, la première posée). Je constate que la primaire n'avait pas été posée à l'endroit des 4 tampons d'origine ! Je pose donc du P0 (primaire grise PU parait il), après avoir poncé légèrement ces endroits, et nettoyé à l'acétone. Je met de la primaire aussi sur la dizaine de rayures faites avec le Sandvik (pas mieux).
Je constate aussi que le A3 semi-erodable est très très difficile à enlever même au Karcher pro à fond. J'en mettais 2 couches contrairement aux pros du coin qui n'en mettent qu'une seule... Ils ont peut être bien raison ! Cette année je partirai avec une seule couche de A3.

Concernant la vanne eau moteur et son passe coque : je constate après moult efforts que :
1- je n'ai peut être pas la bonne clef pour la débloquer
2- je n'ai peut être pas assez de force pour la débloquer
Comme le bateau n'a pas encore 3 ans je décide de reporter (c'est mal) au prochain carénage le contrôle de ce passe coque qui du reste semble comme neuf à tous points visibles.

Concernant l'hélice repliable d'origine  FlexOFold 16-32-14 (j'ai un doute tout à coup) : elle est sans entretien. L'anode est à peine entamée (moins de 20%) je décide de la conserver (les parties qui sont tombée sont liées à un coup de jet e NHP malencontreux). Les anodes du propulseur d'étrave sont à 99% à l'état neuf.

Galère ou pas : le nettoyage de la coque œuvres mortes est particulièrement difficile , sur le pont deux coulures venant du mat ne partent pas. Sur les côtés ,  ce qui n'est pas parti à la microfibre et savon se dégage assez facilement à la polisheuse excentrique avec du RS10 (polish spécial gelcoat). 2x3h à l'excentrique pour passer la cire (si j'avais un echafaudage adapté ça serait beaucoup plus rapide, à l'escabeau c'est dangereux).

Au niveau de la quille absolument aucune marque, aucune coulure rien. Je dois encore controler le dessous au levage final mais rien.

Au niveau du safran, une léger grincement semble apparaitre mais il semble que cela soit du aux conditions météos difficiles (froid intense hygrométrie <30%, vent à décorner un cocu).
J'ai toujours une rangée de moules et autres sur le dessus du safran : impossible de gratter correctement ni d'y passer de l'AF qui va bien ...

Du coup j'ai gardé l'epoxy pour plus tard : inutile.

Bilan de ces 3 jours :
- sortie de l'eau RAS suivie de 2h de Karcher pour enlever les algues
- pelage intégral samedi, mise à nu de l'hélice
- dimanche nettoyage oeuvre mortes et wax sur 50% de la surface primaire sur l'hélice
- lundi 1 couche AF (2h) et wax sur le reste de la surface AF sur le propulseur et remontage des hélices du propulseur remontage de toutes les anodes
- gros dodo :-)

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2837
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par Nicodefreja le Mar 07 Avr 2015, 23:09

CLAUDE FRATTINA a écrit:

20 litres d’antifouling MICRON EXTRA NAVI (deux couches partout) +  1 couche supplémentaire sur la quille, safran, ligne de flottaison et pointe avant.


Heu, 20 L d'antifouling ???????

Je fais 2 couches avec 7,5 l y compris la 3ème sur la flottaison et le safran, sur un 43 pieds, j'en mets pas assez ? Ca me parait beaucoup beaucoup 20L .....

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 730
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 50
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par CLAUDE FRATTINA le Mer 08 Avr 2015, 09:04

oui, oui 20 litres , mais quand je sort mon bateau au bout de deux saisons , il y a pratiquement plus d'antifouling ( international érodable ) est ma coque est propre.
avatar
CLAUDE FRATTINA

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2013
Age : 65
Localisation : BADALONA ( BARCELONE)
Modèle de bateau : OCEANIS 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par chrysm le Mer 08 Avr 2015, 10:27

Pour moi c'est 2,5 L d'AF Nautix A3 par couche.
Au rouleau/pinceau : Additif 5% de solvant D0
Au pistolet basse pression (Wagner 360) : Additif 10 à 15% selon les conditions météo (le vent est une plaie) . NB avec le temps j'utilise de moins en moins le pistolet BP car j'arrive à être quasi aussi lisse avec le rouleau (rouleau à laquer Norton taille normale de chez LeroyCasto).
Dilutions conformément à la fiche technique. Suivant les conseils de safioran (autre forum), je le remue pendant 5 à 10 minutes au mélangeur pour soulever les particules lourdes avant de me lancer dans la pose. En général, je mets le solvant en 2 fois (attention aux proportions) car il est extrêmement volatil (ça se voit au pistolet basse pression : les gouttes "durcissent" en fonction de la distance projetée).

Le solvant a 2 rôles : limiter les surépaisseurs inutiles et inefficaces, favoriser une meilleure accroche sur le support (précédente couche d'anti fouling notamment).

En voyant ton volume j'ai refait le tour des voisins de carénage et conso quasi identique (avec d'autres marques Castellano International etc). Mes voisins sur des 39i utilisent environ 3L par couche et sur SO37 un pot de 2,5L par couche.

Et ma coque est propre. Ici 2 saisons c'est trop risqué vu la température de l'eau et les conditions portuaires ton bateau finirai avec une sacrée barbe, même en sortant toutes les semaines (ce qui n'est pas mon cas).

Heu tu le poses comment ton AF ? voui

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2837
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par CLAUDE FRATTINA le Mer 08 Avr 2015, 10:42

au rouleau , mais à Barcelone il fait déjà chaud et même en bonne épaisseur rien ne coule et mais coque une fois AF appliqué.. c'est uniforme , lisse et ma coque est comme neuve

si tu veux la référence de la clé a pipe FACOM pour démonter ta prise d'eau je peux regarder la référence samedi prochain.

mais comme je l'ai expliqué après démontage de la mienne elle était ok , donc pas la peine d'y toucher change juste le connexion avec le tuyan qui va au filtre eau de mer si tu le vois changer de couleur ( vert à rouge sombre)

par contre équipe toi si un jour tu veux changer ton joint d'arbre
avatar
CLAUDE FRATTINA

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2013
Age : 65
Localisation : BADALONA ( BARCELONE)
Modèle de bateau : OCEANIS 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par chrysm le Mer 08 Avr 2015, 11:01

C'est sur qu'à La Grande Motte il fait beaucoup plus froid qu'à Barcelone :p

Oui je suis preneur de la référence de la clé à pipe. J'ai contrôlé le raccord tuyau et rien à signaler (un peu de dépot calcaire à l'intérieur mais ça c'est normal). J'en ai profité pour changer la position des colliers (le montage d'origine les rendait quasi-inaccessibles, il suffisait de les tourner un peu).

Pour le joint d'arbre mon moteur a 280h, je graisse les lèvres avec la graisse Volvo à chaque mise à l'eau. Je doute qu'il soit nécessaire de le changer déjà... Si ça doit être fait, j'ai moult extracteurs à ma disposition. Par contre je suis étonné qu'il faille couper l'arbre pour cela. J'ose à peine imaginer le prix d'un arbre d'hélice... gloups. Par ailleurs, travailler à la disqueuse dans ce recoin exiguë me semble très dangereux.

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2837
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par CLAUDE FRATTINA le Ven 10 Avr 2015, 13:07

Chrysm

je ne doute pas de ton outillage , mais moi aussi j'ai beaucoup de chose et rien n'allait

j'ai a ma disposition le catalogue PRO de FACOM par mon métier et je n'ai rien trouvé qui pouvait aller dans cet espace restreint .

j'ai donc fait un dessin de ce qu'il faut pour sortir cet accouplement sans rien casser ni détruire ( avec les commentaires de la marche à suivre )


qu'en a la disqueuse , je suis d'accord c'est dangereux mais j'avais pas le choix , j'ai bien protégé les abords et le moteur et après ça prends moins d'une minute a couper !!!

as tu bien percuter mon dernier message , l'arbre sort bien par l’arrière et je te confirme qu'il y a bien un décentrage de l'arbre de l'hélice par rapport au l'axe central de la coque ( la moitié de l'épaisseur de safran + la moitié du diamètre de l'arbre de l'hélice.
Fichiers joints
extracteur arbre helice.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(29 Ko) Téléchargé 12 fois
avatar
CLAUDE FRATTINA

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2013
Age : 65
Localisation : BADALONA ( BARCELONE)
Modèle de bateau : OCEANIS 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par Passacail le Ven 10 Avr 2015, 13:29

Une petite précision concernant l'utilisation d'un nettoyeur haute pression et que vous êtes sans doute pas mal à connaître: ne jamais diriger le jet perpendiculairement à la surface à nettoyer. Sa puissance risque de produire des micro fissures dans le gelcoat et c'est la porte ouverte à l'osmose. En respectant un angle d'à peu près 30 degrés et en ne s'approchant pas trop on évite ce risque. Evidemment, les salissures partent moins vite mais un peu d'huile de coude vient à bout des récalcitrantes.
Conseils donnés par le responsable technique d'un chantier spcialisé dans le traitement...de l'osmose.
avatar
Passacail

Messages : 189
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 67
Localisation : Poitou-Charentes
Modèle de bateau : Océanis 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par chrysm le Ven 10 Avr 2015, 16:43

Ouais cela dit je commence a douter de cette information : de quelle puissance de nhp parle t on ? J'ai utilisé un nhp de x000W 110-180 bars 6l/h (à mon avis on est plusrpche de 4) règle sur 110b (monter la,pression n'apportant rien) bin absolument rien ne part si tu n'es pas a 5/6cm angle a 80° mini . Je dirais même plus les algues et l'antifouling erodable te regardent en rigolant. Alors je veux bien que le gelcoat se fissure mais il est plus fragile que les algue , l antifouling et la primaire réunis ?

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2837
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par chrysm le Ven 10 Avr 2015, 16:44

Claude ton outilca serait il pas un extracteur tout bonnement ? J'ai vu des mécano avec des outils de ce type , avec pleins de trous, en fonte assez épaisse.
Je vais garder le schéma pour extraire l'arbre sans disquer

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2837
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par Passacail le Ven 10 Avr 2015, 23:19

chrysm a écrit:il est plus fragile que les algues , l antifouling et la primaire réunis ?
Il est plus cassant. C'est le coup du chêne et du roseau. Je ne sais pas si l'on doit croire aveuglément le conseil donné précédemment mais dans le doute... De plus, j'ai constaté qu'un coup de brosse ou d'éponge "qui gratte avec son dos" permet d'enlever des traces qui résistent au nhp.
avatar
Passacail

Messages : 189
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 67
Localisation : Poitou-Charentes
Modèle de bateau : Océanis 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par chrysm le Dim 12 Avr 2015, 18:03

Certes ... je viens de suivre une formation carénage avec un concessionnaire Bénéteau. Très intéressant.
Concernant le nettoyeur haute pression . Maxi 100/120 bars 6l/min pour un amateur. Ne sert exclusivement qu'à enlever les algues et autres concrétions. Ne surtout pas envisager de décaper la coque avec !
On peut utiliser des Nettoyeurs plus puissant mais il faudra reculer la lancer (rotabuse) d'autant (entre 30 et 60 cm selon la puissance de la machine).

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
avatar
chrysm
Admin

Messages : 2837
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 46
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par CLAUDE FRATTINA le Mar 14 Avr 2015, 13:26

Chrysm

ci-dessous la référence de la clé FACOM obligatoire pour démonter a prise d'eau de mer de la refrigération de moteur ( vérifie la dimension de ton écrou ( 32 mm pour le mien ) car j'ai trouvé certaines prises d'eau en rechange avec un écrou de taille différente , mais de toute façon quelque ce soit sa dimension il te faudra une clé comme ça


92A - CLÉS EN TUBE COUDÉES MÉTRIQUES | 92A.32



Norm :
NF ISO 2236, NF ISO 691, ISO 2236, ISO 691, DIN ISO 691

Description :
• Clés en tube coudées : permet le travail sur des tiges filetées longues.
• Trou de passage permettant l'utilisation des broches : 160A.
• Broche à utiliser : 160A.1 pour les dimensions de 4 à 23 mm ; 160A.2 pour les dimensions de 24 à 32 mm.
• Dimensions métriques : de 4 à 32 mm.
• Présentation : chromée satinée.
Informations :
A [mm] 32
B [mm] 45,0
H [mm] 57,0
L [mm] 200
L1 [mm] 93,0
l [mm] 215
avatar
CLAUDE FRATTINA

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2013
Age : 65
Localisation : BADALONA ( BARCELONE)
Modèle de bateau : OCEANIS 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: revision OCEANIS 37 Antifouling, remise en état de la quille, révision ligne d’arbre, prise d’eau de réfrigération du moteur, changement d’hélice,

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum