une autre solution pour trinquette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une autre solution pour trinquette

Message par lefoc le Sam 14 Mai 2016, 13:17

Bonjour,
La semaine dernière un Wauquiez s'est amarré à côté de moi, trinquette sur enrouleur derrière le génois. En regardant attentivement la trinquette est sur son point d'écoute relié à un chariot fixé sur le pont devant le mat. l'écoute revient au barreur comme la GV. L'ensemble forme un foc auto vireur et il n'y a plus de problème de point de tir au niveau des haubans. Le propriétaire m'a dit que ceci fonctionne super bien, il n'a pas besoin de doule avaleur d'écoute de foc et son épouse est ravie. peut-être la solution?
J'essaye de mettre 2 photos et attends vos commentaires avant d'aller plus loin dans cette démarche

Philippe

lefoc

Messages : 62
Date d'inscription : 14/01/2015
Age : 64
Localisation : MESOLONGHI GRECE
Modèle de bateau : 411

Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre solution pour trinquette

Message par Drakkars le Sam 14 Mai 2016, 20:24

Bonsoir Lefoc, mon voisin de ponton a aussi un Wauquiez avec trinquette, montée près de gênois comme le tien. Par gros remps, il utlise aussi le rail , c'est une trinquette auto vireuse, mais c'est plutôt un foc qu'une trinquette.

_________________
Quand la mer rencontre la terre, elle l'épouse ! (drakkars)
Quand la mer monte, j'ai honte, quand elle descend, je l'attends ( Raoul de Godswardeweld)
avatar
Drakkars

Messages : 1318
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 65
Localisation : Marcq en Baroeul
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre solution pour trinquette

Message par lefoc le Sam 14 Mai 2016, 20:49

sur ce principe que serait une trinquette. quelle différence? le plus souvent on utilise un étai largable! l'age avançant je me demande si ce n'est pas une solution ?

lefoc

Messages : 62
Date d'inscription : 14/01/2015
Age : 64
Localisation : MESOLONGHI GRECE
Modèle de bateau : 411

Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre solution pour trinquette

Message par XBTOO le Sam 14 Mai 2016, 21:56

Bonsoir Lefoc et Guy, Ma petite contribution ici...

En regardant les photos il me semble que le choix de Wauquiez d'un rail autovireur pour une trinquette dépend directement de son choix de gréement : 1 hauban et 2 bas-haubans dont l'un super avancé par rapport au mât, le tout hyper rentré sur le passavant. Donc quasi impossible de mettre une trinquette avec 2 écoutes renvoyées par l'intérieur sur le rail latéral.
D'ailleurs la structure du plan de pont devant le mât est prévue d'usine pour recevoir ce rail. Il ne s'agit pas d'une modif d'un propriétaire.
Deux questions : 1/Cette solution (par rapport à l'étai largable)  est-elle avantageuse (les + les -) pour un équipage réduit et/ou d'un âge certain?
2/ Est-elle adaptable techniquement au pont de nos Océanis (O31 pour moi)?

Pour mon analyse à première vue : Avoir une trinquette à poste fixe quand tu ne navigues pas en hauturier t'impose des contraintes à chaque virement de bord sous GSE (enroulement/déroulement), et ensuite les tissus de cette voile, même protégés, vieillissent vite non?
Enfin, si on part d'une trinquette assez grande (petit foc dit Drakkars), la solution d'une trinquette à ris (ce que je ne connais pas) permet-elle d'adapter facilement (âge certain) la surface de la toile aux éléments? Merci à Fredau13 s'il le veut bien de son retour d'expérience sur ce dernier point de prise de ris sur sa trinquette?

_________________
"En mer, il faut être soucieux de tout, et en même temps, il faut lâcher prise pour en profiter..."
Eric Bellion, Vendée Globe 2016
avatar
XBTOO

Messages : 174
Date d'inscription : 01/09/2014
Age : 64
Localisation : MARSEILLE
Modèle de bateau : OCEANIS 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre solution pour trinquette

Message par Nicodefreja le Dim 15 Mai 2016, 10:24

Je confirme ce que dit Guy, on ne pourra installer dans cette configuration qu'un foc et non une trinquette: c'est à dire que le point d'écoute sera très bas, et que le % de recouvrement du J sera négatif.

Dans le principe, un foc de brise autovireur est très pratique. Dans la réalité, si on a un bas hauban erratum: bas étai, pardon, ce qui est le cas d'un certain nombre d'Océanis, cette configuration sera impossible. Et supprimer ce bas hauban bas étai, on oubliera, sinon on le regrettera très fort dès que la brise sera venue. Surtout avec les Océanis de dernière génération qui ont des sections de mat beaucoup plus fines.

Mais peut être que certains modèles d'Océanis sont prévus pour.

Enfin, cette configuration "à la Wauquiez" est très mauvaise, c'est plus du "piskel'clientveutça" qu'une installation efficace. Pour être efficace, un étai de brise doit être reculé par rapport à l'étai principal. Le but recherché est de reculer le centre vélique, pour que la voile ne "pousse" pas le nez du bateau à planter dans les vagues.
Le deuxième but recherché est d'empêcher le bateau de se vautrer dans la brise, donc de diminuer l'effet de levier de la poussée de la voile sur le mat. Donc on fera monter l'étai de brise non pas en tête de mat mais au 2ème étage de barre de flêche. Cela impose donc des bastaques. Mais ça "l'clientn'aimepasça".

Regardez l'installation d'un étai de brise sur un Imoca, ou un class 40 pour être plus proche de nos tailles, ou bien d'un RM pour rester proche des bateaux de série. On voit nettement ce qui relève d'une installation sérieuse et efficace, par rapport à des compromis tordus relevant plus de l'effet de mode.

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 682
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 50
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre solution pour trinquette

Message par Drakkars le Dim 15 Mai 2016, 10:38

Voilà qui est parler !  ;-)
J'ai une trinquette a poste sur enrouleur : l'etai est assez reculé a mon avis mais empêche le gênois de virer, ce qui n'est pas bien grave, vu que je ne vire pas souvent..
par contre, le  centre de poussee V. est très elevé mais il est en adéquation avec celui de la GV, qui est aussi élevé je trouve ( Bôme très haute). De ce fait, il y a une sangle assez longue qui part du point d'amure jusqu'à la manille de l'enrouleur, et de même en haut, au point de drisse : cela engendre des torsions qui me gênent ...

_________________
Quand la mer rencontre la terre, elle l'épouse ! (drakkars)
Quand la mer monte, j'ai honte, quand elle descend, je l'attends ( Raoul de Godswardeweld)
avatar
Drakkars

Messages : 1318
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 65
Localisation : Marcq en Baroeul
Modèle de bateau : Oceanis 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre solution pour trinquette

Message par Nicodefreja le Dim 15 Mai 2016, 20:09

Ben voilà, tu l'expliques bien Guy: soit on fait monter la voile en haut du mat, et on perd le bénéfice d'une hauteur de voilure réduite, soit on réduit la hauteur de la voile et ça ne travaille pas idéalement.

Ah là là, c'est quand même malheureux que ces bastaques fassent si peur à tout le monde au point de faire des installations tarabiscotées, alors qu'aujourd'hui, surtout avec le dyneema, ce sont des choses très simples à utiliser, et très pratiques avec une manœuvre de retour aux haubans manœuvrable confortablement du cockpit.

Bon bref.

Pour Xavier, pour un 31 pieds qui fait du côtier, si c'était moi (mais bien sur ce n'est pas moi), j'opterais pour une stratégie différente plutôt que de s'embêter avec un étai larguable ou une trinquette sur enrouleur: je remplacerais le génois par un solent à 100% voire à 80 %, suffisamment grammé et bien conçu pour pouvoir l'utiliser roulé à 1/3 (pas plus, car il ne faut pas rêver, même s'il est bien taillé), et j'installerais un davier suffisamment long et costaud pour pouvoir recevoir un code 0 sur emmagasineur, qui sera rangé dans un sac de filière quand non utilisé.

Avec cette configuration, c'est à la fois plus de confort dans la brise, du grand plaisir garanti dans le petit temps et même par pétole (ça marche déjà dès 3 nds de vent !), le tout étant très simple d'utilisation.

_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 682
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 50
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre solution pour trinquette

Message par jeanpaul le Dim 15 Mai 2016, 21:37

Personne ne parle de tourmentin pour ma part j ai un storm bag de delta voile de 6 
2  c est vrai il faut aller l installer a l avant mais c est rapide et facile c est vrai qu on se prends une bonne douche car on le met en général trop tard quand le genois est deja bien roulé
La solution de drakkar qui empeche de virer sans rouler a chaque fois le genois me paraît tres contraignante je sais pas pour vous mais moi j ai toujours le vent dans le nez et je passe mon temps a tirer des bords au grand desespoir de mon épouse  qui est toujours désespéré quand on ne fait pas une route directe   pour le vent portant j ai un code D mais pour ca aussi j ai bien du mal a lui expliquer que si le vent est plein vent arriere on va tirer des bords au portant et encore une fois ne pas faire un cap direct
avatar
jeanpaul

Messages : 968
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 67
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

Re: une autre solution pour trinquette

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum