REFIT MOTEUR et CONTROLES à FAIRE AVANT LA CHAUFFE MOTEUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

REFIT MOTEUR et CONTROLES à FAIRE AVANT LA CHAUFFE MOTEUR

Message par MAHINA le Mer 30 Mar 2016, 20:58

Bonjour à tous..

Sur mon O 400, j'ai un Perkins Prima M50. environ 2000 heures, peut être plus...
En surveillant les rejets, j'ai constaté une fumée bleue de plus en plus importante, et quelques irisations sur l'eau, ainsi que quelques crachats de suie graisseuse. Ce moteur a fait de l'électricité pour les batteries, ce qui est une c.... vive les panneaux solaires sur portique, ou l'éolienne dans le nord, ou les deux si vous avez des sous.
( Le "bruit" moteur me paraissait correct et la puissance OK... mais l'usure était manifeste)
Les symptômes  persistant et s'amplifiant d'année en année, même moteur préchauffé,
( j'ai une chaudière à GO Eb... qui chauffe le LDR, l'eau sanitaire, et l'air ),
je me suis décidé à faire appel à un Pro pour  un refit.  Bien m'en a pris.

IMPORTANT:
Nous avons constaté et c'est  à vérifier sur vos moteurs:
Refroidisseur latéral d'inverseur HURTH ( ou ZF 12)  colmaté, électrolysé et corrodé. ( Le Hurth 250 est monté sur  les M80T )
Pipe alu  d'échappement corrodée et en partie colmatée. changée en 2009 pourtant.
Segments usés et bloc cylindre en partie glacé ( pas de chemise ), coupure de segment trop importante.
Joints de queues de soupapes usés.
Pas d'usure significative sur les coquilles de bielles et bagues. Vilebrequin nickel.
Soupapes et guides ayant un peu de jeu, mais rien d'inquiétant. On a changé les soupapes et fait un rodage léger.
Filtre à GO en cours de colmatage !!!
Pas de boue dans l'huile, mais un rinçage à l'acide de No... du LDR a été nécessaire AVANT démontage et a facilité la tâche.
Pompe à eau LDR en fin de vie et à prévoir dans les 2 ans.
Culasse ayant des entrées d'air non débouchées totalement, il a fallu jouer de la fraise sur deux admissions.
Emplacements des gougeons guides de l'échangeur erronés sur le livre d'atelier ( casse filet au remontage , car les guides doivent être en face des vis de culasse, et pas ailleurs)
Joint de culasse acheté neuf, mais avec un des passages LDR décalé.
Pompe à eau de mer avec un peu de concrétion de tartre et d'usure.
Entrée d'eau de mer  et crépine à vérifier avant de remettre en route.

Bref, ce M50 Perkins Prima est un moteur costaud et bien fait, mais on a bien fait de démonter et de réviser.
Je ne veux pas vous mettre la pression, mais il faut vérifier la ligne d'entrée de l'eau de mer,  l'entrée dans l'inverseur, et la sortie dans l'échappement...
Sinon la première fait chauffer et la seconde fait couler.

Astuce : sur la pompe à eau de mer, vous trouverez deux joints "spi", dont un tourné vers l'eau de mer, avec un ressort en acier.
Evidemment ce ressort se corrode dans les six mois, et l'eau suinte et tombe sur l'inverseur, qui se corrode à son tour.
DONC, à chaque montage, je vire le maudit ressort, et le remplace par un joint torique caoutchouc FIN, et peu serré.
La pompe ne fuit plus. A constater un peu d'usure sur l'arbre de pompe, mais il vaut mieux changer une pompe à 250€  qu'un inverseur à 2000.

Attention, le positionnement de l'axe de pompe doit être fait avec un centreur,  mais seulement si vous démontez la flasque Alu de la pompe et le support des relais qui y sont emboités .

Merci à mon mécano et ami, pour m'avoir fait voir tout çà...

Bonne soirée à tous
MdeLO
avatar
MAHINA

Messages : 26
Date d'inscription : 04/03/2014
Localisation : Lorient
Modèle de bateau : Océanis 400 Q 1993

Revenir en haut Aller en bas

Re: REFIT MOTEUR et CONTROLES à FAIRE AVANT LA CHAUFFE MOTEUR

Message par jeanpaul le Jeu 31 Mar 2016, 00:09

Sacré boulot ca represente  combien d heures de travail

_________________
Nous sommes des voyageurs de ce monde non pas les habitants
avatar
jeanpaul

Messages : 1022
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 67
Localisation : VIE A BORD
Modèle de bateau : OCEANIS 31 DL

Revenir en haut Aller en bas

Re: REFIT MOTEUR et CONTROLES à FAIRE AVANT LA CHAUFFE MOTEUR

Message par Nicodefreja le Lun 04 Avr 2016, 10:14

Je l'ai fait moi même en 2014, le moteur avait 6000 H, ça m'a pris un petit mois de boulot et en profitant de l'occasion pour refaire une isolation phonique tip top. Le M50 est vraiment un moteur simple à reconditionner.

J'ai été très surpris de l'excellent état des cylindres, à 6000 H ils étaient encore presque à la cote usine, le aunage était encore bien visible. Par contre, le jeu aux soupapes était très important. Donc le reconditionnement a été très limité en pièces: changement segments, soupapes et guides soupapes, coussinets (le vilebrequin était aussi à la cote usine), etc ... Pompe eau douce également par précaution. Au total, pièces et contrôles, le reconditionnement m'est revenu à environ 1200 euros, ce qui n'est pas cher pour reconditionner un moteur.

Au lieu de sortir le moteur d'un bloc, je l'ai désossé dans le bateau pour ne sortir que bloc et culasse. Le bloc a été démonté et remonté dans l'atelier d'un copain (sur un ponton, ça ne le fait pas .....).

Juste quelques éléments en plus de ton intervention, Mahina:

- mon inverseur est un ZF 25 (ex ZF 250), je suis surpris que sur le O400 ils aient monté un ZF12, qui me parait bien "léger". Pas de refroidisseur pour moi, ce qui limite les problèmes.

Un des gros défaut du M50 est effectivement le montage de sa pompe à eau de mer.

- d'une part, elle est située au dessus du tableau électrique moteur, et en cas de fuite, coule entre autre sur l'inverseur, mais aussi .... sur le démarreur. Ce qui m'a valu en 2005 un départ de feu: corrosion du solénoïde, resté bloqué en position engagée après le démarrage du moteur !
Pour y remédier, j'ai déplacé la partie électrique dans un coffret à coté du moteur, avec un alarme incendie au dessus du démarreur (voir flèche rouge sur photo). Démontage et graissage de ce dernier tous les deux ou trois ans.
- l'entrainement du la pompe à eau de mer se fait par un "doigt" monté en bout d'arbre à came. Celui ci, mais si la pompe a été monté avec le centreur (que je me suis fait fabriquer chez un tourneur pour 5 euros !) et le tout bien graissé, ce doigt donc s'use (voir 2ème photo), jusqu'à ne plus pouvoir entrainer la pompe à eau de mer, et donc chauffe brutale du moteur. Il est à changer régulièrement, c'est une panne fréquente du M50 que l'on retrouve beaucoup sur le net.








_________________
Car mon bateau est mon trésor, mon Dieu, c'est la liberté;
ma loi, la force du vent; mon unique patrie, la mer .....

José de Espronceda (1808-1842)
avatar
Nicodefreja

Messages : 723
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 50
Localisation : Corfou, Grèce
Modèle de bateau : Oceanis 430

Revenir en haut Aller en bas

Re: REFIT MOTEUR et CONTROLES à FAIRE AVANT LA CHAUFFE MOTEUR

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum