Bouches de Kotor - Montenegro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bouches de Kotor - Montenegro

Message par SQN 85 le Dim 24 Mar 2013, 16:18

Un peu d’histoire/géo pour commencer, ça ne fait pas de mal :


Le Monténégro (capitale Podgorica) est un Pays d'Europe du Sud bordé
par la mer Adriatique et entouré par la Croatie, la Bosnie, la Serbie, le Kosovo et l'Albanie . Le Monténégro forme géographiquement une sorte de Corse balkanique encastrée dans la côte Adriatique : lovée entre mer et pierres, elle s'étire sur 293 kilomètres de littoral et s'élève en une prodigieuse barrière de sommets qui tutoient les nuages, jusqu'à 2500 mètres d'altitude. Ce tout petit pays (1/2 Belgique en surface) de 650 000 habitants est indépendant de la Serbie depuis 2006 seulement . La monnaie est l’ euro bien que le Monténégro ne soit pas encore en Europe mais la demande d’adhésion est en cours depuis 2008.
Le Monténégro offre des cités vénitiennes graciles et gracieuses, des monastères orthodoxes hors du temps, des montagnes étrangement plissées, le deuxième plus vaste canyon du monde et la plus grande réserve ornithologique d'Europe . Le canyon Tara est le plus long et le plus profond d'Europe, avec 1 300 m de profondeur et 82 km de long et le second du monde après le Grand Canyon aux USA .
Puis un fjord magnifique ; un fjord qui fraie son chemin en écartant la pierre jusqu'à la sublime vieille ville de Kotor.
Le tout est chapeauté par un nom bien sombre pour un endroit si lumineux : Crna Gora . En effet, le nom local du pays est Crna Gora (prononcer Tcherna Gora) ce qui veut dire Montagne Noire en français ou Monte Negro en Italien .

Formalités :
La première chose à savoir et à faire lorsqu’on vient de Croatie sera de quitter la Croatie avant d'aller au Montenegro . CQFD ! Pour cela il y a OBLIGATION de passer par CAVTAT pour faire les formalités de sortie du pays . On peut mouiller, si le vent le permet, dans la baie Uvala Tiha à l’est devant la petite marina où les fonds remontent bien ( 3 à 4 m. au niveau des corps morts) ou bien dans la baie ouest juste devant le quai des gros yachts mais les fonds sont plus importants et aller tôt au quai de la douane le lendemain . Car non seulement il faut aller à Cavtat mais il faut aussi IMPERATIVEMENT se mettre à quai à l'endroit réservé pour la douane au nord du quai des grands yachts matérialisé par un panneau avec le pavillon « Q ».. Attention à la roche à fleur d’eau entre la pointe Sv. Rok et l’ile O. Supetar . Bien élargir la pointe …
Il y a très peu de place à ce quai ( 3 ou 4 canotes pas plus en fonction de la taille de ceux-ci) et il faut souvent attendre une place libre pour s'y mettre . On accoste à la Grecque . Il faut donc mouiller et reculer sur son ancre jusqu'au quai . Interdiction formelle de mouiller dans la rade et d'aller en annexe pour faire les formalités . Il FAUT être à quai ... Après il faudra trouver le poste de police sur le quai puis la douane, puis retour à la police, etc ... C'est chiant mais ça se passe plutôt bien . Le capitaine de port (ancien Officier Mar-Mar) est plutôt sympa . En tous cas il l'a été avec nous ...A signaler qu’il existe dans cette marina une navette maritime pour le vieux port de Dubrovnik ce qui permet éventuellement de visiter la ville sans avoir à aller à la marina de Dubrovnik, une des plus chères de l’Adriatique… et souvent saturée .

Une fois ces formalités effectuées, cap au sud et là encore il faut IMPERATIVEMENT faire les formalités d'entrée au Monténégro à ZELENIKA à l'entrée des bouches de Kotor . Facile à trouver 2 milles à l'est de Herceg Novi .
Re-aller et retour entre la douane/police etc ... pour avoir la sacro-sainte vignette . Il suffit d'être courtois et patient avec les gabelous locaux et tout se passe bien . Le douanier vous proposera, en plus de la vignette, le pavillon de courtoisie du Monténégro (gratos) … sympa . Compter une petite heure quand même .


Ensuite yapluka monter gentiment sur Kotor blottie au fond des bouches de Kotor (Boka Kotorska) .
Les bouches de Kotor sont le fjord le plus méridional d'Europe ; celui-ci s’enfonce de 28 kms dans les terres et se compose de plusieurs baies reliées entre elles par des canaux naturels . Aux deux extrémités des bouches, les montagnes de Lovcen et Orjen (1894 m) constituent un ensemble naturel délimitant la ville et sa baie . La navigation dans ce fjord est très impressionnante - le site est magnifique - mais sans difficulté . Y’a de l’eau partout
Classées au patrimoine mondial de l'Unesco, les bouches du Kotor représentent incontestablement le plus grand intérêt de la côte. les bouches du Kotor sont longées de petits villages dont les bâtisses témoignent de leur histoire. Perast, Pétrac, Risan et Prcanj sont des petits bourgs tranquilles au bord de l'eau, où il fait bon s'arrêter quelques heures, pour déjeuner par exemple dans les nombreux petits restaurants (souvent très bons et pas chers) voire quelques jours alors que la ville de Kotor promet une escapade riche en émotions, encerclé par des sommets culminant à 1 000 m d'altitude. L'originalité du littoral est constituée par sa végétation luxuriante, typiquement méditerranéenne qui plonge dans la mer.


A la sortie de Prolaz Verige étroit passage entre Tivaski Zaljev et Kotorski Zaljev vous découvrirez une des merveilles des bouches de Kotor : 2 petites îles au large du village de Perast, abritant chacune 1 église : Otok Gospa od Skrpjela et otok Sveti Djordje . L’île Gospa od Skrpjela est artificielle et selon l’histoire locale a été construite par les habitants de Pérast sur un récif en remplissant de pierres les bateaux pirates capturés et en les coulant sur le récif …
Ces 2 îles méritent une visite mais n’ont pas de mouillage pour la nuit . De jour et par beau temps, on peut mouiller entre les 2 îles par 4 m de fond (roche) ou bien aller mouiller ou prendre une bouée à Perast et prendre une des nombreuses navettes . Attention à ne pas gêner les bateaux de touristes très nombreux . Nous avons eu la chance de pouvoir accoster (en plein mois d’ août) au seul petit quai abordable (une seule place) sur l’île Gospa od Skrpjela entre 2 passages de navettes . Un moment inoubliable immortalisé en photos …
Ensuite on reprend la route vers Kotor en longeant le village de Perast qui mérite lui aussi une visite . L’ atterrissage sur Kotor et son impressionnante muraille vous laissera pantois, j'en suis sûr !

La vieille ville de Kotor, entourée d’une impressionnante muraille de défense, est particulièrement bien préservée et classée sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO . Entre 1420 et 1797, Kotor et ses environs dépendaient de Venise . Cette influence vénitienne se remarque particulièrement dans la structure et l’architecture de la ville.
C’est à la suite du tremblement de terre survenu le 15 avril 1979 que l’UNESCO se décida à faire entrer la ville et le site au sein de la liste des monuments et sites classés. Depuis quelques années, Kotor a vu croître sensiblement le nombre de touristes (Dubrovnik ne se trouve qu’à une centaine de kilomètres), attirés à la fois par les bouches de Kotor et par la vieille ville elle-même. La ville se trouve adossée à un pic rocheux au fond des bouches de Kotor et en bord de mer Adriatique . Bien que la ville soit d’une superficie réduite, les murs d’enceinte, récemment restaurés, ont une longueur totale de 4,5 kilomètres, pour une hauteur de 15 mètres et jusqu’à 20 mètres de largeur. En effet, ces murailles s’élèvent jusqu’au bastion Saint-Jean, situé à une altitude de 280 mètres au-dessus de la ville et du niveau de la mer.
Il y a un loueur de voiture à l’extrémité sud du quai à Kotor pour faire la "route serpentine" qui relie Kotor à Cetinje et profiter d’une vue plongeante sur la baie de Kotor . La route atteint ensuite un plateau ou vous aurez la surprise et le plaisir de passer en peu de temps de la mer à la montage .


Après avoir « digéré » tout ça et avant de sortir des bouches, je vous conseille de passer par l’île de Stradioti en contournant la minuscule O.Otok avec son église et son monastère . Sur la côte sud de Stradioti vous pourrez mouiller par 10 m de fond devant un étonnant ancien village de vacances de paillotes du Club Med, qu’on a découvert par hasard . Ce village a été abandonné précipitamment en 1991 en plein conflit sous la menace d’un bombardement . Depuis tout est resté en l’état (un peu pillé quand même) . Le débarquement sur l’île est interdit ce que nous nous sommes empressés de faire (à la nage) en bons français, immédiatement imités par les occupants d’un Ovni Hollandais et d’un autre voilier Suédois qui mouillaient près de nous … La végétation a envahi le village . On se serait cru en plein Jurassic Park (sans les grosses bestioles) . Génial !


Egalement, avant de quitter les bouches, vous pouvez passer une nuit à Herzeg Novi qui offre quelques places derrière la digue du port (attendez que le gars du port vous désigne une place ; le bougre est susceptible et très costaud …). Jolie ville très touristique et très animée jusque tard dans la nuit … Si vous avez des jeunes à bord, ils seront contents : il y a un bar et un night club au bout de la jetée … ambiance « musicale » et bruyante garantie . C’est pas réjouissant sauf pour une chose (pour les jeunes et les plus anciens) : confortablement installé dans votre cockpit, arrière à quai, un verre de Sljivovica ou de Maraska à la main vous pourrez voir passer quelques unes des plus belles filles du monde (sans blague !) se rendant au bar …


Bon, j’ai été un peu long, mais franchement ça vaut le coup . Un de nos meilleurs souvenirs de navigation ( et surtout d’escale) hors Croatie, avec Venise .


Bravo et Merci d’avoir tenu jusqu’au bout.


Ps : pour être tout à fait honnête, j’ai emprunté certains passages de ma prose à Wiki et autres sources bien documentées . Mais tout est vrai !


Quelques photos pour illustrer mon (long) article ICI

_________________
PATRICK sur SINE QUA NON
avatar
SQN 85
Admin

Messages : 714
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 59
Localisation : Vendée et Croatie
Modèle de bateau : Océanis 393 Clipper

http://www.marina-punat.hr/index.php?lang=en

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouches de Kotor - Montenegro

Message par SQN 85 le Dim 19 Jan 2014, 16:38

Pour ceux qui ont Voile magazine de Février 2014, vous y verrez page 64 la photo d'un Océanis 43 de chez Moorings à un endroit des bouches de Kotor, où j'ai pris quasiment la même photo de mon canote cette fois-ci, visible dans mon reportage ci-dessus ... c'était en juillet 2012 ...  sunny Sympa, non ?  OK 


_________________
PATRICK sur SINE QUA NON
avatar
SQN 85
Admin

Messages : 714
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 59
Localisation : Vendée et Croatie
Modèle de bateau : Océanis 393 Clipper

http://www.marina-punat.hr/index.php?lang=en

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum