Qui est en ligne ?
Il y a en tout 47 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 42 Invités :: 2 Moteurs de recherche

guenioc, jeanpaul, Jonathan « mea », Merlu, Philippe-ch

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 268 le Lun 03 Juin 2019, 22:34
Pour soutenir le forum
Informations
les documents -> DRIVE
Derniers sujets
» Oceanis 46.1 Portes de descente
par Merlu Aujourd'hui à 13:06

» finsulet
par didier Aujourd'hui à 11:59

» Instruments de navigation pour petit budget
par Philippe-ch Aujourd'hui à 09:38

» Carénage à La Rochelle
par floceanie Hier à 14:22

» tuyau de gaz
par Stof2160 Mar 12 Nov 2019, 20:45

» Rinçage moteur
par jeanpaul Mar 12 Nov 2019, 20:19

» Aérateur/Extracteur Hublot alimentation solaire
par enzoflyer Mar 12 Nov 2019, 17:15

» anemometre
par CapCool Mar 12 Nov 2019, 15:36

» Avenir / évolution du forum - vos avis sont les bienvenus
par Lesigne Mar 12 Nov 2019, 09:45

» avenir-evolution-du-forum-vos-avis-sont-les-bienvenus
par Lesigne Lun 11 Nov 2019, 23:40

» presse étoupe oceanis 37
par Lesigne Lun 11 Nov 2019, 21:26

» valeur d assurance pour un O31 de plus de 6 ans
par Lesigne Lun 11 Nov 2019, 21:22

» j'ai un Océanis 400 à Port Leucate nommé ALFA
par Tatave Lun 11 Nov 2019, 20:17

» baume trop basse
par Tatave Lun 11 Nov 2019, 19:41

» Eclairage à LEDs made in Sweden
par Philippe-ch Lun 11 Nov 2019, 19:03

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


De Port Camargue à Fréjus en Oceanis 343

Aller en bas

De Port Camargue à Fréjus en Oceanis 343 Empty De Port Camargue à Fréjus en Oceanis 343

Message par Arnaud le Ven 23 Aoû 2019, 19:03

Bonjour,

Retour de notre première croisière de 2 semaines du 4 au 18 août, à bord de notre Océanis 343.
Navigation en duo et accompagnés par ailleurs de copains sur un Feeling 1090.

333 miles parcourus, essentiellement à la voile car sur cette période c'était assez venté cette année.
Sur 13 nuits, 8 au mouillage. Aucune difficulté avec notre ancre Kobra de 14 kg, on n'a jamais dérapé. Un soir on a dû envoyer 50 m de chaîne car le mistral a parfois soufflé fort. On a toujours pu trouver du sable pour mouiller et éviter d'arracher les posidonies, ce qui serait très dommageable. On a parfais mis un peu de temps à trouver le bon emplacement mais cela nous paraissait important.

Globalement le bateau s'est bien comporté mais face à du vent fort (au-delà de 15-16 nœuds) et à une mer formée au près serré il a fallu tirer des bords... Notamment entre le Frioul et Cassis, on ne voyait pas Marseille disparaître.
Le passage du Cap Sicié à l'aller était formidable : au portant et assez éloigné du cap. Au retour cela a été une toute histoire dans un mistral qui soufflait à plus de 20 nœuds et des rafales à 23-24 nœuds. On a fini au moteur comme la plupart des voiliers car on avançait pas et la mer devenait de plus en plus grosse.
Retour de la Côte Bleue à Port Camargue dans plus de 20 nœuds au portant et des creux de 2 m, on a réussi une prise de ris (un peu tardive car on se sentait bien jusque là) dans des conditions musclées pour une telle manœuvre qu'on a hésité à faire en revenant face au vent comme il aurait fallu.
On n'a pas eu beaucoup l'occasion d'envoyer notre spi asymétrique sur chaussette (le rose fushia qui est visible de temps en temps dans la baie d'Aigues-Mortes) mais à chaque fois cela a été du bonheur.

Nos meilleurs mouillages : Anse du Gau à Bormes les Mimosas, Baie de la Badine à la Presqu'île de Giens. Des mouillages très abrités du mistral et de toute beauté. Dans les calanques de Cassis, nous avons préféré Sormiou à Morgiou. Il nous reste tellement de mouillages à découvrir...

Notre meilleur port : incontestablement Sanary sur Mer. En plein cœur de cette charmante ville, nous étions au calme bien qu'en pleine saison. Equipe du port sympa, pontons tout neufs. Repas au Bard'O à Portissol. Très bien.
Nous avons également beaucoup apprécié notre arrivée au Vieux Port de Marseille. Vraiment une belle expérience.
L'Ile des Embiez est tout aussi agréable. C'est aussi là qu'on a payé le gas-oil le plus cher...
Le port de Fréjus est très bien (un peu plus bruyant le soir avec les restaurants qui font le tour du port) très propre et accueil charmant par la capitainerie et les boscos. On y est arrivé avec un génois mal enroulé suite à une erreur dans un vent portant soutenu et encore beaucoup de vagues. On s'est retrouvé non manœuvrant dans le port et l'équipe nous a mis sur un ponton d'accueil et aidé à enrouler correctement. Pas de dégâts mais un petit stress à l'arrivée.

Au niveau des applications utilisées en complément de nos instruments de bord. Navily pour les mouillages et certaines réservations de ports. Une très bonne application que je recommande. SailGrib pour la météo et la cartographie en complément (j'ai pu importé ma carte Navionics). je suis passé à sailGrib car j'étais mécontent de la hausse très brutal du prix de Weather 4D. Avec SailGrib pour le même prix j'ai les mêmes sources de fichiers grib + la routage et la cartographie.

Le rythme d'environ 1 port tous les 3 jours nous a permis de faire le plein d'eau régulièrement et de recharger nos batteries. Nous n'avons pas de panneaux solaires (sauf un 15 watts pour les téléphones). On ne s'est pas privé d'électricité, notamment nous n'avons jamais coupé le réfrigérateur. La cuve à eaux noires de 80 L est aussi bien pratique car elle donne une bonne autonomie.

Le point le plus négatif aura été la difficulté d'accès à certains ports. C'était vraiment saturé et on ne sait qu'au dernier moment si on va être accepté ou pas... Certains ports ne prennent pas de réservations. Quand il y a eu un avis de coup de vent cela nous a un peu fait réfléchir mais finalement cela a été une bonne chose car on a fait des mouillages dans du vent fort (25-30 noeuds) et c'était une bonne expérience de constater que le mouillage tenait bon.

On navigue souvent et toute l'année (plus d'1 week-end sur 2) mais c'était notre première vraie croisière en duo et on a pu testé le bateau qui nous a donné satisfaction sauf entre 30 et 40° du vent...

Notre prochain achat sera une trinquette pour naviguer plus confortablement et sereinement qu'avec un génois enroulé quand il commence à y avoir du vent ! Notre choix devrait se porter sur une trinquette à gréer sur l'enrouleur de génois.
Fichiers joints
De Port Camargue à Fréjus en Oceanis 343 Attachment
IMG_20190817_115542pf.jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(48 Ko) Téléchargé 7 fois
Arnaud
Arnaud

Messages : 6
Date d'inscription : 26/10/2018
Age : 48
Localisation : Avignon
Modèle de bateau : Oceanis 343

Revenir en haut Aller en bas

De Port Camargue à Fréjus en Oceanis 343 Empty Re: De Port Camargue à Fréjus en Oceanis 343

Message par chrysm le Dim 25 Aoû 2019, 12:46

Bravo !

_________________
ChrysM sur Océanis 37 Limited Edition 2013
chrysm
chrysm
Admin

Messages : 3508
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 48
Localisation : Hérault
Modèle de bateau : Oceanis 37 Limited Edition 2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum